12 février 2007

Erlkönig


Voilà la mélodie qui hante les nuits de Fille Probophobique. Les autres enfants en redemandent. Je leur chuchote la traduction et bien qu'ils connaissent tous la fin depuis belle lurette, c'est chaque fois aussi prenant.

Cinq personnages : quatre pour le chanteur (narrateur, père, enfant, Erlkönig) et le pianiste se tape le rôle du cheval. Maudits chanteurs. Ils veulent toujours voler le show...

Si vous ne connaissez pas l'histoire, bandes de petits chanceux, surtout, ne trichez pas... N'arrivez pas à la fin avant le chanteur... et sa monture.









Wer reitet so spät durch Nacht und Wind?
Es ist der Vater mit seinem Kind ;
Er hat den Knaben wohl in dem Arm,
Er faßt ihn sicher, er hält ihn warm.


Mein Sohn, was birgst du so bang dein Gesicht ?
Siehst Vater, du den Erlkönig nicht ?
Den Erlenkönig mit Kron und Schweif ?-
Mein Sohn, es ist ein Nebelstreif. -


"Du liebes Kind, komm, geh mit mir !
Gar schöne Spiele spiel ich mit dir ;
Manch bunte Blumen sind an dem Strand,
Meine Mutter hat manch gülden Gewand."


Mein Vater, mein Vater, und hörest du nicht,
Was Erlenkönig mir leise verspricht ?-
Sei ruhig, bleibe ruhig, mein Kind !
In dürren Blättern säuselt der Wind.-


"Willst, feiner Knabe, du mit mir gehn ?
Meine Töchter sollen dich warten schön ;
Meine Töchter führen den nächtlichen Reihn
Und wiegen und tanzen und singen dich ein."


Mein Vater, mein Vater, und siehst du nicht dort
Erlkönigs Töchter am düstern Ort ?-
Mein Sohn, mein Sohn, ich seh es genau :
Es scheinen die alten Weiden so grau.-


"Ich liebe dich, mich reizt deine schöne Gestalt ;
Und bist du nicht willig, so brauch ich Gewalt."
Mein Vater, mein Vater, jetzt faßt er mich an !
Erlkönig hat mir ein Leids getan !


Dem Vater grauset's, er reitet geschwind,
Er hält in den Armen das ächzende Kind,
Erreicht den Hof mit Mühe und Not ;






In seinen Armen das Kind war tot.


Quel est ce cavalier qui file si tard dans la nuit et le vent ?
C'est le père avec son enfant ;
Il serre le jeune garçon dans son bras,
Il le serre bien, il lui tient chaud.


Mon fils, pourquoi caches-tu avec tant d'effroi ton visage ?
Père, ne vois-tu pas le Roi des Aulnes ?
Le Roi des Aulnes avec sa traîne et sa couronne ?
Mon fils, c'est un banc de brouillard.


"Cher enfant, viens donc avec moi !
Je jouerai à de très beaux jeux avec toi,
Il y a de nombreuses fleurs de toutes les couleurs sur le rivage,
Et ma mère possède de nombreux habits d'or."


Mon père, mon père, et n'entends-tu pas,
Ce que le Roi des Aulnes me promet à voix basse ?
Sois calme, reste calme, mon enfant !
C'est le vent qui murmure dans les feuilles mortes.


"Veux-tu, gentil garçon, venir avec moi ?
Mes filles s'occuperont bien de toi
Mes filles mèneront la ronde toute la nuit,
Elles te berceront de leurs chants et de leurs danses."


Mon père, mon père, ne vois-tu pas là-bas
Les filles du Roi des Aulnes dans ce lieu sombre ?
Mon fils, mon fils, je vois bien :
Ce sont les vieux saules qui paraissent si gris.


"Je t'aime, ton joli visage me charme,
Et si tu ne veux pas, j'utiliserai la force."
Mon père, mon père, maintenant il m'empoigne !
Le Roi des Aulnes m'a fait mal !


Le père frissonne d'horreur, il galope à vive allure,
Il tient dans ses bras l'enfant gémissant,
Il arrive à grand peine à son port ;






Dans ses bras l'enfant était mort.










...

10 commentaires:

Dame Galadriel a dit…

Ce doit être bien spécial à entendre!

Prof malgré tout a dit…

C'est en ligne... dans les extraits. J'essaie de rendre ça lisible...

Renée-Claude a dit…

Brrrr... je n'entends pas la musique, mais les paroles font frissoner !!!

Jessica a dit…

La musique seule me donnait des frissons, mais là, en sachant le sens, l'effet est décuplé...

Elle boude son plaisir Fille Probophobique!

Dame Galadriel a dit…

Wow! merci, c'est bien! On écoutait pas ça à l'école dans mon temps mais je crois que ça nous aurait ouvert plus d'horizon.

zviane a dit…

SUPER!! (et super bonne version, aussi, le pianiste est particulièrement bon) - j'y peux rien, à chaque fois que j'entends ça, j'ai le poil qui m'hérisse sué bras!

etudiante0 a dit…

Je n'arrive pas à entendre la version sur le blog, mais j'ai réussi à avoir la pièce chantée par Elisabeth Schwarzkopf. J'avoue que la musique m'en a donné des frissons, on dirait qu'on ressent directement au même moment toutes les émotions que la pièce nous transmet et avec les paroles comme ça c'est encore plus poignant!

Martin a dit…

Salut PMT

C'est aujourd'hui que je fais mon activité d'écriture en lien avec ta musique!! J'aime le fait d'avoir une histoire à leur raconter après!

Je vais comparer les hisoitres!!!

Je te donne des nouvelles!

Merci

Anonyme a dit…

If some one wants to be updated with most up-to-date
technologies therefore he must be pay a quick visit this web page and be up
to date daily.

Feel free to visit my homepage www.tedxyse.com

Anonyme a dit…

I almost never comment, however i did some searching and wound up here "Erlk�nig".
And I do have a few questions for you if it's allright. Could it be simply me or does it give the impression like some of these comments come across as if they are coming from brain dead individuals? :-P And, if you are writing on other online sites, I'd like to keep up
with everything fresh you have to post. Would you make a list of all of all your community pages like your twitter feed, Facebook page or linkedin profile?


Take a look at my site; Wholesale Jerseys