08 octobre 2008

Ils sont partout, même chez vous!

Habituellement, je ne travaille pas le mercredi en après-midi; diminution de clientèle oblige...

Au souper, ce soir.

Blonde Malgré Elle : Tu faisais quoi déjà cet après-midi?

Prof Malgré Tout : Une suppléance en classe TC.

BME : En musique?

PMT : Pas vraiment. On est allé à la bibliothèque et ensuite, après la récré, on a joué au soccer dans le gym avec une autre classe TC.

BME : T’es pas supposé enseigner quand tu fais de la suppléance?

PMT : Oui, mais normalement, on est deux avec un groupe comme ça : un prof et un éducateur spécialisé. Si y a un enfant qui pète un plomb et qu’on doit faire un arrêt d’agir ou un truc du genre, y a toujours quelqu’un d’autre pour rester avec le reste de la classe. Cet après-midi, y avait pas d’éducateur spécialisé dans ma classe et il n’y avait pas d’enseignante dans l’autre classe. On a donc rassemblé les deux classes et on a fait de la lecture jusqu’à la récré et du sport au gym après. Comme on a eu zéro pétage de plomb, à la fin de la journée on s’est regardé et on s’est trouvé bon.

Fiston : C’est-tu l’souper ça?

BME : Oui.

Fiston : Ça veut dire moi va avoir dessert?

PMT : Si tu manges bien.

Fiston : Et un collant?

BME : Y a du yogourt pour dessert...

Fiston : Oui! Moi la veut!

Et il se jette sur son assiette et tente désespérément d’enrouler ses pâtes autour de sa fourchette.

Fiston : Ahhhh...

BME : C’est quand même weird...

Fiston (un peu plus fort ) : Guuuuuuu!

PMT : Ouais. S’il ne sont pas confrontés à l’échec, c’est à dire à du français et des maths, ils ne sont pas si TC que ça.

Fiston : NAHHHH!!!

Il lance sa fourchette par terre et pète un plomb.

Fiston : Moi la veut! Veut ma fou’chette.... Mouahhhhhh ahhhh ahhhh.

PMT : On se calme ou c’est le p’tit coin!

Blonde Malgré Elle se penche pour prendre l'ustensile grâce auquel je m'offre une vue en plongée.

BME : Tiens! Mais mange proprement.

Fiston : Oui! C’est très prop’ moi Papa! Regarde! Mes mains sont pas saaaaaaales! Hahaha!

BME : Doucement...

PMT : Ils ont chacun une feuille de route où tout est noté. Ils doivent obtenir un certain nombre de points...

Fiston : Papaaaaa? M’a-tu avoir un dessert?

PMT : Oui mon amour... Et ils sont complètement obsédés par cette feuille de route et les récompenses qui en découle.

Fiston : Regarde Papa! Moi c’est tout prop’! Peux-tu avoir un collant?

PMT : Oui oui... Il faut être patient.

Fiston : Oui, moi patient. Regarde maman! Moi... moi... moi... PATIENT!!!! TougaDUUUU! Tougadu! Tougadu!

BME : Mais bon... Ça marche quand même?

PMT : J’pense que oui...

Fiston : Tout mangé!!!

BME : Bravo!

Fiston : Peux-tu avoir dessert, là?

BME : Oui.

Fiston : Veux un collant!




Shit...






...





...

6 commentaires:

Gooba a dit…

* Perle *

Du PMT à son meilleur!

Manumarilolo a dit…

Toujours utile la boîte à collants... ou à desserts...? Je reconnais mes filles "à table" et mes élèves "TC" dans ton billet!

Madame Unetelle a dit…

Le quotidien à son meilleur! ;o)

Imaginez, à travers ce genre de souper, je tente d'apprivoiser des symphonies à numéros, des préludes à je-n'entends-rien et des variations inconnues!

Jamais, je n'aurai de culture musicale! C'est trop! LOL

Gothmog a dit…

Petite question : 'collant' a un sens particulier au Québec ?
Parce qu'à mes oreilles de français, ça n'évoque que de diaphanes voiles de nylon ou de soie galbant les jambes féminines (et parfois masculines).

Gooba a dit…

Gothmog : autocollant, c'est mieux?

Prof malgré tout a dit…

Yep!