02 février 2008

Tranche de vie... désolé

J’essaie de ne pas trop vous casser les pieds avec ma vie personnelle, mais là, j’ai besoin de vous.

N’ayez crainte, je ne vous demanderai pas de fric...

Moi et ma douce, on a fait une offre sur une maison. On cherchait une piaule, quelque chose de plus grand que notre petit quatre et demi et, presque désillusionnés par rapport au marché, on a visité cette petite maison un peu trop chère pour nous.

Le coup de foudre.

Ce n’est rien d’extravagant. Un semi-détaché avec trois petites chambres, et un sous-sol au plancher croche, sur le ciment, sans mur ni plafond (un endroit pour faire de la musique?). Mais c’est charmant... La cuisine est tellement belle. Ça nous a touché tout de suite. À la visite, ça a vraiment cliqué avec les proprios qui sont des gens vraiment trop bien. On aurait pu ouvrir une bouteille de rouge et passer la soirée là.

C’est juste une coche trop cher.

Ben voilà.

J’ai 39 ans, des dettes d’études, je bosse dans une école primaire et sur un projet de comédie musicale avec les jeunes et ça me demande beaucoup de mon temps personnel. Le tout, en milieu défavorisé. Dans ce que je fais, j’ai l’impression de faire la différence. Souvent? Je n’ai pas cette prétention, mais parfois, c’est certain.

Ma blonde est infirmière. Elle est dévouée et un modèle pour la profession. Elle travaille dans un hôpital universitaire et elle aussi, elle ramène pas mal de travail à la maison sans être rémunérée. Dans ce qu’elle fait, elle a l’impression de faire la différence. Souvent? Je ne sais pas. Elle est tellement sans prétention, mais parfois, c’est certain.

Fiston tripe sur «La Ribouldingue» (Il préfère monsieur Bedondaine à Paillasson, l'ignare.) Autrement, il éteint la télé si on essaie d’écouter quoique ce soit sans qu’il y ait des camions à ordure ou des voitures sport. Il est à la fois un modèle pour sa génération et un paradoxe. Il vient d'avoir deux ans et demi. Dans notre vie, il fait la différence, c’est certain.

Simone n’est pas encore née. C’est pour la fin juin... J’vous reparlerai d’elle un jour, mais elle fera la différence, c’est certain.

Je sais... On pourrait aller en région et se payer une maison. Personnellement, je n’ai pas encore dit mon dernier mot dans le milieu où j’enseigne et ma blonde a besoin des défis professionnels que seul un hôpital universitaire peut offrir.

J’arrête ça là, j’ai l’impression de me plaindre alors que je suis heureux. Oui... Le bonheur ne réside pas dans une piaule avec une cour en arrière. Je me plains le ventre plein.

Quand nos parents vont s’éteindre, on ne gagnera pas à la loto. De toute façon, c’est dégueulasse de penser à ça. Disons tout simplement que nous ne comptons que sur nous-mêmes. Sage décision.

Donc, nous avons fait une offre sur la maison. Il n’y aura pas de négociation. Nous avons demandé à nos agents d’y aller franchement, par respect pour les proprios. Cette maison, c’est un peu d’eux-mêmes. Il faudrait être cons pour ne pas le voir et salaud pour ne pas le respecter. Il me semble que ça ne devrait pas se marchander. Je sais, je suis naïf.

Nous leur offrons tout ce que nous pouvons mettre. Ce n’est peut-être pas assez, mais c’est tout ce qu’on a. C’est moins que ce qu’ils demandent...

Nous aurons une réponse d’ici lundi soir. Alors, si vous n’avez vraiment plus rien à lire et qu’il n’y a rien de bon à la télé, ayez une petite pensée pour moi?

Ah oui... Même si ta blonde doit accoucher le 30 juin et que tu ne connais pas ton adresse pour le premier juillet, le bonheur ne réside pas dans une résidence.

Quelle horreur ce jeu de mots... Ça doit être la pression.

Sérieusement, j’ai un petit garçon en bonne santé et la petite dans le ventre de ma blonde a un coeur qui bat, deux bras et deux jambes. J’aime la femme avec qui je vis. Je l’admire et surtout, je la désire. Quand ce n’est pas assez, y a toujours Glenn Gould qui a réendisqué les variations Goldberg en 1981.








Ouvrez votre prochaine page dans une autre fenêtre.La toune fait 51 minutes dans cette version.

Voici donc ce que je vous demande :

Je sais, c’est du luxe, mais quand même... Juste une petite pensée d’ici lundi. Une petite prière?


Merci










...

21 commentaires:

Valérie-Ann a dit…

Une grosse pensée pour toi et pour ta famille... Et c'est un cliché, mais si c'est pas celle-là ça sera une autre, vous allez l'avoir votre joli nid familial! :)

Félicitation pour... Simone?

Le professeur masqué a dit…

Je penserai fort à ton souhait, PMT, et j'espère de tout coeur voir cette mention sur ton blogue lundi: voeux exaucé!

PS: Dis-moi que tu vas insonoriser le sous-sol!

Une Peste! a dit…

Promis-juré-craché, ce soir je t'offre mes intentions d'avant dodo.

Puis ceux de demain soir aussi.

Zed Blog a dit…

Je ne sais pas pourquoi tu t'excuses quand tu nous présentes, et si rarement, tes tranches de vie. En fait, des tranches en dehors de ton travail.

Je serai concrète et tu sais pourquoi! La réno et tout...

As-tu fait évalué la condition de ta maison, de fond en comble? As-tu essayé tout ce que tu pouvais essayer, toi-même (robinet, eau, etc.). As-tu vérifié les fenêtres (ça coute un bras, non, deux) frimas, buée, coincent = à changer). Les fondations? La toiture?

Il faut aussi s'assurer que l'ingénieur-e qui le fait soit vraiment, vraiment bien, méticuleux, honnête. Pas le mien, alors.

A-tu calculé les dépenses mensuelles, incluant les imprévus et le nécessaire pour ramasser les fonds pour ce qui sera à remplacer tôt ou tard?

Si tout ça te convient, go! Sinon, ça vaut la peine de continuer à chercher. C'est toute une aventure, une maison qui n'est pas neuve.

As-tu pensé à vérifier à la ville ou l'arrondissement quelles sont les dernières réparations que la maison a subies et à quels couts? Le cout du chauffage, etc.?

Gare au coup de coeur, c'est un peu comme en amour, quand on ne prend pas le temps de faire connaissance comme il faut. Les gens que tu aime sbien, ça m,est arrivé ici-même... Il ne faut pas oublier que ça n,a rien, mais alors là rien à voir avec la maison. Ils ne viennent pas avec et tu seras remis à toi-même après la signature.

Mais si tout est fait et que tout est calculé et que ça va, youpiii! Je te souhaite, de toute manière, le meilleur, pour toi et tes amours, y compris Madame de Beauvoir à venir. (Ça va brasser dans la caane! Hihihi!)

J'aime beaucoup observer le bonheur des autres. Ça rend heureux soi-même. J'aime te savoir heureux, en amour. Ça me touche, je suis heureuse pour toi.

Et tu sais que je serai là pour les conseils en rénovation, hein!

Zed :)

Dobby a dit…

Woooooaaah là.. un instant!

Je n'ai pas pu te féliciter par pure ignorance?!?!?!

Hey bien tout d'abord, félicitations à vous deux!

Et pour la maison, c'est sûr que je te dis les "fais attention" d'usage de Zed. Et si elle est bien et pour toi, alors je te la souhaite. Je vais penser à toi fort lundi. Je compatis avec ton énervement et ta quête, on l'a cherchée longtemps notre duplex.

Et zut, je veux les jouer ces variations! Elles m'allument et me titillent le doigté... ho boy mais dans quoi je m'embarque avec un tel défi perso.

Allez, laiss-nous des nouvelles lundi!

Miss Klektik a dit…

J'ai hâte de savoir. Je penserai à vous, à toute la petite famille. Je vous le souhaite tellement!

Dis, Simone, c'est un prénom inventé, n'est-ce pas? Sinon, vous êtes cruels. (À moins d'avoir une bonne raison qui me ferait regretter ce commentaire!)

Dobby a dit…

Je retire ce que j'ai dit à la presque moitié!!! Je veux pu les jouer les variations... môôôôôôman!

Mias je maintiens le reste!

Miss Klektik: J'ai connue la plus jolie et la plus fine et la plus spéciale des petites Simonne qui ait pu exister il y a de ça 6-7 ans. elle avait alors 3 ans. Une perle, une soie, et toute une dégourdie, avec ces yeux qui vous font dire "c'est une âme digne de Simonne". Alors si Simonne doit être le nom comme le suggère Valérie-Ann, ça ne saura qu'être mignon.

Renée-Claude a dit…

Je vais avoir un pensée pour vous c'est certain.

Je vous souhaite ce qui nous est arrivé : que les proprios vous aient trouvés sympathiques et vous la laissent au prix que vous offrez.

Je sais ce que c'est avoir le coup de foudre pour une maison, même notre agente nous disait de ne rien forcer...

Mais... oui, il faut faire inspecter...

Et pour les rénos, par ici aussi on est rendus des pros alors...

Et au fait, faut pas s'excuser pour les tranches de vie. Moi, c'est ce que je préfère ! :0)

Prof malgré tout a dit…

Merci, vous êtes tous gentils.

C'est clair qu'on va faire inspecter...

Pour ce qui est de Simone... C'est quoi le problème avec ce nom? Les niaiseries que les autres enfants risquent de dire?

Dobby : Les variations Goldberg, c'est un des trucs les plus difficile à jouer du répertoire. Surtout au piano, à cause des croisements de mains. Au clavecin, y a plusieurs claviers. Ça évite les collisions.

On n'est pas obligé de tout jouer. Tu t'envoies l'aria suivie des variations que tu peux jouer.

tassili a dit…

Je vous envoie volontiers une pensée: que cette maison vous arrive si elle est belle et bonne pour vous.
Je vous le souhaite, mais sinon, je vous jure que vous aurez un autre coup de coeur! Ben oui, la vie est étrange mais pas si mal faite, des fois. Vous verrez.
(oui, oui, j'ai un tout petit côté mystico-cucul-la praline, à peine - mais je me soigne, hein?)

Hortensia a dit…

Une petite pensée, c'est sûr. Je vous la souhaite cette maison si vous sentez qu'elle est pour vous. J'ai fait le saut de locataire à propriétaire il y a quelques années et, même si à l'époque cela me foutait la trouille de faire une gaffe, je n'ai jamais regretté.

p.s. Simone est un très joli prénom.

Miss Klektik a dit…

Bon voilà, je suis sur le bord de regretter mon commentaire concernant le prénom. Je vais me tenir tranquille.

Prof malgré tout a dit…

Non! Je déteste les gens tranquilles... La preuve: j'enseigne au primaire.

J'aimerais savoir le fond de ta pensée... de toute façon, l'alcool aura raison de ton silence au Yulblog.

Anonyme a dit…

Je pense à vous pour tout. La petite Simone, le petit "grand" frère. Vous deux, vos jobs, vos aspirations.

J'ai acheté la mienne de maison comme vous, sur un coup de coeur, avec un budget hyper serré. Offre acceptée, contre toute attente. J'y suis heureuse depuis treize ans. Et oui, plus habile en rénos!

Ça c'est la vie...

Comme pour les variations que je pratique assidument depuis un bon deux ans!

Chroniques B.

Sylvain a dit…

1-Félicitations pour la petite Simone !
2-Petite pensée, c'est sûr ! Cliché, mais réalité : que le meilleur arrive pour vous ! Dans mon cas, ce fut un achat d'un montant plus élevé que prévu, avec une situation plus que précaire du côté de ma conjointe. Malgré tout (!), nous n'avons jamais regretté l'achat et y vivons heureux à deux, bientôt trois ;-) et nous n'avons jamais manqué de rien. Ça gère serré par bouts, mais on vit bien quand même, et même mieux que je ne le pensais au départ. (Sentiment d'insécurité financière, c'est fort, ça, mais ça se soigne et ça se calme...)

Missmath a dit…

Vous l'aurez votre maison, il faut y croire, c'est le secret ;-)

Je vous la souhaite sincèrement.

Violaine a dit…

C'est une tranche de bonheur potentiel que je serais ravie de savoir réalisée. Me semble que dans l'immobilier, ça ne peut fonctionner autrement que par coups de coeur...
Je penserai à vous; les ondes positives, ces jours-ci, j'y crois. :)

Et merci pour les Variations, by the oué, c'est tellement apaisant!

Anonyme a dit…

Vous savez : les dettes d'études seront payé un jour. Les enfants grandissent. Et un jour on respire malgré le prix un peu trop élevé pour la maison. Chaque coup de foudre a son prix. Et il vaut toujours la peine d'être payé :-)Je sais de quoi je parle.

Bonne chance

barb

Gooba a dit…

J'ai de la difficulté à enseigner tellement je suis croisée de partout pour vous. Mes élèves me trouvent bizarres. Sans doute se demandent-ils à quoi j'ai bien pu occuper ma fin de semaine pour être amanchée de même! :o))

Je vous souhaite que ce coup de coeur aboutisse à une réalité et je vous félicite pour l'autre coup de coeur qui remplira vos vies en juin.

Et je te prédis une affluence record ce soir, vers 20h... Si tu as un compteur, il va exploser! :o))

Renée-Claude a dit…

Au fait, Simone, c'est très joli.
J'ai bien appelé mes mousses avec des "vieux" noms sans que ça fasse vieux, justement !
Félicitations pour la petite chouette à venir.
Je me rembarque dans cette galère dans pas long moi itou. Pour la quatrième fois !
Je pense à vous ce soir... Et je vous dis :"Merde" (ben quoi, la vie n'est t-elle pas un immense show ?) ! :0)

Prof malgré tout a dit…

Sylvain : Bientôt trois? Bravo!