09 septembre 2010

Steve Tremblay

Pour rester sain, il faut parfois embrasser la folie. Ce matin, j’avais les mêmes petits cocos que dans le billet précédent.

The best defense is a good offence.

Ils ne m’auront pas les p’tits snoreaux!

PMT : On ne vous l’a jamais dit parce que vous n’étiez pas encore prêts. Maintenant que vous êtes mûrs pour la vérité, je vais vous apprendre un truc qui risque de transformer votre conception de la musique.

LA CLASSE : ...

PMT : C’est quoi le nom de la première note sur ton xylo?

UN P’TIT : Do?

PMT : Justement, non. Son nom, c’est Steve!

LA CLASSE : Steve?

PMT : Steve Tremblay!

UN ÉLÈVE : Comment ça, Steve Tremblay?

PMT : Parce qu'il vient du Lac Saint-Jean.

L'ÉLÈVE : Ah...

Me semble que tu comprends...

Et j’ai donné tout le cours en disant Steve ou Steve Tremblay à la place de do. Ce fut un très bon cours, d'ailleurs. Rien à redire.

Steve, man... Steve Tremblay!




...

4 commentaires:

Mahi a dit…

Hahha! Excellent... :)

pgiroux a dit…

T'acceptes des spectateurs ou de nouveaux étudiants? Ça risque de devenir TRÈS intéressant si tu embrasse pleinement ta folie!

Prof Malgré Tout a dit…

pgiroux : Hey! Pas question que j'embrasse ma propre folie! Ça serait d'une certaine façon une forme de masturbation intellectuelle. J'fais pas ça, moi... hein?

RAINETTE a dit…

bon billet, mais la musique du moment, c'est au 7 mois ? :) Surprend moi en collant une nouvelle pièce musicale.