23 octobre 2009

Moi, coquet? Pfff...

Ce soir

19 h 45

Mon premier direct...

Ma plus grande préoccupation? Quoi porter.

Pfff...





...

21 commentaires:

Pimpette a dit…

C'est de la télé?
Pas de motifs, ça créé des distorsions à l'image. Pas de couleurs trop franches, le mieux, c'est des entredeux: bleu-gris, khaki, bordeaux, etc. Rien de trop ample, la télé grossit.
Comme quoi, vos préoccupations ne sont pas si anodines.

Et... c'est où?

Prof Malgré Tout a dit…

Ça, on ne le dit pas!

Le professeur masqué a dit…

Euh, je seconde les suggestions de Pimpette. Pas de lunettes non plus, si possible. Et ne donne pas le sein à l'animateur...

Le professeur masqué a dit…

Pas à la télé, en salle, finalement. Tu salueras Anaïs pour moi. Elle a un quelque chose de craquant, je trouve.

Prof Malgré Tout a dit…

Non non... c'était à la télé, en direct ce soir.

Drew a dit…

Pantalons pied de poule et chandail blanc rayé noir :-D

Question de faire freaker le caméraman

Air fou a dit…

Bravo pour ce direct, j'aurais bien aimé voir ça.

Je t'écris ici car tu ne retournes pas souvent en arrière pour te dire que ton précédent billet est en lien chez moi. Je sais que tu seras sorti du ring et que ton direct ne sera pas suivi d'un crochet par chez nous, mais c'est pas grave, t'es là pareil.

As-tu porté ton T-shirt indépendantiste et tes pantalons fluos?

¦)

unautreprof a dit…

Zut, j'ai raté!

J'ai bien hâte de voir ça. Il y a un concours pour participer à la première dis?

Daniel Rondeau a dit…

Maintenant que c'est passé, c'était où et pou'quoi?

Prof Malgré Tout a dit…

RDI, pour le film Les Petits Géants d'Anaïs "BL" et Émile Proulx-Cloutier.

C'était assez rigolo sauf que c'était le rush après l'école de ramener les enfants à la maison, de les faire souper et ensuite de se pointer là... J'aurais bien aimé prendre un douche et chiller un peu.

Prof Malgré Tout a dit…

Je regarde ça... J'ai pas l'air trop con... Mais le maquillage me donne un drôle de look et mes cheveux sont étranges. Fascinant (pour moi).

Pimpette a dit…

Vous vous en êtes admirablement sorti. Étrangement, c'est Mme Dussault, pourtant une grande pro (je sais, j'ai bossé pour elle) qui semblait parfois perdue. Peut-être se sentait-elle coincée par le temps.
En tout cas, instructif et donnant vraiment envie d'aller voir le film.

Pimpette a dit…

Oh oui, elle était touchée et je dirais qu'elle aurait souhaité pouvoir en parler encore davantage...

Prof Malgré Tout a dit…

J'sais pas... Difficile d'être objectif. J'n'aime pas mes cheveux et le maquillage me donne un drôle d'air.

N'oublions surtout pas le titre de ce billet. Ça va faire les changements de sujet.

unautreprof a dit…

Alors PMT coquet, j'ai regardé l'entrevue.
On a fait une pièce de théâtre jouée à la salle de la ville ou j'enseigne (tu sais, celle près de chez toi;)) il y a 2 ans, un gros gros projet et ça a tellement demandé mais comme tu dis, ça change la vie d'un jeune et même si on a des plus forts dans notre casting, notre moteur reste les plus en difficulté.

Super touchant.

Sinon, toi, tu paraissais bien. Bon choix de chemise et beau sourire.

Air fou a dit…

J'aimerais mieux aussi tes cheveux plus ébouriffés, l'artiste. Sans farce.

Mais c'était surtout pour revenir au sujet : toi.

:D:D:D:D Zed

Prof Malgré Tout a dit…

Zed... J'veux pas de lien vers l'interview. Je l'aurais mis moi-même il me semble.

Air fou a dit…

Pas de problème Prof. Je pensais niaiseusement que tu voulais qu'on cherche ou que tu ne savais pas que c'était là.

Bravo quand même!

Zed ¦)

Prof Malgré Tout a dit…

Pas de problème!

Anonyme a dit…

Comment ça se fait que Professeur Masqué savait pour Anaïs et pas pour votre passage à l'écran? Hummmmmmmm!

Prof Malgré Tout a dit…

Anonyme : C'était soir de première. Donc Anaïs a présenté le film, a sauté dans un taxi pour venir faire l'émission et ensuite, elle est retournée au cinoche pour répondre aux questions du public et elle m'a invité à la suivre. Donc, on était aussi en salle ce soir-là.

C'est compréhensif?

Non, je ne suis pas le prof masqué! On ne s'est jamais rencontré d'ailleurs.