13 novembre 2008

Come on...

Vous avez entendu ça? Le gouvernement libéral veut diminuer le nombre d’élèves par classe de 10%. Ils vont réduire les ratios!!!

Come on...

Ils ne sont même pas capables de respecter les maximums déjà en place. Hein? Ils vont augmenter le nombre de profs?

Come on...

Il y a quelques années, alors que les profs revendiquaient plus de service pour les élèves et cela dans un cadre légal, ce gouvernement (Charest et sa chum Jérome-Forget) nous a balancé la loi 142 qui nous interdisait tout moyen de pression sous peine de sanctions qui dépassent l’entendement. Le dossier est même devant les Nations unies, tellement c’est facho.

Ce qu’on revendiquait à l’époque, c’est à peu près l’équivalent de ce qu’ils promettent aujourd’hui.

On parle d’un gouvernement qui a essayé de mettre l’équité salariale dans les négociations d’une convention collective (qui nous fut d’ailleurs imposée...). L’équité salariale, c’est une loi et la loi, ça ne se négocie pas.

De toute façon, on s’est fait avoir, car ils ont considéré que le niveau de stress d’un enseignant au primaire était à peu près semblable à celui d’un bibliothécaire.

De toute façon, là où je veux en venir, c’est que même s’ils tiennent leur promesse de diminuer les ratios, ça ne veut rien dire, car ils se gardent le droit de les dépasser.

Dans mon école, en première année le ratio, c’est 18 élèves et le maximum, 20 élèves. Dans la classe de première, ils sont 22 élèves. On donne du fric au prof, mais les élèves, ils ont quoi, eux?

Dans une école du projet, la plus pauvre de la commission scolaire, ils sont 30 élèves en sixième année. Sur les trente, il n’y a qu’un québécois de souche et son prénom est anglophone. Les autres sont tous des immigrants ou des enfants d’immigrants. D’accord... Il y a peut-être un ou deux Algériens ou Tunisiens qui parlent assez bien français même s’ils parlent seulement arabe à la maison.

Pour parler d’immersion française, il faut que la majorité soit francophone, non?

Bordel... Ils sont 30 dans la classe!

Croyez-moi: tout ce que dit ce gouvernement sur l’éducation, c’est de la grosse bullshit et si vous vous demandez pourquoi les profs ne dénoncent pas ce qui se passe, renseignez-vous sur la loi 142. Des amendes de ce genre, ça n’a pas été prévu pas l’équité salariale.

D’ailleurs, je ne me souviens plus ce que j’ai fait de mon chèque de 112 dollars...





...

16 commentaires:

Karakorom a dit…

@prof malgré tout

"De toute façon, on s’est fait avoir, car ils ont considéré que le niveau de stress d’un enseignant au primaire était à peu près semblable à celui d’un bibliothécaire."

Pouvez-vous me dire où vous avez pris cette référence ?
J'avoue que moi, bibliothécaire, qui a frayé très légèrement avec l'enseignement (au secondaire), je peux vous affirmer (mais vous le savez plus que moi) que le niveau de stress n'a RIEN à voir entre ces deux professions...
Je ne sais même pas si un bibliothécaire peut être stressé...(en tout cas, pas trop dans l'institution où je travaille..)

Cette affirmation est vraiment débile :)

Prof malgré tout a dit…

J'ai essayé de trouver la référence. Si je n'y arrive pas, vous pouvez me traiter d'adéquiste!

DjOu a dit…

Sérieusement, je commence tout juste à enseigner et je me retrouve avec des classes de 37 élèves! dans tout sa, la moitié sont codé...
Comment est-ce que je suis supposé arriver à enseigner quelque chose de concluant?!?
Si ils couperaient les 7 élèves de trop, dans chacune des classes, on pourrait facilement créer plusieurs autres calsses... mais non.. un salaire de plus.. ça ne fait certainement pas leur bonheur...
Ahhh lala... pas facile ce métier :P

Catherine a dit…

C'est pour toutes ces raisons que j'ai laissé l'enseignement pour la bibliothéconomie.

Catherine

Sylvain a dit…

J'adore ce billet :-)

C'est vrai qu'on s'est fait f... avoir, et en plus, faut dire à tout le monde qu'on aime ça, se faire avoir...

Plus bas que ça, t'es entre le ciment et le tapis du sous-sol..., ou carrément sous la "slab" de béton... avec les cloportes. Beurk !

Anonyme a dit…

Je suis on ne peut plus d'accord avec ce billet. J'enseigne depuis 3 ans seulement, au secondaire, et des histoires de dépassements, d'intégration ratée d'élèves (dé)cotés, j'en ai entendu plus que mon compte!! Le manque de soutien est flagrant, tant pour les élèves que pour les profs (je ne peux même pas sortir un élève de ma classe... il n'y a aucun endroit où l'envoyer! classe de débordement vous dites? c'Est pas une légende urbaine ça?!??)

Une chance qu'il me reste mes élèves, mes adorables 180 et quelques choux de 15 à 17 ans. Je ne niaise même pas, c'est grâce à eux que je ne me recycle pas en vendeuse de chaussures au centre-ville!

Bonne journée à tous! après tout... dmcv! (dieu merci c'est vendredi!)

Magenta a dit…

Je vous lève mon chapeau et sincèrement, j'espère que votre situation va s'améliorer...
Vous faites un travail exigeant et formidable...

Vous n'avez pas de support ni du gouvernement et ni même, souvent des parents. Difficile de travailler dans ces conditions.

On en a marre de leur réformes à la con et de leurs fausses solutions et de leurs fausses promesses électorales... On en a marre aussi des élections !

Voilà !

Manumarilolo a dit…

Le baillon? Quecé ça? On a déjà oublié... Hey... yé gentil Charette... il promet plus de profs! Il promet aussi d'être moins intransigeant... WOW! Faque j'va voter pour lui!!! Bullshit. Pas avec mon groupe de 3e année à 27 avec 2 cotes TC.
Je me souviens...

Prof malgré tout a dit…

J'veux un plaque d'immatriculation

Québec
LOI 142
Je me souviens

Anonyme a dit…

Cher Karakorom,
Un bon conseil. Il faut se méfier des adéquistes...ainsi que des autres partis d'ailleurs.Le PQ pour sa réforme grâce à laquelle nous pédalons dans l'ignorance, et les Libéraux qui nous salissent avec leur présumée retour à la lecture et à la dictée hebdomadaire.

Chère Djou,
Vous commencez à enseigner et on vous donne des groupes de trente- sept élèves. Êtes-vous syndiquée?Il s'agit de deux sacrifices humains;le votre et celui de votre groupe d'élèves. À ce rythme, votre carrière sera courte. P.S.: Si dans tout sa ils couperaient 7 élèves... quel boucherie que sa seraient, non? La moitié est codée.Je préfère ce terme à celui de COTÉ. Nous ne sommes pas à la Bourse après tout! L'éducation n'a plus la cote!

Cher Sylvain,
Le problème chez les enseignants, c'est le manque de mobilisation et de colonne. Plusieurs négocient les acquis ( qu'ils ignorent ) gagnés de chaudes luttes ( qu'ils ignorent également: cause: départs massifs à la retraite du défécit zéro de Lucide Bouché )contre des privilèges individuels,en katimini , avec leur direction d'école et, par la suite, blâment leur syndicat d'être incapabable de les représenter adéquatement. Il y a des lâches dans les rangs. Chacun pour soi. Désunis, serons-nous plus forts?

Désolé Magenta,

Notre situation ne va pas s'améliorer. Au contraire, c'est à nous de nous battre pour obtenir ce que nous réclamons pour les élèves. Si les enseignants baissent les bras sans arrêt, les lois spéciales et les décrets se succéderont. Si nous n'agissons pas, Djou fera un beurre-naoutte l'an prochain et quittera la profession d'ici 2013. ( référence: statistiques )
P.S.: les gouvernements nuisent à l'éducation. Cela leur permet de faire des promesses en période électorale. C'est un cycle. Après l'élection, nous serons en récession. Il faudra se serrer la ceinture ( le peuple, s'entend ). Les finances désastreuses du précédent gouvernement forceront les nouveaux élus à restreindre les dépenses. Ils n'auront pas vu cela venir car ils ronflaient dans l'opposition. Si les Libéraux reviennent, ils seront majoritaires. Ouatte-chatte!!! Mario Dumont, hum... 80,000 profs en grève générale illimitée se feraient entendre. Les parents seraient forcés de nous appuyer et les élus de nous écouter.

Anonyme a dit…

Si les zenseignants s'étaient serré les couilles ( oups ), je voulais dire les coudes, il n'y aurait jamais eu de loi 142. Ta plaque sera commémorative. Souviens-toi!

Hortensia a dit…

C'est tant tellement ça!

Magenta a dit…

Cher anonyme...
L'autre jour, suite à l'annonce stupide d'élections, j'ai redessiné notre emblème québécois... Je suis certaine que tu apprécieras et je t'invite à le visiter !

http://pagerose.blogspot.com/2008/11/notre-fleur-de-lys-nous-danserons.html

Anonyme a dit…

codé-coté.... on sentend tu pareille que j'écris probablmeen tpas assez vite sur mon clavier pis que j'en ai vraiment rien a fouttre de me corriger sur un blog...

Anonyme a dit…

Heureusement, tu t'en fous sous le couvert de l'anonymat. On se garde une petite gêne quand même. La théorie de l'attibution: ce n'est pas moi, c'est le clavier. L'éducation en tout temps.

mandoline a dit…

Je suis éducatrice,...
...mais s'il y a une plaque :
Loi 142_ Je me souviens, j'embarque! ;)