15 septembre 2007

Fuite

Comme ça ne me tentait pas vraiment de bosser ce soir, j'ai balancé tous les extraits musicaux en ligne dans chaque billet correspondant.

Enjoy.

Ça commence en janvier 2007.

Fuite... fugue... Bah!








Fuga y Misterio

Astor Piazzolla




...

2 commentaires:

zviane a dit…

TROOOOP HOOOOOT!!!! J'avais jamais entendu l'original!! Chez nous, j'ai la version avec les 12 violoncellistes du philharmonique de Berlin.. Ça tue vraiment, mais j'aime bien le petit côté rétro de cette version-là (avec le vibraphone!!)

Parce contre... est-ce qu'on peut vraiment appeler ceci une fugue?? (l'exposition ne fait pas entre le sujet sur I, puis V puis I puis V, mais bien sur I, puis V, puis II, puis VI... à moins que je ne me trompe)

Et pis et pis et pis parce que j'ai soudainement une envie irrésistible de masturbation intellectuelle, mon traité de la fugue (par André Gedalge, ataboy!) il dit que faut pas faire des sujets trop long sinon on fait des entrées trop espacées et ça affaiblit le caractère imitatif de la fugue...

Mais bon, ça torche alors on s'en fout, hein!

Prof malgré tout a dit…

La vraie question n'est pas de savoir si c'est vraiment une fugue... Il faut plutôt se demander s'il s'agit d'un véritable Misterio!