31 mai 2008

Scatologie 101

Ce n’est un secret pour personne, les gens de théâtre croient qu’un innocent «bonne chance» peut porter malheur au récipiendaire de ces bons mots. Pfff... Comme si ce qui allait se passer sur la scène était une question de chance. Personnellement, avec les élèves, je suis plutôt du genre « tu te trompes, je te coule ». Mais bon, à chacun son style.

Par contre, notre metteure en scène est une puriste. Elle a donc initié nos charmants chérubins au mot de Cambronne. Le problème, c’est qu’avec les enfants, on ne sait jamais ce que ça va donner...

Voici un recueil de quelques encouragements que j’ai reçus avant les représentations:

D’abord, ceux qui ont compris le principe :

«Merde»

Et sa variante...

«MER-DE!!!»

Et ceux qui veulent que ça aille vraiment bien...

«Merde, merde, merde, merde, merde...»

Ceux qui ont appris à faire des phrases :

«PMT, je te souhaite de la merde!»

Et ceux qui m’aiment plus...

«Merde PMT! Je te souhaite beaucoup de MER-DE!»

Les délateurs qui n’ont rien compris :

«Heille! Kévin a dit merde!»

Les publicitaires :

«Méga-merde-plus-améliorée à toi, PMT»

Ceux qui doutent et ne sortent pas beaucoup du quartier :

«... marde?»

Les profiteurs :

« Heille PMT! Mange de la... Héhéhé, c’est une joke... Je l’ai pas dit, hein...? Heu... Excuse... Je l’dirai plus... Bon. C’est correct. Regarde moé pas comme ça... J’m’excuse. C’est-tu correct là? »

Les sincères :

«Très bonne merde à toi.»

Ceux qui tripent anniversaire :

«Bonne merde!»

Et même chanté :

«Bon-ne mer-de à toi, bon-ne mer-de à toi, bon-ne mer-de, bon-ne merde... Bon-ne mer-de à touééééééééé!»

Les sceptiques:

«C’est vrai qu’on peut dire merde? Bizarre... En tout cas, bonne chance pour le spectacle.»

Et mon préféré, qui je ne sais pourquoi, m’arrache toujours un sourire :

«Joyeuse merde!»






Je ne sais pas comment cette expression est arrivée au théâtre (je cherche après ce billet), mais je sais pourquoi on l'appelle "le mot de Cambronne". Gnagna.

Cambronne était général sous Bonaparte. À Waterloo, lorsque les Britanniques le sommèrent de se rendre, il aurait répondu héroïquement:

«La garde meurt, mais ne se rend pas!»

Comme les Britanniques se faisaient un peu trop insistants, sa seconde déclaration fut plus brève, quoique tout aussi héroïque de mon point de vue :

«Merde!»

Le plus rigolo, c’est que les Anglais l’ont trouvé fort sympathique et ont décidé de le capturer vivant, lui faisant ravaler sa première déclaration.

Si on me donnait le choix, c’est aussi la première que je ravalerais.






...

13 commentaires:

Chris a dit…

Je suis juste trop morte de rire!

Clémence a dit…

euuh... bonjour, j'passais juste par ici au hasard de mes divaguations webierriennes.
Cet article m'a bien fait rire. :)

Toutefois, j'ai une autre explication pour l'expression "merde" au théâtre. Cela vient du temps où les spectateurs arrivaient au théâtre en callèche. Plus il y avait de "merde" de chevaux devant le bâtiment, plus cela signifiait que le public serait important, et plus les comédiens étaient contents !
Bonne continuation !

Hortensia a dit…

Pour ajouter à la variété, faudrait aussi leur apprendre le «meRdre» du père Ubu.

Marie-Andrée a dit…

Et bien... Être dans la merde prend désormais une toute autre signification. Bravo pour ce billet hilarant où on ne peut que s'incliner devant un regard si percutant sur notre belle jeunesse! J'aurais aimé écrire un truc du genre. ;-)

Sylvain a dit…

Excellent billet :-)

J'ai adoré ! Vraiment.


Maintenant, on lance une série d'euphémismes pour dire le mot ?

-Je commence : substance brune !

Le professeur masqué a dit…

Défécation artistique?

Anne-Julie a dit…

C'est vraiment drôle.
Mon préféré est celui chanté.

Mais sincèrement, je déteste cette expression.

Vendredi passé, je chantais devant les élèves (sur l'heure du midi). Certains m'ont dit MERDE... eurk! Je me suis demandée ce que ça faisait de dire ça ...
Je préfère Bonne chance!

Suis-je normale ? :-)

bibco a dit…

Comme souvent lorsque je passe ici je ris beaucoup...Celui-ci, le billet, me plaît tellement que je l'imprime. Il va rejoindre ceux que je garde depuis des années dans mon scrapbook de beaux textes. En fait il sera juste derrière un truc de David Suzuki.

Anonyme a dit…

Y'a aussi une phrase célèbre qu'on aime tous dire à un moment donné ou l'autre dans notre vie et surtout qui fait du bien quand elle sort heu...heu...heu.. la célèbre phrase jsais pas si tu la connais...


«Mange dont d'la marde»!!!!

profdemusicmoétou

Valérie a dit…

Ah là, PMT, j'en ai rigolé un coup!

Je l'ai même lu à voix haute (ben quoi, fallait que je justifie mon rire de hyène,,,)

Zed Blog a dit…

Je constate que toi et Sylvain apprivoisez ou réaprivoisez, dans ton cas, cette matière première avec laquelle vous serez bientôt en contact quotidien et hurlant...

Il y a une petite Simone qui rigole, là!

Zed :)

Tergivesante a dit…

Hi hi hi!
Oh oh oh!
Wa ah ah! (Vous m'avez bien fait rire)

Prof Malgré Tout, vous êtes vraiment très marrant. Et cultivé, bien sûr, en plus... Vraiment, si je me retenais pas, je vous écrirais tout plein de compliments. Mais comme ce serait inadéquat et exagéré, alors je vais me retenir un peu. Bon, en plus, vous êtes déjà marié. ;-)

Lâchez pas, les vacances approchent!

Prof malgré tout a dit…

Merci à vous tous pour vos bons mots.