25 octobre 2009

Seb

On m’a amené Sébastien il y a sept ans. La semaine précédente, il avait frappé le formateur des décors. On a donc jugé qu’il serait peut-être mieux en musique. Après tout, quand on la reçoit sans préavis, une baguette de xylo, c’est moins trash qu’une perceuse à pression. C’était à l’époque où il y avait encore un orchestre de xylo dans le projet. Une grosse limite pour les arrangements, mais un bon endroit pour envoyer les mal-aimés et les dysfonctionnels.

Quand on rencontrait Seb pour la première fois, on comprenait tout de suite qu’on ne comprendrait pas. À 11 ans, on n’a pas ce regard combatif quand on fixe le vide. Une violence dirigée au hasard, sans but précis. Un symptôme.

Ce soir, c’était les retrouvailles d’une classe qui a fait le projet, jadis, à l’époque où il y avait encore un orchestre de xylo.

Comme j’étais invité, j’me suis pointé. Les plus difficiles à reconnaître après toutes ses années, ce sont les gars.

Pas Seb. Même regard, même hargne contre l’humanité entière. Ça n’a pas changé d’un poil. Quand je lui ai offert un verre de bière, il a accepté de la même façon qu’il a accepté la partie de batterie que tout le monde voulait dans la toune hip-hop sept ans plus tôt.

Le néant.

Puis, quand j’ai levé les pattes, c’est lui qui m’a fait signe pour me saluer, et j'me suis dis que tout ça n’était peut-être pas si vain.









...

9 commentaires:

Lionne a dit…

Il ne le dira sans doute jamais avec des mots, mais à ta manière, tu as peut-être finalement compté pour lui ...

Prof Malgré Tout a dit…

J'pouvais juste pas payer la bière y a sept ans.

unautreprof a dit…

Wow, ça doit pareil être quelque chose les revoir après tout ce temps...

Air fou a dit…

C'est assez convaincant, je trouve. dans deux ans, il va te visiter sur Facebook et t'offrir la bière lui-même, dans cinq, il va te tordre un bras pour que tu viennes aux Yul, mais ce sera difficile avec tes sept marmots et tes ados.

Les gestes disent les véritables choses. les paroles, ça dépend!

Zed ¦)

L'impulsive montréalaise a dit…

Ça me touche moi ce genre de truc... Effectivement, ce genre de regard chez un jeune ne doit pas s'oublier.

Air fou a dit…

Parlant de misère... Tu parlais il n'y a pas longtemps de QS. Cet article pourrait t'intéresser. (Chez Sisyphe, que tu connais).

Zed ¦)

Prof Malgré Tout a dit…

Pas capable ce site... la petite souris et tout ça. La vie est trop courte pour que j'endure ça du coin de l'oeil.

Anonyme a dit…

Je ne dirai qu'une chose sur le fait que ton passage dans sa vie ne fut peut-être pas si vain: il était à ces retrouvailles...

AVa

Prof Malgré Tout a dit…

Ava : Il n'était pas là pour moi. Faut pas en mettre quand même...