26 mars 2007

Sortie mondaine

Aujourd'hui, je suis allé à l'opéra. En excellente compagnie? Hum... Une soixantaine d'élèves du troisième cycle du primaire... Y a plus classe, mais attention ; ils étaient tous là sur une base volontaire. Élection = plein d'inconnu qui viennent voter dans l'école = danger potentiel pour vos enfants = journée pédagogique (qu'on doit remettre...). Donc, la sortie à l'opéra devenait facultative! Yeah!

Personnellement, je pense que l'art n'est pas fait pour être consommé avec un gun sur la tempe. Vive le libre choix!

Au programme : Il mondo della Luna de Joseph Haydn. Quoi? Vous ne connaissez pas ça? Bande d'incultes... Ben non. C'est normal. C'est une oeuvre obscure. Lune... obscure... jeu de mots poche... argh... must resist...

Je vous épargne le résumé, mais mon passage préféré est à la fin du premier acte. Ecclitico, un faux astrologue, fait boire un élixir à Buonafede en lui faisant croire qu'il s'envolera jusqu'à la Lune. En réalité, il s'agit d'un puissant somnifère. Ecclitico compte ensuite faire croire à Buonafede qu'il est sur la Lune, espérant ainsi obtenir la main de sa fille. Y a plus romantique comme technique, mais ça a le mérite d'être original. La fille et la servante de Buonafede arrivent et le croient mort. Elles se consoleront à la lecture d'un testament bidon... opéra-bouffe vous dites?

Un fait notable : normalement, un opéra consiste en un ténor qui veut coucher avec une soprano et une basse qui essaye de les empêcher de passer à l'acte. Cette fois-ci, c'est deux ténors et un baryton qui veulent faire des "coutchi coutchi" avec trois sopranos ( y a peut-être une mezzo, mais bon, on se comprend) et inévitablement, une basse qui ne veut pas!


Buonafede :Vado vado, volo volo... (Je m'en vais, je vole...)

Ecclitico : Très bien, j'en suis heureux!

Pour tout le texte de cet air, je vous conseille d'ouvrir les images suivantes dans d'autres fenêtres... désolé.















Extrait de l'opéra Il mondo della Luna

Joseph Haydn, musique
Carlo Goldoni, livret

La version d'Antal Dorati.


En passant, c'était bon!

5 commentaires:

Chroniques blondes a dit…

Et une soprano qui veut coucher avec une basse, un baryton, un ténor et peut-être même l'autre soprano, on appelle ça comment?

Prof malgré tout a dit…

Violetta avant qu'elle ne rencontre Alfredo?

Dame Galadriel a dit…

Juste une question pour l'inculte que je suis...haherm...c'est quoi la différence entre un opéra et une opérette?

Parce que plus jeune j'ai vu avec mes parents une opérette...c'est comme ça que mon père avait dit en tout cas! :)

Prof malgré tout a dit…

Dame Galadriel : Dans l'operette, le ténor veut se faire une mezzo.

J'déconne... presque. L'operette, c'est ce que faisait Jacques Offenbach. Y a des passages parlés (je sais, il y en a aussi dans certains opéras, de Mozart entre autre)et c'est rarement aussi dramatique.

Ça n'a jamais été très clair dans ma tête.

Dame Galadriel a dit…

Merci, mais finalement, ce ne le sera pas dans la mienne non plus...lol! :)