01 mai 2008

Moi, facho? ... Pfff.

Ça, c’est moi au début de ma carrière :

Anne-Sophie discute avec une copine pendant que j’explique une notion.

PMT : Anne, tu as quelque chose à partager avec la classe?

Anne-Sophie : Mon nom c’est Sophie.

PMT : D’accord Sophie. Pourquoi parles-tu pendant mon cours?

Anne-Sophie : Je ne parlais pas, c’est elle qui me parlait.

PMT : C’est ton troisième avertissement aujourd’hui, au prochain, il y aura des conséquences.

Anne-Sophie : Je ne parlais même pas!

PMT : Et est-ce que je te punis?

Anne-Sophie : J’ai trois avertissements!

PMT : Voyons Anne. Calme-toi...

Anne-Sophie : Je m’appelle Sophie!

PMT : Oui, mais c’est écrit Anne-Sophie sur la liste de présence et avec plus de 300 élèves, c’est difficile de tout retenir...

Anne-Sophie : Mais je ne veux pas qu’on m’appelle Anne...

Vous voyez le topo? J’étais une nouille.




Maintenant, voici le même bon vieux moi, mais il y a deux jours :

Anne-Sophie discute avec une copine pendant que j’explique une notion.

PMT : Anne, tais-toi, je parle.

Anne-Sophie : Mon nom c’est Sophie.

PMT : Quoi? Tu brises une consigne et tu oses me reprendre sur ton nom? Je vois presque 400 élèves par semaine, alors, si je veux t’appeler Gertrude lorsque TU me déranges, lorsque TU déranges la classe, je vais le faire et ne me réponds pas. Sors d’ici tout de suite, Anne-Sophie!

Anne-Sophie : Heille... j’n’ai même pas eu d’avertissement.

PMT : SORS! Et si tu n’es pas d’accord avec ce qui est inscrit sur la liste de présence, parles-en à tes parents. Pfff...

Et le coup fatal...

PMT : En passant, ta feuille de route que je ne remplis jamais parce que j’n’en ai rien à cirer, car on se respecte mutuellement, je vais la remplir aujourd’hui.



Moi, les élèves qui revendiquent le droit de briser des consignes, je ne suis plus capable. S’ils ne respectent pas les règles, c’est à leurs risques et périls, surtout s’ils essaient de me doubler dans une courbe.

On se calme...

Je ne sors pas systématiquement les élèves qui font un faux pas, mais quand une gamine de 11 ans que je connais depuis des années veut me prendre en défaut, alors que c’est elle qui fout le bordel en classe, je pogne les nerfs.

Mais on dirait que c’est très québécois de revendiquer le droit de briser les règles, d’enfreindre la loi... sans se faire trop punir.

Moi, je suis d’accord avec la loi 42.






...

10 commentaires:

mandoline a dit…

Bon lien que celui de la loi 42! Ca met du punch sur vos intentions! :)

unautreprof a dit…

;)

Moi j'ai plus le genre bête : "je t'ai demandé ton avis? Quand je te demande de te taire, tu te tais et c'est tout"

Ou
" La porte"

Anne-Julie a dit…

oh! wow! je suis presque soulagée de voir que je ne suis pas la seule à avoir la mèche courte en cette fin d'année. Oh lalala!!!

Moi, (malheureusement) j'ai été trop tolérante - j'n'ai pas assez sévi en début d'année quand ils parlaient/dérangeaient. Là, j'interviens - parfois sans avertissement -
AJ: VLANG! Ok! you're out!
kid: ben là...?
AJ:J'suis tannée! Bye
kid: pffff

J'suis à boutte! Puis si ça continue comme ça, j'vais commencer le cours avec 32 élèves et après 75 minutes (de cours), il ne me restera que 22 élèves! S'ils ne comprennent pas que je veux le silence quand j'explique...

:-) Passez une bonne fin de semaine.... Aaaaahhh! on se libère les idées!!!

Marie-Claude a dit…

Je suis comme ça aussi... je n'endure plus alors ma consigne est si tu parles où que j'ai l'impression que tu parles, tu en assumeras les conséquences.

En gros, ne t'arrange pas pour créer un doute si tu ne parles pas... écouter en hochant la tête est aussi coupable que de lui répondre.

Prof malgré tout a dit…

Marie-Claude : Amen! Dans le doute, les élèves sont coupables.

Anne-Julie : Tu n'as pas à te sentir coupable. Voir ma réponse à Marie-Claude...

Autreprof : Je savais depuis le jour un que tu étais facho.

Mandoline :

GRANDS EXCÈS DE VITESSE

# Dépasser de 40 km/h ou plus la limite permise dans une zone de 60 km/h ou moins

# Dépasser de 50 km/h ou plus la limite permise dans une zone de 60 à 90 km/h

# Dépasser de 60 km/h ou plus la limite permise dans une zone de 100 km/h

Quand t'en es rendu là, tu es un irresponsable qui n'a pas compris qu'avec ta Jetta, tu ne peux pas faire comme dans la pub.

Le plus con, c'est quand les gens disent qu'on les traite plus durement que les criminels.

Quand tu fais un course avec ta Honda Civic rouge, la casquette à l'envers et la musique dans le tapis, en plein après-midi dans un quartier résidentiel et que tu perds le contrôle et va tuer une petite fille qui jouait dans sa cour arrière... t'es un criminel, mon homme. Même quand tu ne perds pas le contrôle.

Marie-Claude a dit…

Très important aussi en cette fin d'année, n'oubliez pas rappeler aux élèves à chaque début de période que vous êtes cruels, méchants, injuste et sans pitié. Ce sont alors les élèves qui ont compris que c'était de l'humour qui remettent les pendules à l'heure si quelqu'un tente de rouspéter que ce n'est pas juste... ils étaient avisés avant ;)

unautreprof a dit…

pffft


à peine, à peine
(mais je préfère facho à castrante, qui m'a été attribuée affectueuseuement aussi par des collègues)

bibco a dit…

Je vais m'inspirer de ce billet dès lundi matin. Si vous donnez des cours pmt je m'inscris. Et je ne parlerai pas, promis.

Dobby a dit…

Aaaah.... la culpabilité des élèves... le classique "quoi qu'est-ce que j'ai fait"...

Ma réponse: "Heille, tu peux peut-être penser que je suis grosse et épaisse, mais prends-moi pas pour une grosse nouille épaisse." Ça mystifie en maudine de voir que je m'autodérisionne et que je les "bouche", comme on disait dans mon temps, à leurs dépends (les autres rient).

Madame Une Telle a dit…

Je ne suis pas prof, mais je pourrais facilement écrire quelque chose de semblable. Moi, comme mère avec ma première avant et moi comme mère maintenant! LOL

Bravo pour la méthode. J'approuve totalement!