11 mai 2007

Gnark, gnark, gnark...

Bonjour,

Je sais que je suis hors sujet, mais ça vous dirait de faire taire les mauvaises langues?

Vous n'avez qu'à mettre votre scolarité et vos qualifications légales dans votre biographie. Ainsi, nous constaterons que vous détenez minimalement un bac en enseignement et nous saurons quelles universités vous avez fréquentées.

Je vous remercie à l'avance d'éclaircir ces mystères pour vos lecteurs.

Je vous prie d’agréer mes salutations distinguées.

Un confrère (jusqu'à preuve du contraire).


J'ai laissé ce commentaire sur un blogue. Baveux, vous dites?

devinez lequel... je suis en train de donner un indice... cette personne fait de drôles de phrase... pas toujours car il y a sûrement des correcteurs... mais pas pour les réponses... dans les commentaires... elle aime bien les points... mais pas les majuscules... ça m'énerve...







...

17 commentaires:

Caroline à Londres a dit…

Hum, je dirais que tu as laissé ce commentaire sur un blogue de qualité, hébergé sur un réseau de qualité, où on engage les meilleurs pour éclairer la société québécoise, parce qu'on a à coeur sa compréhension du monde.

Il y a des Roch Chouinard, des Marie McAndrew, des Pascale Lefrançois à l'U de M, des profs à l'UQAM et à McGill, etc. Mais, je ne sais pas pourquoi, ils n'ont pas le temps de jeter de l'huile sur le feu à coup d'approximations, on dirait, eux.

Sérieusement, ce phénomène m'inquiète dans la mesure où on fait passer ça pour de l'information, alors que ce n'est que du déchirage de chemise qui vole plus bas qu'une discussion de fin de party de Noël. Et que ce réseau qui semble avoir peur des vraies idées exigeantes est celui auquel le plus de Québécois réfèrent. En tout cas, c'est lui qui a la plus puissante tribune.

Hortensia a dit…

Je... me... demande... bien... de... qui... vous... parlez...

Gnark, gnark, gnark, comme vous dites. ;-)

PMT, sur quel billet avez-vous posté ce commentaire?

Le professeur masqué a dit…

Cher PMT,

Sans revendiquer la paternité de l'expression, «Gnark, gnark, gnark!», je souligne qu'il s'agit quand même du cri du Concombre masqué duquel je me suis quelque peu inspiré.

Pour ce qui est de votre question, j'ai un léger doute... Faites-vous référence à cette compétente et illustre blogueuse de Canoe dont la biographie est une gigantesque info-pub. La voici d'ailleurs, pour notre contentement à tous:

«Enseignante et directrice-fondatrice des entreprises Accompagnement Scolaire inc. et Service de Soutien Scolaire inc., Claudine Potvin soutient depuis une douzaine d'années plusieurs élèves du primaire et du secondaire et ce à travers le Québec.

À l'aide de son équipe de près de 150 accompagnateurs et accompagnatrices oeuvrant tous dans le milieu de l'éducation, ils aident leurs élèves à cheminer vers la voie de la réussite.

Tout en travaillant en collaboration avec le milieu scolaire, Claudine Potvin et son équipe ont le privilège d'observer les réalités scolaires de leurs élèves et de pouvoir répondre à leurs besoins ainsi qu'à ceux de leurs parents.

Très heureuse de pouvoir relever un nouveau défi en écrivant les chroniques SOS École à tous les lundis dans le Journal de Montréal, elle n'hésite pas à continuer d'informer les parents en vous invitant à son blogue «Éducativement vôtre...»

En plus, pour des raisons humanitaires et non commerciales, j'imagine, les termes «Accompagnement Scolaire inc. et Service de Soutien Scolaire inc.» jouissent d'un hyperlien qui permettent d'accéder rapidement au site de la compagnie de la dame en question

Ce gros détour pour simplement conclure sur le fait que j'aime bien le commentaire de Caroline à Londres! On y sent un brin d'ironie...

Forsythia a dit…

Et au "gnark, gnark" j'ajoute : "mouahahahhaahhaha".
Bien, en fait, c'est le cri que j'ai poussé en vous lisant.
Let's go gang!!!

Signé :
Une "pom-pom girl" sans brevet qui est de votre bord.

Natcho a dit…

Tout ce qui est Canoe me fait chavirer le coeur... où vous pensez.

Go, go, go, PMT!!!

Prof malgré tout a dit…

Personnellement, je trouve Dominique Arpin super sympathique et j'aime bien son blogue. C'est sans prétention et ça nous pointe plein de choses intéressantes du Web.

Faudrait que j'aille lire quelques autres blogues sur Canoe pour m'en faire un idée générale.

Prof malgré tout a dit…

Hortensia : sur le billet... pour la fête des mères... ne le cherchez... pas... car Claudine... ne veut sûrement pas... de ça sur... son... blogue...

C'qu'on s'amuse.

Le professeur masqué a dit…

Cher PMT,

Votre billet était publié ce matin sur le blogue de madame Potvin et a été retiré par la suite. pour moi, elle l'a lu...

Voux commencez à connaître la bête. Mon dieu, si elle eétait comme ça dans ses classes... Je ne sais pas.

Hortensia a dit…

Ça m'aurait beaucoup étonnée qu'on publie votre commentaire. C'est encore plus clair maintenant qu'elle ne veut vraiment pas dire où elle a étudié, alors que ça ne porte normalement pas à conséquences, et que cela pourrait faire taire les mauvaises langues que nous sommes.

Bizarre quand même...

Prof malgré tout a dit…

Qui a dit qu'elle a étudié? Vous connaissez quelqu'un de sa génération qui a un bac en enseignement ou dans un domaine connexe et qui écrit aussi mal?

Moi, je n'en connais pas.

Dobby a dit…

Son blogue à la "dame" est d,un pathétisme. Franchement, je n'ose pas imaginer comment elle pouvait faire "fermer la trappe" à ses élèves ni si elle le faisait. À voir son attitude par contre, comment peut-on la voir autrement?

Quelqu'un qui n'a pas peur va montrer les preuves de ce qu'elle avance. Probablement qu'elle a quelque chose à cacher. De toute manière, vous savez, ce n'est pas parce qu'on a un bac en enseignement qu'on est un prof ou qu'on est digne de cette appelation. J'en connais une couple de mon bac qui n'ont jamias mis les pieds dans une classe et visaient un "travail au ministère". De plus, on ne se le cache pas, si ce n'était pas de la pénurie de suppléants qui sévit présentement, il y en aurait plusieurs qui resteraient dans le fin fond de la liste et qui ne se feraient pas rappeler.

Le professeur masqué a dit…

Cher PMT, la madame nous boycotte. Elle nous boude. Belle attitude. Voici un message que je lui avais envoyé concernant son dernier sujet à la con et que Canoe n'a pas publié. Cherchez ce qu'il avait d'offensant...

Ouverts aux autres cultures, mais tant fermés à la nôtre…
Au fait, en avons-nous une?

Ouverts aux autres cultures, vraiment? N'est-ce pas votre journal qui a récemment publié un sondage ou une majorité de Québécois reconnaissaient être racistes?

Tant fermés à la nôtre, vraiment? Si on revient en arrière un peu, je crois que ce sont ces belles écoles catholiques (avec leurs beaux crucifix que certains semblent regretter) qui refusaient d'accepter des élèves d'autres confessions religieuses? Beau modèle d'intégration, n'est-ce pas?

Au fait, en avons-nous une? Là, il faudrait se brancher. Comment les immigrants peuvent-ils être fermés à notre culture si nous n'en avons pas? Il faudrait qu'on m'explique.

unautreprof a dit…

Je me demande de qui vous parlez... Elle aime laisser les choses en suspend (suspens?) c'est pour cela qu'elle abuse des points de suspension... qu'elle fait la sourde d'oreille quand vient le temps de nous informer quant à sa formation...

Pas compliqué me semble.
La mienne : Bac en adaptation scolaire et sociale, à l'UQAM. J'ai passé mon Cefranc avec succès (je ne veux pas me vanter, mais...j'ai...eu...au-dessus...de...85%...et...moins...que...90%...)

Hihihihihi....

Malou a dit…

Je suis très curieuse...C'est qui? C'est qui? Doit-on lui donner l'échelon 3 dans l'échelle de compétence "écrire des textes variés" ou un D ou 53 %...?? Moi j'ai étudié en adaptaion scolaire à l'UQAM = BAC + Certificat à l'Université Laval en "Horticulture et gestion des espaces verts"...j'ai aussi enseigner l'horticulture à des ados ayant des troubles sévères du comportement...Voilà!

Anonyme a dit…

«Enseignante et directrice-fondatrice des entreprises Accompagnement Scolaire inc. et Service de Soutien Scolaire inc., Claudine Potvin soutient depuis une douzaine d'années plusieurs élèves du primaire et du secondaire et ce à travers le Québec.»

---C'est fou ce qu'on peut se faire des compagnies bidons pour les rapports d'impôts !
---Plusieurs = 2 ou 3 ?
(Pôvres petits !)

«À l'aide de son équipe de près de 150 accompagnateurs et accompagnatrices oeuvrant tous dans le milieu de l'éducation, ils aident leurs élèves à cheminer vers la voie de la réussite.»

---Si l'équipe comprend tous les employés de Québécor, ça fait plus que 150 ;-/
---Sinon, la tite médame compte les maringouins et les mouches de son logement ?
---Voie de la réussite : réussite de quoi ?

«Tout en travaillant en collaboration avec le milieu scolaire, Claudine Potvin et son équipe ont le privilège d'observer les réalités scolaires de leurs élèves et de pouvoir répondre à leurs besoins ainsi qu'à ceux de leurs parents. »

---De plus en plus "bluffé" !

«Très heureuse de pouvoir relever un nouveau défi en écrivant les chroniques SOS École à tous les lundis dans le Journal de Montréal, elle n'hésite pas à continuer d'informer les parents en vous invitant à son blogue «Éducativement vôtre...»

---Informer : quelle prétention !


Bon... assez gaspillé... de temps et... d'énergie pour... aujourd'hui (Merde ! J'ai oublié de faire des phôtes!)


Cette fois, je mets mon commentaire anonyme, car j'ai déjà publié un commentaire sous mon vrai prénom chez PM ;-)
(PM sans T, ou PM santé, et non PMT... je ri...gole... bien sûr...)

Lectrice sous-marine a dit…

Potvin, Potvin...ca se prononce bien "Pot de Vin" ?

Anonyme a dit…

J'arrive trop tard dans cette discussion, plus de 5 ans en fait mais pour ceux qui y reviennent, vos impressions sont très justes au sujet de la "madame" je m'excuse auprès de toutes les autres madames pour l'insulte. Je connais le personnage, sans éducation mais avec un peu d'instruction quand même, c'est vrai qu'elle a son BAC mais elle n'a jamais eu de classe à elle, elle n'a été que suppléante à mon avis. Elle donnait des cours de rattrapage à la maison et j'ai eu l'occasion d'entendre ses interventions auprès d'enfants allophones et/ou ayant des difficultés d'apprentissages et je n'aurais jamais voulu que mes enfants soient en contact avec elle même gratuitement : aucune patience, ton souvent élevé à la limite de l'agression mais elle était tout miel et sourires à l'arrivée des parents...