14 octobre 2007

Super bon pédagogue

En camping cet été, mon «ami» Martin a expliqué à Fiston que rouge, c’est jaune et qu’en réalité, jaune, c’est rouge.

Martin est tellement un bon pédagogue que depuis ce jour, Fiston confond les deux couleurs.



Attends de voir le cadeau d’anniversaire de ton fils... gnark, gnark, gnark.






***


Je sais... il y a aussi l'explication linguistique. Comme en français, l'accent tonique est toujours à la fin du mot ou de la phrase, les enfants apprennent d'abord la fin des mots.

Par exemple, un hélicoptère devient "coptère" et non pas "héli". Arachide se prononce "achide" et non pas "arach".

Il est donc facile de confondre "ouge" et "jaune" qui sont assez proches phonétiquement.

Autre exemple : Un "pitou" devient un "toutou" et non pas un "pipi".

Vous pouvez donc dire "beurre de cacahouète" sans vous soucier des dégâts collatéraux.



...

5 commentaires:

Zed Blog a dit…

Haha!

:D

Martin a dit…

je voulais juste que ton fils ne se confonde pas.

Les camions de pompier sont bien rouges!!????!!!

Prof malgré tout a dit…

Heille! C'est pas parce que je suis daltonien que je suis cave!

D'ailleurs, t'as pas encore convaincu ta blonde que toi aussi t'étais daltonien? Super utile pour choisir la couleur du prochain couvre-lit...

Martin a dit…

Moi, je suis dyslexique et daltonien. Je peux écrire confonde au lieu de confondre!!!! C'est parce j'écris en orange sur fond brun!!!

Mais la discussion est plus sur l'épaisseur du couvre-lit que la couleur!!!

La prochaine fois, je me mets sur le cas du rose et du mauve!!!

*Natacha* a dit…

J'aime bien ce petit court, je ne me souci plus des dégâts collatéraux :) voilà, c'est fait !!