07 mars 2007

Dirge

Il y a à peu près le même nombre de compositeurs anglais célèbres que de pièce dans mon appartement.

Non. Paul McCartney ne compte pas. Il a écrit un oratorio? Ouais pis? J'ai dit non!!! Oui, j'aime les Beatles. Quoi? Moi élitiste? Come on. Je jouais du "Rage Against the Machine" sous le regard inquiet de ma blonde hier soir. Ben quoi? Je voulais juste tester un logiciel qui simule des amplis de guitare... Pendant une heure? Pourquoi jouer aussi du Metallica? Heille! Vous avez essayé de jouer les études de Villa-Lobos? Ceux qui les ont travaillées me comprennent. Metallica, c'est pas de trouble et ça défoule...

Donc... compositeurs anglais célèbres... voyons voir.

Dowland...? Pas certain qu'on peut dire célèbre.

Purcell!

Bird, Gibbons, Tallis... nah. Géniaux, mais pas célèbres.

Elgar? Je le trouve plate, mais il est célèbre.

Humm... forçons-nous un peu. J'n’ai pas envie d'habiter un 2 1/2 avec ma blonde, mon fils et deux énormes chats.

Britten!!! Yeah!

Walton... pas connu.

Et disons un autre que j'oublie. Ça fait cuisine, chambre des maîtres, chambre du petit et salon. 4 1/2... On est dû pour déménager.

En attendant le Clan Panneton, voici de Benjamin Britten (1913-1976), un extrait de la Sérénade, Op. 31 pour ténor, cor et corde : Dirge

Christoph Prégardien, ténor
Ib Lanzky-Otto, cor
Osmo Vänskä, direction
Tapiola Sinfonietta

Faut suivre avec les paroles...








Sur un poème du 15e siècle (chouette, du vieil anglais!). C'est une espèce de lettre de menace comme seules les religions savent les faire.

Lyke Wake Dirge

This ae nighte, this ae nighte,
Every nighte and alle,
Fire and fleet and candle-lighte,
And Christe receive thy saule.

When thou from hence away art past,
Every nighte and alle,
To Whinny-muir thou com'st at last;
And Christe receive thy saule.

If ever thou gavest hosen and shoon,
Every nighte and alle,
Sit thee down and put them on;
And Christe receive thy saule.

If hosen and shoon thou ne'er gav'st nane
Every nighte and alle,
The whinnes sall prick thee to the bare bane;
And Christe receive thy saule.

From Whinny-muir whence thou may'st pass,
Every nighte and alle,
To Brig o' Dread thou com'st at last;
And Christe receive thy saule.

If ever thou gav'st silver and gold,
Every nighte and alle,
At t' Brig o' Dread thou'lt find foothold,
And Christe receive thy saule.

But if silver and gold thou never gav'st nane,
Every nighte and alle,
Down thou tumblest to Hell flame,
And Christe receive thy saule.

From Brig o' Dread whence thou may'st pass, Every nighte and alle,
To Purgatory fire thou com'st at last;
And Christe receive thy saule.

If ever thou gav'st meat or drink,
Every nighte and alle,
The fire sall never make thee shrink;
And Christe receive thy saule.

If meat or drink thou ne'er gav'st nane,
Every nighte and alle,
The fire will burn thee to the bare bane;
And Christe receive thy saule.

This ae nighte, this ae nighte,
Every nighte and alle,
Fire and fleet and candle-lighte,
And Christe receive thy saule.

Y a plein de bonne traduction en anglais moderne... google it!



Britten et son mec, le ténor Peter Pears. Ils ont même endisqué ensemble! Cool!


6 commentaires:

Caroline à Londres a dit…

Je vois que tu ne comptes pas Handel, l'allemand nationalisé anglais? ;)

Merci de mettre du Britten, je ne le connaissais même pas de nom avant qu'un lecteur m'en parle lors d'un billet sur... Handel.

Prof malgré tout a dit…

Caro : Ouais.. Haendel... L'Allemand qui fait de la musique italienne en Angleterre. On pourrait le compter!

C'est moi, Amélie a dit…

J'ai vu The Turn of the Screw par l'Opéra de Montréal (par Britten aussi, si je ne m'abuse) l'an passé, et j'ai passé une bonne heure et demie bien angoissée sur mon siège...
Je ne connais pas vraiment toute les subtilités musicales, alors j'y vais au feeling...Est ce que tout Britten est comme ça?

Prof malgré tout a dit…

Amélie : Tu es tombée sur deux extraits de Britten qui sont effectivement assez angoissants. Toute sa musique n'est pas comme ça.

Chanceuse! J'aurais aimé voir Turn of the Screw.

Francis a dit…

J'haïs pas Gustav Holst et Ralph Vaughan Williams... pas très célèbre par contre.

Ozzy Osbourne se qualifies-tu ?

Prof malgré tout a dit…

Francis : Williams n'est pas assez connu. Mais Holst est l'homme de la situation. Je peux vivre dans un 4 1/2. Vive Francis!!!