28 novembre 2006

Étoile

Mon cours est une sorte de jeu télévisé où les équipes gagnent et perdent des étoiles dans une lutte sans merci. Seulement les vainqueurs obtiendront un petit collant. Pour les autres : nada!

J'vais raconter cette anecdote à mon fils plus tard.


Aujourd'hui, en troisième année, les carillons ont gagné.

Cédrik : C'est quoi le collant.

Moi : Une petite étoile...

Une petite cute : Une petite étoile qui veille sur nous...

Cédrik connaît l'expression de la petite étoile qui veille sur les gens, mais son étoile à lui n'est plus sur la garantie. Il est en foyer d'accueil.

Moi : Ça va?

Cédrik : Ouais... je peux le donner mon collant?

Moi : C'est ton choix. Tu l'as gagné.

Il se dirige vers la photo de mon petit gars d'un an et y colle son étoile. Bordel... Un petit gars en foyer d'accueil a donné son étoile à mon fils.



11 commentaires:

Mme Prof a dit…

Adorable :)

Triste mais cute...

Maudit que je m'ennuie de mes élèves depuis que je suis en retrait préventif.

Dobby a dit…

Ah bon sang... Le coeur tout magané et pourtant tout plein... Et prêt à donner même s'il en a tant besoi pour lui.

Ça a du lui faire pas mal de bien... ;)

Anonyme a dit…

Les enfants ont tous une petite étoile ou un petit ange qui veillent sur eux, heureusement parce que des fois les adultes...
Le vôtre pourrait serrer son étoile de ses petits bras,génial.

zviane a dit…

!

Jessica a dit…

Cette histoire m'a mise les larmes aux yeux... Tellement touchant!

Chroniques blondes a dit…

Awww. Il est bien parti, celui-là.

Vertige a dit…

Manquer de tout est une bonne école pour savoir ce que ça fait vraiment de donner et de reçevoir.

Merci pour cette histoire :o)

le Prof Maudit a dit…

Mince, j'ai les yeux plein d'eau. C'est émouvant sans bon sens. Z'avez pas le droit de me faire avoir des émotions!

Chocolyane a dit…

J'ai le coeur tout à l'envers...

Serrez-le dans vos bras pour moi, l'ptit Cédrik... S'il vous plaît...

Accent Grave a dit…

Ça me rappelle l'histoire de cet enfant juif qui avait échangé son étoile jaune contre un sac de billes... Heureux échange s'il en est un!

Comme quoi, vaut mieux conserver ses billes, Jacques Parizeau l'a déjà dit!

Accent Grave

Geneviève a dit…

Quel grand coeur!!!