21 février 2007

Au clair de la Lune

En première année, avant de leur apprendre à jouer "Au clair de la Lune" (j'aime bien le faire à la Jack Johnson...), je leur fais toujours entendre ce truc:








Orlando Gibbons (1583-1625): The italian ground : Allemande.

Glenn Gould, piano.

Certains élèves font le lien.

Cette musique était sûrement dédiée au virginal. Ce petit clavecin fut aux salons anglais du XVIIe siècle ce que l'orgue Hammond fut aux sous-sols québécois en stucco des années 60-70.

J'ai joué pas mal de musique ancienne et je me suis tapé ma part d'allemandes... Heille! N'allez pas penser croche là! Une allemande, c'est une danse... Quelqu'un pourrait me dire pourquoi ce truc s'appelle "allemande"? Je ne l'entends vraiment pas...






...

7 commentaires:

Dame Galadriel a dit…

Non, mais vraiment la rive nord ça ne vous tente pas? Mon plus jeune est en concentration musicale (clavier) et il ne ramène pas d'aussi beaux extraits à la maison!

Quoi que l'autre jour, il a joué un bout de classique (un tout petit extrait de beethoven mais pas fine se souvient pas du titre) et c'était si beau que le poil de mes bras a fait une ovation debout!

Mais quand même, votre cour doit être intéressant! J'ai même pas besoin d'aller à l'école et j'apprends de nouvelles choses! Pas pire!

Zed Blog a dit…

Parce quelle est originaire d'Allemagne. Remonte aux environs de 1550 (P. Phalèse et Pierre Attaignant. S'épanouit vers le XVIIes, se normalise (2 parties et 1 reprise) à partir de 1630.

Du site : http://www.renaissance-amboise.com/dossier_renaissance/ses_arts/musique_renaissance/les_danses_de_la_renaissance.php

...où on peut consommer trois fragments d'allemandes (c'est sexiste...).

Tout prof de musique peut penser croche et même double et triple et quadruple croche et aussi lire entre les lignes. Passé cela, c'est un petit brin risqué pour la morale.

Sur Wik, on dit que cette danse « assurera la transition entre le mythique menuet et la nouvelle valse romantique ».
-----------
Gould. Je trouve toujours tellement de morosité et de lourdeur dans sa musique. Une angoisse de vivre qui rend chaque note si pesante, ce qui n'enlève rien à son talent.

;-)

Prof malgré tout a dit…

Zed : Je me doute bien qu'elle est originaire d'Allemagne. Ce que je voulais dire, c'est qu'elle ne sonne pas comme une allemande (le genre de rythme, la petite levée au début, le caractère en général). Je suis sûrement trop branché sur le modèle baroque...

Chouette a dit…

J'adore les extraits que tu mets sur ton blog.. Le fond de mon moi adore ce genre de musique.. mais je me resous pas à en acheter.. Et puis on entend bien la référance me semble..

Zed Blog a dit…

PMT,

Je me doute bien que tu te doutes, mais cela fut le prétexte pour en savoir plus (une question = une occasion de chercher et d'apprendre; c'est une passion apprendre).

Moi, je ne savais pas ce que c'était (peut-être d'autres non plus), et la possibilité d'en écouter afin de vérifier si effectivement cela « sonnait allemand » car je me doutais que c'était la raison de ton commentaire.

Je ne suis vraiment pas une grande-grande connaisseuse de musique classique, tu vois. J'écoute avec mon coeur et je sais ce que j'aime, ce qui me bouleverse.

Comme d'autres je profite de tes extraits et peut-être aussi comme d'autres, j'apprends des trucs. En fait, encore dans ta réponse à mon commentaire.

:D Zed

Prof malgré tout a dit…

Zed : J'ai écouté sur le lien que tu donnes et j'ai compris. Les allemandes de la renaissance sont tout simplement pas mal différentes de celles de l'époque baroque. Pour la musique, j'ai besoin de comprendre avec mes oreilles...

Et je suis plutôt du genre à m'ouvrir la gueule et d'aller vérifier ensuite...

Coco a dit…

Viens de découvrir ce blog par hasard et décidément m'y amuse beaucoup ;)

Moi aussi j'ai fait une version d'Au clair de la lune pour un concours amical, bon d'accord... je suis pas et ne serai jamais Glenn Gould, mais je m'amuse bien quand même. Vous pourrez l'écouter ici :
http://www.corriya.com

A bientôt, je reviendrai !

Coco