10 avril 2007

Oiseau de feu

Ce matin, en TC premier cycle, on se tape un extrait de Fantasia 2000 : le truc qu'ils ont fait sur L'oiseau de feu de Stravinsky. Rien à voir avec le récit original, mais c'est efficace et il y a un très beau message. À un moment, un énorme Oiseau de feu (tendance volcan destroy) s'en prend à une pauvre petite fée qui n'a pour but que de répandre le printemps après un long hiver. La bibitte fait normalement peur aux enfants...

On est tous rassemblés devant un écran d'ordinateur sans lecteur DVD. Heureusement, votre humble serviteur sait bidouiller un VCD. On peut donc écouter des films en classe. Mais c'est la première fois de l'année, car on est là pour jouer. Je suis facho? Vous ne pouvez même pas imaginer...

Tout est calme au fond du volcan. L'esprit du printemps s'approche d'un étrange rocher. Sforzando (ça serait un pléonasme de mettre un point d'exclamation ici)... Et puis zut! Sforzando!!! L'Oiseau de feu s'éveille et c'est le début de la dance infernale. Je m'en sers toujours pour illustrer les accents. Ce n’est pas jojo du tout, mais ça fait la job.

Sam (il est maintenant en TC) : Cool!

Un autre p'tit caïd : Wow! Y'est hot l'Oiseau de feu.

Ma main au feu que son jeu de mots est involontaire, contrairement au mien.

Un autre : Yo! Y va la tuer!!!

Ensemble : Cool!

J'en suis bouche bée. Normalement, les enfants sont traumatisés et ne disent rien. Mais qui sont ces enfants? Font-ils seulement la distinction entre le bien et le mal? C'est drôlement questionnant comme réaction.

D'accord, d'accord... Je l'admets. Je suis mort de rire et moi aussi, elle m'énerve la petite nymphe avec son printemps à la con. Kill it you stupid bird!

Redrum... redrum... Weeeeeeeeennnnnnndy?

C'est à ce moment qu'une autre bête vient à la rescousse. Une petite araignée descend du plafond et vient se percher au-dessus de l'ordinateur.

Sam (il panique): Heille!

Un autre : PMT! Une araignée!

Le caïd : PMT???

Moi : Quoi?

Le caïd : Est-ce que je peux la tuer?

Un autre : Heille non! Moé! Moé m'a la tuer!!!

Petite puce : Non!!!

Les gars : Oui!!!

Désolé Igor Stravinsky, mais tu ne fais pas le poids. Vous non plus les gars des vues. On a droit à du "live" ici!

Moi (j'aimerais bien revendiquer le droit de tuer l'insecte, mais bon...) : Désolé de devoir refouler vos instincts sanguinaires les gars, mais moi, je les aime bien les araignées. (Pffff...)

La classe : ???

Moi : Elle fait maintenant partie de mon équipe avec Roger et la roche, et vous connaissez le règlement, tu parles de quelqu'un dans la classe, tu perds une étoile.

Un élève : Sauf si l'élève a mis sa baguette dans une oreille et qu'elle ressort de l'autre côté avec des morceaux de cerveau.

C'est mon exemple préféré pour illustrer un cas de force majeure. Mea culpa.

Moi : Ça va de soi. C'est le gros bon sens. C'est très salissant du cerveau.

Un élève (très sérieusement) : Ouais... c'est vraiment salissant.

Avouez qu'ils sont cool!!! J'aime ça moi un gang de TC!


Coda

En passant, leur prof est une ortho. Une fichue bonne joueuse de Monopoly!

OK. Je me suis peut-être mal exprimé à la fin d'un billet précédent. Je n'ai que du respect pour les orthos qui enseignent en TC et en DGA (ou dans toute autre classe à clientèle particulière).

Ortho qui enseigne = respect de PMT. Je peux même payer la bière... parfois.

Ortho qui lit des dossiers et joue au Monopoly pour trouver qu'on a besoin de plus de tests=incompréhension de PMT. Vous ne voulez vraiment pas prendre une bière avec moi.

Aux orthos qui enseignent, mes excuses les plus sincères...

Bordel, je ne peux quand même pas me mettre à dos la personne la plus cultivée de l'école... Pitié! Ne me quitte pas...

Le prochain qui passe un commentaire poche sur les orthos va avoir affaire à moi et à ma fidèle araignée. C'est clair?


Et n'oubliez pas, c'est très salissant du cerveau, vraiment salissant.








Igor Stravinsky : L'oiseau de feu.
Danse infernale du roi Kastchei

LSO, Abbado







Tous ensemble les enfants: redrum! redrum!




21 commentaires:

pelkev a dit…

hahahaha redrum! redrum!
trop drôle!

Dobby a dit…

Ça t'apprendra à médire sur les orthos. Châtiment châtiment!!! Ça fait mal han les griffes d'une ortho han :P... Une chance qu'elle n'a pas utilisé son fouet hihi.

Blague à part, j'ai tout le respect qu'il se doit pour les orthos qui sont dans les "lignes de front"... Franchement chapeau. Par contre, et malheureusement pour tous les autres qui font leur boulot comme il faut, il y en a qui ont des méthodes disons... discutables. Bah, comme chez les profs réguliers quoi!

Le professeur masqué a dit…

En autant que tu ne commences pas à avoir des amis imaginaires comme Danny... ou que des hommes en blouses blanches ne t'amènent pas dans leur camionnette.

Prof malgré tout a dit…

Mais Prof Masqué... les types en blancs sont mes amis! Et ils me donnent des bonbons...

Dobby : Avoir su qu'elle avait un fouet, j'aurais poussé un peu plus...

Poussière d'étoiles a dit…

Est-ce que tu vends le jus de cerveau en petit pot...? à des fins de greffes pour certains de mes élèves...

J'pour ça moi, le recyclage!

Le professeur masqué a dit…

Des bonbons bleus triangulaires?

Prof malgré tout a dit…

Poussière : Je peux vous en vendre , mais je crois qu'il ne sera plus sous garantie.

Prof Masqué : Vous aussi vous aimez les petits bleus?

Chroniques Blondes a dit…

Prof masqué, prof malgré tout, vous n'avez pas l'âge des petits triangles bleus.

Prof malgré tout a dit…

Bon... la blonde qui veut sa part de triangles bleus... Qui d'autre ne veut?

la maratre a dit…

AHAHA, votre classe de musique TC m'a l'air joyeuse! :) J'ai une fois eu l'horrible idée d'écraser une araignée qui marchait dans ma classe...
un élève : tu l'as tué!!!!!!! Faut pas tuer les araignées, c'est les petites bébittes du bon dieu!
Faut se retenir de leur répondre : ici, je suis dieu, ça me donne le droit de tuer mes créatures...
mais plutôt répondre : ah, mais je l'avais pas vu... j'ai pas voulu la tuer!
Dure, dure la vie! ;)

Prof malgré tout a dit…

La Marâtre: On ne peut pas dire aux élèves qu'on est Dieu? Mais comment vous faites pour qu'ils vous écoutent?

Joanie a dit…

C'est vrai que l'argument d'autorité ne fonctionne plus...
Il parait qu'il faut passer par la séduction et la motivation...

Renaud Lepage a dit…

Joanie:

Et après, on se demande pourquoi le Japon encourage les relations amoureuses Demoiselle-Professeur dès l'équivalent des années du secondaire... ^^;

Zed Blog a dit…

Bin le oizo, il l'a tuée la petite nymphinette et l'hiver gros gros et frrrroid, il est revenu. Beau, beau, mais i en a marre aux canards. La preuve : le niveau de langage ici. (hihi!)

Et l'araignée continue sans broncher à bouffer les mouchettes et les acariens.

Pléonasme vicieux n'est pas pléonasme viscéral. !!!!!!!!! pour partager ma collection avec toi. J'en fais un point d'honneur. Point d'orgue.

:D

unautreprof a dit…

Oh, étant ortho titulaire en dga avec quelques tc, je vois ici l'ombre d'une possibilité d'un jour me faire payer une bière par pmt, en supposant, bien sûr, que nous finissions par nous rencontrer!

Prof malgré tout a dit…

Joanie : Vous êtes sérieuse?

Joanie a dit…

haha! en fait, les termes peuvent paraître étrange, mais ça signifie simplement qu'au lieu de contraindre l'élève à travailler, il faut lui présenter des sujets qui l'intéressent déjà puis l'amener à les approfondir à partir de ce qu'il sait. Malheureusement, certains profs ont compris qu'il faut laisser l'élève choisir ce qu'il veut faire comme projet. Ce qui n'amènerais pas l'élève plus loin puisqu'il parlerait des chats et des chiens jusqu'à ce qu'on lui propose autre chose. Bref, il faut s'assurer que l'élève est potentiellement "intéressable" au sujet du travail. Comme dans toute chose qui nécessite une présentation ou un titre accrocheur.


...peut-être que simplement "oui" aurait suffit pour répondre étant donné que c'est plus complexe que ça;)

Prof malgré tout a dit…

Joanie : Je parlais du truc au Japon... Quand j'étais ado, on nous répétait sans cesse que les jeunes Japonais se suicidaient pour de mauvaises notes aux exams, etc.. En réalité, nous étions la capitale mondiale du suicide chez les jeunes...

On nous parle souvent du Japon comme d'un pays étrange... comme si on voulait nous rassurer. Mais c’est nous les freaks!!!

Joanie a dit…

en fait c'est Renaud qui a écrit ça
je croyais que c'était les chinois qui se suicidaient pour ça...
En effet, on est pas mal freak ici!


Il faudrait bien que Renaud nous renseigne sur les japonais!

VD a dit…

PMT, j'attends avec impatience mon prochain cours. C'est que depuis que j'ai trouvé votre blog, une brèche s'est ouverte sur le monde de la musique classique. J'ai besoin de ma dose là.

Renaud Lepage a dit…

En fait c'est les deux: hara-kiri pour les plantés, et mariage demoiselle-PMT pour les intelligentes de classe!

:P