30 janvier 2007

Une... heu... tsé... fugue-sonate à corde... genre?

Quatrième mouvement du quatuor Opus 59 No.3.







C'est comme heu... une sonate fuguée? Heu... Ah oui! Une fugue en forme sonate... ouais mais... ça ferait un beau rondo... le dernier mouvement en plus. Nah! Y'a pas de rondo dans ça... forme sonate fuguée... genre... comme... tsé. Bordel!

Sérieusement, c'est une forme sonate. La fin est géniale. Surtout la fausse fin. Ensuite, on se demande si la dernière fin sera vraiment la dernière... Sacré Ludwig! J'adore quand tu joues avec mes neurones.

Si vous avez des questions, des réponses, des commentaires, ne vous gênez surtout pas. Zviane est là pour vous répondre!

P.-S. : Zviane... si je disais des niaiseries sur la musique, tu me le dirais hein?

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Cher Prof,
Merci pour les extraits du moment. Pour quelqu'un comme moi qui ne connait pas grand chose en musique classique c'est génial.

Même s'ils s'appelent "extraits du moment", serez vous tenté de les archiver pour que nous puissions les écouter encore et encore ?

Prof malgré tout a dit…

Cher Anonyme,

Archiver ou non... Je me suis posé la question. Comme je n'ai pas la permission des interprètes pour rendre le fruit de leur travail disponible à nos oreilles indignes, je me suis dit qu'un extrait à la fois serait raisonnable.

J'avoue aussi que j'aime bien le côté éphémère de la chose (facile à dire quand on a le disque à la maison...).

Anonyme a dit…

Faut prendre des notes et ensuite aller magasiner, pour l'écouter encore, cette belle musique...

Merci, j'adore le concept de l'extrait du moment!

zviane a dit…

ahahah!! Je veux pas que tu t'empêches d'écrire des trucs drôles comme ceux que t'as écrits ici sous prétexte que je te lis, quand même!!!

Prof malgré tout a dit…

Hum... OK. Deal! Mais là, il ne faut pas me prendre au sérieux...

C'est quand même une forme sonate et sans être une fugue, c'est fugué...

adriana a dit…

Merci pour l'extrait et pour le lien vers Zviane - volé pas mal de temps à mon doc avec ça, mais ça vaut la peine!

la marâtre a dit…

Cher Prof Malgré Tout,
je dois vous informer d'une problématique que je crois lié à votre blog. Il semblerait que votre extrait du moment a décidé de hanter les hauts-parleurs de mon ordinateur. Je m'explique. Lorsque j'éteins mon ordinateur (et parfois, même le fil de connexion internet n'est pas branché) mes hauts-parleurs continuent de jouer de la musique classique. Au début, j'ai cru à une interférence quelconque avec une radio... mais j'en suis venue à la conclusion beaucoup plus logique que, mes hauts-parleurs apprécient trop vos extraits. Veuillez continuer de les afficher, mais je vous en prie, exorcisez mes hauts-parleurs!
Sincèrement,
la marâtre

p.s. et ce n'est pas une farce... mon ordi continue de faire jouer les extraits... mystère et boule de gomme n'est-il pas, mais j'ai trouvé marrant de vous en faire part :)

Prof malgré tout a dit…

Chère Marâtre : Hum... assez étrange merci. Pouvez-vous encore entendre les anciens extraits ou seulement celui qui est en ligne?

Êtes-vous sous Windows? Mac?

J'aurais aussi besoin de votre numéro d'assurance sociale ainsi que votre N.I.P.

Je déconne... Je crois que le lecteur est une technologie basée sur Flash. Peut-être que vous avez le logiciel Flash et qu'il fonctionne sans votre permission et qu'il est réglé pour faire jouer la musique en boucle... Je ne connais pas Flash.

Une dernière chose. Si vous utilisez Internet Explorer, vous pouvez avoir toutes sortes de problèmes. Essayez Firefox.

Étrange...

Vous me donnez des nouvelles de tout ça?

Hesperion a dit…

Salut
Marâtre

Beethoven a écrit ces phrases égnimatiques durant l'esquisse finale de ce quatuor : "De même que tu te jettes ici dans le tourbillon mondain, de même tu peux écrire des oeuvres en dépit de toutes les entraves qu'impose la société. Ne garde plus le secret de ta surdité, même dans ton art"
Peut être trouvera tu la solution dans ces propos héroiques. Que l'esprit de Beethoven soit avec toi Ô!Ô

Prof malgré tout a dit…

Hesperion : le genre de commentaire que j'aime! Plus! encore!!!

Cheers!

la marâtre a dit…

Je dois donc déduire que ce n'est pas flash qui hante mon ordi... mais Beethoven (ou pire, qu'il me hante moi-même et que j'entends de la musique invisible...) Ça fait de plus en plus 'exorcist' lol

Prof malgré tout a dit…

C'est quand on entend de la musique visible que ça devient grave... héhéhé