09 octobre 2008

À propos des commentaires

Aviez-vous remarqué? Dernièrement, il vous était impossible de laisser des commentaires sur mon blogue.

Pourquoi?

Je voulais savoir si j’écrirais quand même. Je vous avoue que parfois, j’aurais aimé avoir des commentaires sur certains billets. Juste un petit «hahaha» ou «je ne suis pas d’accord, parce que blablabla...» ou encore «PMT! Mariez-moi!». Mais rien... Ça donne le goût de crier: « Y a quelqu’un?» ou même de l’écrire, mais comme il n’y aura pas de commentaires...

Pfff. On a tous des jours plus difficiles que d’autres.

Voilà.

Surtout, ne vous sentez pas obligé. Je l’ai eu ma réponse: j’écris parce que je suis une grande gueule. Avec ou sans public, faut que ça sorte.


Cheers...

Oups. Y est un peu tôt pour ça.






...

17 commentaires:

Sara a dit…

Prêcher dans le désert. J'ai souvent ce feeling-là. Mea culpa, je passe toujours par les agrégateurs et j'ai la flemme d'aller vers les blogs pour commenter, surtout quand le net fait des siennes.

Je lis tout de même systématiquement tous tes billets. Chapeau!

Anonyme a dit…

Et tu as su pourquoi on ne pouvait plus écrire de commentaire ?

Enfin, ce qui importe c'est qu'on puisse le faire maintenant, alors :

PMT, mariez-moi, ha!ha!ha! Je ne suis pas d'accord.

sally a dit…

Un commentaire que j'ai toujours envie de te faire, mais jamais osé: Veux-tu m'enseigner la musique à moi aussi? Je suis sérieuse!

Catherine a dit…

Je vous lis quotidiennement, mais je n'ai fichetrement rien d'intéressant à répondre ... alors tant qu'à faire comme je fais en ce moment en vous écrivant que je n'ai rien à écrire, je préfère vous lire, en silence. Mais sachez que je n'en apprécie pas moins chacune de vos interventions qui l'une après l'autre égaient mes journées. Merci!

-Une collègue enseignante

Manumarilolo a dit…

1ere fois que je lis ton blog... J'aime bien. J'y reviendrai!
Un autre prof...en congé de maternité

Madame Unetelle a dit…

Je dois aussi être une grande gueule, alors! Et, je n'ai pas beaucoup de commentaires sur mon blogue... Il faut dire que je n'écris pas aussi souvent que vous, cher prof. ;0)

Je dois avouer, cependant, que je ne laisse pas beaucoup de messages ici parce que (j'insère ici un chuchotement), je suis trop inculte. Si, si. Je peine encore sur l'anthologie d'Edgar Fruitier à cause de vous.

Comme quoi on peut avoir de l'influence sur les gens, même s'ils gardent le silence!

Anonyme a dit…

Je suis aussi une lectrice de l'ombre...trop paresseuse pour commenter...;-)

Laurence la petite démone..

Anonyme a dit…

ppffF pPF pPFFFF! ppPPffFF

pppPPPF!! ppffFF!!! pppfffFFF!!!

Profdemusicmoétou

Madame Unetelle a dit…

Laurence la petite démone... tu fais un genre de come-back? J'en suis très heureuse! ;0)

IciJack a dit…

Moi, je viens sur ce blog D'ABORD pour écouter les extraits musicaux ainsi que les pièces insérées entre 2 posts. Ensuite je poursuis la recherche sur Google pour en savoir plus et je vais sur LimeWire pour voir les versions disponibles, les interprètes et souvent je télécharge et je réécoute pour le reste de ma séance sur internet.

Merci pour cette façon de faire.

Le seul fait de lire le nom de Cecilia Bartoli me replonge dans le souvenir d'un amour impossible, mais qui fut si intense. La blessure de la séparation a mis plus d'un an à se refermer, et encore...

Prof malgré tout a dit…

Merci... Vous êtes tous gentils. J'en avais besoin.

Bordel... Je sombre dans le sentimentalisme!

Anonyme a dit…

...si j’écrirais...

Prof malgré tout a dit…

Anonyme


"Je voulais savoir si j’écrirais quand même."

Conditionnel présent, verbe écrire.

Y a un problème? Les "si" n'aiment pas les "rais"?

Mais bon. Je sais que je fais plein de fautes...

Pwel a dit…

PMT!

Moi j'aime bien prêcher dans le désert... Quand nous avons des réponses sur notre blog je me sens comme un chevreuil ébloui par les phares d'une voiture... ce n'était pas prévu dans ma journée.

Hihi mais à l'avenir, ici, je vais me faire un plaisir de juste faire des "awww", des "wow" ou des "haha!" Mais il faudra savoir que ça ne correspond que trop partiellement au divertissement que j'ai en lisant ce blog:).

crocomickey a dit…

Moi aussi les 0 commentaires me font sourciller sur mon blogue mais ... comme diraient plusieurs blogueurs illustrement inconnus = c'est la vie !

Sara a dit…

Si le 'si' introduit un questionnement indirect, le r reste sur place. Parce que toute bonne règle de français se doit d'avoir une exception.

Le professeur masqué a dit…

PMT: ton «rais» n'était pas fautif, je crois. Le hic ave les trucs, c'est que ce ne sont que des trucs approximatifs.

Pour le reste, ta grande gueule, elle est plus qu'un exutoire. C'est peut-être une façon d'apprivoiser ton monde.