18 novembre 2007

BEE-THO-VEN, bordel!

Tous les week-ends, l’avant-midi, j’écoute Espace Musique. J’adore ça, car je découvre de nouvelles musiques ou tout simplement de nouvelles versions de musique que j’aime.

Jusqu’à 10h00.

Pourquoi? Parce qu’à 10h00, c’est Alain Lefèvre qui anime et moi, je ne suis pas capable. Pas capable comme pianiste (je sais, il joue mieux que moi), mais surtout, pas capable comme animateur. J’essaie pourtant... Même là, je suis en train d’essayer parce que la musique est bonne. C’est Gulda qui joue Beethoven. J’ai juste pas hâte qu’il parle....

Heille! Beethoven, ce n’est pas ton vieux chum. Ça m’énerve quand tu l’appelles Beethov. Une fois, ça passerait, mais quand tu dis un truc du genre : «voici la sonate numéro 14 en do dièse mineur opus 14 numéro 2 troisième mouvement, presto agitato surnommée «clair de lune» de... Beethov!»... je décroche.

Aussi, à chaque fois que tu parles de Friedrich Gulda, tu n’es pas obligé de dire «le grand» avant son nom. On a compris que tu l’aimes et moi aussi je le trouve super bon. C’est juste bizarre d’entendre «le grand» Friedrich Gulda et ensuite Beethov tout court. Le grand pianiste et ton chum Beethov. Même dans le film avec le saint-bernard, ils disent son nom au complet.

Sur ce, bordel, pourquoi avez-vous bousillé ma radio préférée? Bande de salauds!

Le troisième mouvement de la Waldstein, par Gulda au pianoforte. Pour plus de détail, écrivez-moi!








C’est sûrement sur un instrument semblable que Beethoven l’a composée.




Sans blague, je sais que le type fait beaucoup pour la démocratisation de la musique classique... Tant mieux pour la musique, but count me out.



Mise à jour : Il vient de dire "Ludvig van Beethoven"... héhéhé Je lui ai écrit. Par contre, il a encore dit par "le grand" Friedrich Gulda.


...

6 commentaires:

Hortensia a dit…

Ça me fait penser à mes étudiants: je dois leur répéter sans arrêt qu'ils ne peuvent, dans leurs travaux, nommer un écrivain seulement par son prénom, à moins qu'ils n'aient gardé les cochons avec celui-ci, ce qui serait étonnant.

Parlant de radio, as-tu déjà écouté l'émission Classique actuel avec Christophe Huss et Michel Dumais le dimanche soir (20h) à CIBL? C'est très agréable...

(vraiment beau le troisième mouvement de la Waldstein par Gulda)

Prof malgré tout a dit…

Hortensia : Je ne peux pas écouter la radio le dimanche soir. J'écoute Occupation Double.















C't'une joke!

Hortensia a dit…

Pouahhah!

prof en france a dit…

Même chose pour moi, impossible de leur faire comprendre qu'on ne parle pas de "Ludwig" ,à supposer qu'ils arrivent à retenir le prénom ("Ben oui, m'dâââme, y'a un W, alors nous...")mais de Beethoven.
Et en plus, ceux qu'ont des parents un tant soit peu "culturés", ils l'étalent en prononçant "Bétov" (même pas avec le N avalé, comme les Allemands)... Faut croire qu'ils pensent que ça fait plus classe?

Anonyme a dit…

WoW! WoW! WoW! Ludwig, c'est une compagnie de "drum". Oussé que vous vous en allez ici avec vos films de St-Bernard?

Moi, j'commence à penser que PMT a besoin de ritalin...y s'laisse déranger par des détails même pas importants...MDR
profdemusicmoétou

Alex a dit…

Superbe..! J'ai trouvé votre blog par hasard, je passe un très bon moment merci-)