01 septembre 2010

La basse-cour

Ce matin, avec le groupe des petits en trouble de comportement, on chantait Rock and roll dans la basse-cour. C'est moi qui fait la meilleur version de ce classique. Comme chaque chanson est une occasion de leur faire tourner les méninges, je me suis lancé.

PMT : Tu sais ce que c’est une basse-cour?

UN P’TIT : C’est quand tu joues de la guitare?

PMT : Pas vraiment. C’est l’endroit de la ferme où l’on met les animaux qui ont des ailes. Tu connais les animaux de la ferme?

LA CLASSE : Oui! Oui!

PMT : Excellent. Lève la main pour nommer un animal de la ferme qui a des ailes. On va voir s’il est dans la chanson.

UNE PETITE : Moi! Moi!

PMT : Oui?

LA PETITE : Un poney volant.

PMT : Un poney volant?

LA PETITE : Oui!

PMT : Et comment il fait pour voler ton poney? Il a des ailes?

LA PETITE : Non, pas ça. Avec sa corne.

PMT : Ah... L’unicorne. Mais je ne pense pas que ça puisse voler un unicorne.

LA PETITE : Oui, il peut!

PMT : OK. C’est toi qui connais ça. Mais ce n’est pas un animal de la ferme.

Elle ne boude même pas; l’année va être bonne!

PMT : Quelqu’un d’autre? Mais attention : il faut que ce soit un animal de la ferme.

UN AUTRE PETIT : Un cochon volant!

PMT : Mais ça ne vole pas un cochon.

LE MÊME : Non?

PMT : Non.

LE MÊME : Même s’il a des ailes?

PMT : Non.

ENCORE LUI : Jamais?

PMT : Ben... J’imagine que si tu le lances assez fort, y a toujours moyen de le faire voler.

TOUJOURS LUI : Vas-tu l’écrire au tableau?

PMT : Pourquoi?

LUI : Parce que c’est bon.

PMT : Non. Quelqu’un d’autre?

UN P’TIT NOUVEAU : Je pense que je l’sais.

PMT : Fais comme le cochon, lance-toi!

LE NOUVEAU : ...

PMT : C’est quoi ton animal de la ferme qui vole?

LUIi : Un coq volant!

PMT : Un coq volant?

LUI : Oui! Un coq, mais qui vole.

PMT : Ah!!! Un coq volant!

LUI : Oui!!!

C’est là que moi et l’éducatrice on se regarde. On aurait pu, mais on n’a même pas ri. Après le cours, j’ai pris des notes pour pouvoir vous le raconter. C’est tout vrai, comme d’habitude...






...

12 commentaires:

Le professeur masqué a dit…

Tu aurais fait quoi s'ils avaient dit: «Un cerf volant»?

Prof Malgré Tout a dit…

J'aurais dit que le cerf, ce n'est pas un animal de la ferme. Ils n'auraient pas compris, alors j'aurais répété : la ferme!

On se voit au Yulblog ce soir?

Le professeur masqué a dit…

Ce soir?!?

Prof Malgré Tout a dit…

Yep... Je pars à l'instant. C'est à la Quincaillerie sur Rachel. Cheers

Catherine a dit…

Wow... Quoi dire de plus...

Le professeur masqué a dit…

PM: avertis-moi à l'avance pour que je parte à temps de ma lointaine banlieue.

Anonyme a dit…

POUHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHA!!!!

Merveilleux!

Ava

Anonyme a dit…

Vous tutoyez vraiment les enfants quand ils sont en groupe?

Prof Malgré Tout a dit…

Merci! C'est très pertinent comme remarque. J'ai souvent remis en question cette habitude à la Passe-Partout. Mais le côté obscure de la force est tellement attrayant...

Sans blague, avec ce genre de groupe dans lequel il y a plusieurs jeunes qui souffrent d'un déficit de l'attention, j'utilise la deuxième personne du singulier pour les consignes et lorsque je pose des questions auxquelles j'espère qu'ils répondront. Par contre, si on ne fait que discuter, j'utilise la deuxième du pluriel.

Par exemple, je dirais "prends ta baguette et regarde la note sol sur ton instrument". Mais dans un autre contexte, je dirais "Vous savez, quand vous jouez au parc avec vos amis... blablabla".

Ça m'a pris quelques années avant de m'y résoudre. Horripilant, hein? L'usage de l'impératif à l'extrême peut aussi être parfois efficace.Ça dépend tellement des groupes...

Je vouvoie la horde environ à partir de la troisième année. Ça dépend des groupes et du contexte.

crocomickey a dit…

Peut-être un flô aurait pu répondre = une compétence transversale volante ?

Future Prof a dit…

Anonyme : Jusqu'à un certain âge, un enfant ne se sent pas du tout concerné par la deuxième personne du pluriel... Ce qui nous force à utiliser la deuxième personne du singulier, même si cela horripile plusieurs profs...

Étudi...catrice a dit…

Je cherchais le bouton j'aime, mais je n'ai pas trouvé. Alors, J'AIME!