01 février 2007

Le côté obscur de la Lune

Avertissement

Ce billet n'a qu'un but clair net et précis : hanter La Marâtre. Je n'ai donc pas d'autre choix que de poursuivre avec un truc de Beethoven.

Vous avez sûrement déjà entendu la célébrissime sonate "Clair de Lune". Saviez-vous que c'est un surnom qui lui fut attribué après la mort de Beethoven? Et bien oui... Son nom original est "Sonata quasi una fantasia" et son numéro de catalogue : Sonate No.14 en Do dièse mineur, Op.27 No.2. Passionnant n'est-ce pas?

Mais hey... Une minute! Comment ça No.2? Ça va faire le niaisage! Et la No.1 dans tout ça? Si un petit malin a décidé d'appeler la No.2 "Clair de Lune", et bien moi, presque aussi malin, je baptise officiellement la No.1 "Côté obscur de la Lune". Ten toé!

Je sais... "Côté obscur de la Lune", c'est un peu long... Mais pour une fois qu'on peut donner des surnoms aux tounes de Beethoven tout en gardant l'anonymat, aussi bien s'en permettre un peu.

Voici le deuxième mouvement, qui est selon moi, le plus intéressant de tout l'opus 27.








Sonate No.13 en Mi bémol majeur, Op.27 No.2, deuxième mouvement, anciennement appelé "Quasi una fantasia" par Beethoven lui-même, mais maintenant connu sous le nom de "Sonate du côté obscur de la Lune".

Ben quoi? Sa job à lui, c'est de composer, alors, il n'a qu'à nous laisser choisir les noms en paix, bordel! Pourquoi croyez-vous que ce chef-d'oeuvre n'est pas plus connu? Le nom bordel, le nom! De toute façon, tout le monde sait que Beethoven n'était pas très business...




...

8 commentaires:

Delphine Bergeron a dit…

J'adore les extraits du moment!

dradra a dit…

Salut,
Si je suis ici, c'est que ma soeur m'a parlé du blog, elle m'a dit tien tu iras voir c'est le blog d'un prof de musique. Donc, me voilà...

En se moment, je suis en musique au secondaire, donc c'est sûr que la musique est une passion pour moi et je trouvais le blog très intéressant.

Ça fait changement de voir un point de vu d'un prof, au lieu des élèves...Et un blog avec musique c'est intèressant, malgré qu'on ne peut pas entendre eux qui étaient là avant.

Et puis, Le côté obscur de la lune se n'est pas si long que ça, après tout se n'est que six mots, donc autant de mot que «Une nuit sur le mont chauve», mais on pourrait aussi dire que se titre-là aussi est long, c'est au choix...

Je crois que je vais arrêter d'écrire là, sinon je pourrais continuer et ça serait inutile...Je risque de revenir, blog intéresant.

Hesperion a dit…

Salut
On raconte que Ludwig Rellstab lui a donné ce nom de sonate au clair de lune parce qu'elle lui fait penser aux reflets de la lune sur la surface agitée du lac Lucerne et que vu qu'il avait une certaine notoriété dans le milieu.
Theodore Frederic Molt un musicien de Montréal, ami de la famille Molson s'était rendu à Vienne un peu avant pour rencontré Beethoven qui lui a d'ailleurs offert une courte composition en guise de salutation oufff imaginez s'il avait insisté pour l'appelé cette sonate Clair de Lune "Sonate de la grosse bière Molson" Hic Ô!Ô

zviane a dit…

la sonate "clair de lune"?? C'est pas la sonate "à la lune"? (Clair de lune, c'est Debussy et Fauré, il me semble...)

C'est drôle, je la connaissais même pas cette toune là!

Martin a dit…

Salut Prof Margre Tout!!

S'il y a la Sonate du côté obscur de la Lune, verra-t-on un jour le côté obscure du PMT.

Merci pour les extraits!! Ils me servent bien en classe!!! Cela me donne la chance d'élargir la culture de mes petits affreux!! Et de façon surprenante, ils apprécient beaucoup!!!

Trouve quelquechose de juteux comme extrait la semaine prochaine!!! J'ai planifié (Hé oui!!! Tu n'aurais jamais pensé lire ça!! Hein!) une acivité d'écriture où ma gang doit s'inspirer de divers médium et la musique est un de ceux là!! Un espèce de Fantasia 2007!!!

Jhon a dit…

j'aime pas mal le morceau du jour. en général j'écoute du classique que de loin en loin dans des circonstances particulières), mais là j'ai un goût de trop peu :D

zviane a dit…

(hey,on s'en fout-tu du nom de la toune... probablement que c'est une traduction de l'allemand, alors: fatouehh!) (est bonne la toune! Mais qu'en est-il des autres mouvements?)

Prof malgré tout a dit…

Zviane : Mets-en qu'on s'en balance... Ten toé : La sonate au clair de la Lune! Pourquoi pas? Y'a même pas de paroles...

Sérieusement, pour l'ensemble de la sonate, je préfère la "Au clair de la Lune". La No.13 est un peu nébuleuse à mon avis (surtout les 1er et 3e mouvements), mais le 4e mouvement est très sympa.

Martin : Quel jour ta situation d'écriture? J'ai quelques bonnes idées...