27 novembre 2006

Enharmonie

Moi (le gun sur la tempe... ma tempe) : OK. Pour la xième fois... Que ça soit écrit Sib ou La#, tu tapes là-dessus au bon moment et tout le monde est content.

Élève Casse-Pied : Oui mais moi, j'en ai pas de si bémol.

Moi : La dièse... même note, même son... Je l'ai expliqué déjà trop souvent et de trop de manières différentes. Tu tapes là ou j'te coule!

Casse-Pied : J'en ai pas non plus.

Moi : Argh! Oui tu en as un.

Casse-Pied : Non, moi, c'est écrit Bb!

Un autre : Comment ça bébé?

Moi : Au secours! Pas bébé comme dans: gaga gougou... je suis immature... gaga tagaaa... B pour la note si et b pour bémol!

Casse-Pied : Huh?

L'autre : Pourquoi c'est pas toute pareil?

Wannabe : Ouain... on peut-tu jouer là?

Moi : NON! Y a environ 500 ans, y a un type allemand qui s'appelait Luther et qui ne tripait pas vraiment catholique.

Un smatte : Un arabe ou un juif?

Wannabe : C'était ton grand-père?

Moi : Luther?

Wannabe : Cool! Prof Malgré Tout a un grand-père arabe!

Moi : Ouais... c'est sûrement ça... un boche arabe! Come on... Alors, le boche pis sa gang...

Le smatte : Sa gang d'Arabes?

Moi : Tu m'énerves... Non! C'était des Esquimaux... N'importe quoi.

Le smat : Hein?

Casse-Pied : Y faut dire des Inuits.

Moi : Quand je parle des Esquimaux, je parle des popcycles.

Casse-Pied : Ah ok!

Me semble que t'as compris...

Moi : Alors, le boche pis sa gang de popcycles ambulants ne voulaient pas qu'on appelle les notes Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si-Do. Pourquoi? Ça venait d'un poème d'un moine catholique: Guido d'Arezzo.

Un autre : Ça sonne même pas arabe comme nom...

Moi : J'ai dis que c'était un popcycle!

Un élève : Tu le connais le poème?

Moi : Tu trouves que j'ai l'air d'un popcycle qui récite des poèmes? Je sais seulement que ça commence par "ut" et que c'est l'ancien nom de do. Peu importe. Pour des raisons religieuses, les Allemands et les Anglais, utilisent A-B-C-D-E-F-G pour nommer les notes. A est LA, B est SI, C est DO. etc... Donc... Bb est...?

Un élève : On peut-tu jouer là?

Moi : Non! Tout le monde, déposez vos baguettes et vous écoutez... ARGHHH! N'oubliez pas qu'on est au troisième étage.

Wannabe : T'es même pas game...

Moi : Shhhhh... Casse-Pied ne le sait peut-être pas.

Casse-Pied : Heille... J'ai entendu.

Moi : Y a personne qui joue tant que vous ne me dites pas les trois trucs qui peuvent être écrits sur la note Si bémol...

Wannabe : Si bémol, La dièse ou Bb. On peut-tu jouer là?

Moi : Tu m'énerves... Et c'est qui qui utilisent B à la place de SI?

Wannabe : Les Arabes.

Moi : Non! Les Esquimaux! Prenez vos baguettes et je coule tous ceux qui ne trouveront pas le Si bémol! ... Casse-Pied!

Casse-Pied : Huh?

Moi : Tu lèves encore ta main et je te coule!

La classe : Ouais!

11 commentaires:

Chris a dit…

merci pour cette désopilante tranche de vie! non, mais, y a vraiment de quoi s'arracher les cheveux! moi, il y aurait belle lurette que j'aurai agité le drapeau blanc!

zviane a dit…

Ahahah!!! Eh ben, je savais même pas cette histoire là... j'en apprend autant que tes élèves (surtout sur les popcycles qui récitent des poèmes!..)

mais pourquoi est-ce que c'est la qui a été nommé A et non do?

Martin a dit…

Je comprends maintenant les notes de bulletins!!! Ce sont des esquimots ambulants qui travaillent sur la notation!!! C'est pour ça qu'en billant de fin de cycle le A devient 5 et le E devient 1!!!

Merci profmalgretout!!! Sans toi, mes élèves n'auraient pas eu les mêmes notes...

Bon comment arriver à parler de Luther pis sa gang à ma prochaine réunion de parents???

Quelqu'un peut me refiler l'adresse de M. de Funes pour me pister???

Martin a dit…

Pour préciser:
Esquimots: Ceux qui esquivent les mots...

Prof malgré tout a dit…

Zviane : Ma théorie... À l'époque de Luther, la gamme de la mineur ancien était peut-être plus populaire que celle de do majeur. Ils ne rigolaient pas les protestants. Où sont les musicologues lorsqu'on a besoin d'eux?

Prof malgré tout a dit…

Martin : des esquimots gelés...

zviane a dit…

ben à l'époque baroque, ils hésitaient encore entre le mineur ancien et le dorien comme 2e mode (on le voit à voir les armures de chorals de bach, entre autres), alors ça veut-tu dire que A aurait aussi pu être ré?...

Ou c'est peut-être parce que le la était la référence du diapason? Mais l'était-il à cette époque??..

Prof malgré tout a dit…

Hum...J'avais pas pensé aux armatures des chorales de Bach et j'avoue que c'est très luthérien comme tradition. Ça me dit quelque chose l'histoire de cadence finale dans une tonalité autre que celle de l'armature.y'a pas ça dans la Passion Selon St Matthieu?

Les choses n'étaient pas encore vraiment établies dans le temps. J'ai vu des vieux scores de chorales de Bach écrits sur quatre portées avec une clé de do première ligne pour le soprano, clé de do troisième ligne pour l'alto (logique), clé de do quatrième ligne pour le ténor (pas fou non plus quand on pense au violoncelle dans l'aigu)et une clé de fa pour la basse. Aucune idée de l'époque, mais c'était pas jeune. J'ai aucune idée si ça cadensait dans la tonalité initiale à la fin...

Ton idée de diapason tient la route aussi.

Hey! C'est cool la musicologie! On spécule comme des malades et on n'a pas besoin de pratiquer des heures et des heures!Ça doit même fonctionner avec de la bouffe et de l'alcool!

Grande Dame a dit…

Magnifiquement tendre.

Ils sont attachants vos élèves et vous leur rendez bien.

Jhon a dit…

doh ! si seulement mes profs étaient TOUS comme ça...

Prof malgré tout a dit…

Ouais... choral... pas chorale...

Désolé