26 février 2010

L'odeur

Certaines personnes ne peuvent pas être profs en milieu défavorisé. Je ne pourrais dire si c’est quelque chose qu’ils ont ou qu’ils n’ont pas, mais ce n’est pas pour eux. Certain vous diront que «dealer» avec des enfants-rois qui ont tout ce qu’ils exigent est tout aussi difficile et sincèrement, je pense qu’ils se plantent royalement, car je connais un tas d’élèves qui même s’ils habitent en HLM, mènent leurs parents par le bout du nez. De toute façon, le truc avec les enfants-rois, c'est de ne pas "dealer".

Peu importe. La différence, c’est l’odeur.

Je ne parle pas de l’haleine du petit Vietnamien qui commence sa journée par une bonne soupe ou de l’autre qui transpire littéralement du cari. Ça, croyez-le ou non, on s’y habitue très rapidement.

Je vous parle du fond de tête. L’odeur d’une tête qui est restée hors du bain depuis belle lurette.

Je vous parle de bas sales ou pire encore, de l’absence de bas sales dans de vieilles chaussures.

Je vous parle de l’odeur de mégot sur un p’tit enfant. L’odeur de la cigarette passerait encore, mais vous savez... Le mégot...

Je vous parle de ce matou qui marque son territoire sur les vêtements d’un enfant. Pourquoi le ferait-on castrer? C’est cruel et surtout trop cher.

Des chats. Même si je suis allergique et asthmatique, j’en ai deux. Je ne les laisse pas monter sur mon lit, ni celui des enfants, et je m’en sors très bien. Quand ils m'énervent trop, j'les balance dehors. Je dirais qu'ils sont plus heureux que la plupart des mammifères que je fréquente.

Mais l’autre jour, j’ai bossé avec un élève et qui sentait la litière. On travaillait des passages difficiles au clavier. Côte à côte...

J’ai dû utiliser la pompe d’urgence pour l’asthme. Il était plus allergène que mes chats...

Mais bon, y’en a peut-être qui sont allergiques aux vêtements greffés.

Ça ne doit pas être drôle...





...

17 commentaires:

Andrée P. a dit…

Je ne sais pas c'est quoi la différence entre l'odeur d'un mégot et l'odeur de cigarette.

Mais je trouve cette idée, cette image, cette réalité... bouleversante.

Prof Malgré Tout a dit…

Andrée : D'un point de vue d'ex-fumeur, l'odeur de cigarette pourrait être attirante (idée farfelue pour un non-fumeur, je sais), tandis que l'odeur du mégot, une raison pour laquelle on ne recommence pas.

Anonyme a dit…

Vraiment troublant ton billet... La pauvreté, la misère, la perte de dignité qui touche les enfants m'apparaît inacceptable dans notre société d'ultra consommation. Cela ne peut que générer de la violence plus tard chez ces jeunes...

Le professeur masqué a dit…

Tu vois, PMT, nous enseignons dans deux milieux très différents. Mais en même temps, je ne sais pas trop comment dire, peut-être suis-je dans le champ à propos de ton billet ou de la réalité?

Je crois que nos milieux peuvent parfois être semblables. Ces odeurs, que je retrouve aussi dans ma classe: ce sont celles du parent négligent ou jamais présent.

J'ai des gamins qui s'élèvent seuls. Ils sentent toutes les odeurs de cette négligence parentale. J'ai peine à croire que la pauvreté entraine la négligence.

Prof Malgré Tout a dit…

PM : Effectivement. Quand on a le choix entre de la bouffe et du savon à lessive (ça, c'est quand on possède un laveuse...), ce n'est pas de la négligence de choisir l'estomac.

Le professeur masqué a dit…

Dans certains cas, je suis d'accord. Mais le petit qui sent le mégot et la cigarette, il me semble qu'il y a des adultes qui ont fait des choix entre le savon et le tabac.

Prof Malgré Tout a dit…

PM : Sans être casse-pied, on fait deux choix avec le tabac : commencer et arrêter. Entre les deux, on n'a pas le contrôle.

Aussi, ils sont souvent très nombreux dans le même petit appartement. Ce n'est peut-être pas la personne qui en principe devrait être responsable de la lessive qui fume. Quand tu partages ta chambre avec deux fumeurs et que tu n'as que huit ans, ce n'est pas une question de choix. Tes fringues pueront.

Je sais... on peut-être friqué et puer, mais j'ai un tas d'élèves qui n'ont pas un lit pour eux. C'est fou d'être si pauvre dans un pays si riche.

Pimpette a dit…

"C'est fou d'être si pauvre dans un pays si riche."

Fou? Révoltant, insupportable, inacceptable, aberrant, oui.

Et si riche pourquoi? Pour des écrans plasma et des soupers de nouilles aux tomates à 40$ l'assiette dans des restos chic et toc.


hors-sujet, mais pas tant que ça, c'est full Chopin partout ces jours-ci pour son anniversaire. Ça coûte pas cher à écouter et ça fait un bien fou.

Le professeur masqué a dit…

PMT: je suis d'accord avec l'énoncé «C'est fou d'être si pauvre dans un pays si riche.» Mais c'est bien parce qu'il y a des pauvres qu'on retrouve aussi des si riches. Les un exploitent les autres.

Si on augmentait les impôts des très riches pour donner de meilleurs services publics, on serait déjà dans une bonne voie. Les éacrts seraient moins considérables et la pauvreté serait moins criante. Mais le gouvernement et, dans une certaine mesure, les électeurs ne font pas de choix dans ce sens. Augmenter de 2% les tarifs de l'Hydro est une pinotte pour celui qui a un Hummer devant la porte, crois-moi.

Par contre, un parent qui fume et qui ne s'assure pas de la qualité de vie de son enfant ne me tirera aucune larme. Sinon, on pourrait appliquer ton raisonnement à toutes les dépendances (alcool, jeux, etc.) et même à certains comportements inacceptables.

On fait un choix à chaque cigarette quand on est fumeur comme un fait un choix à chaque verre qu'on boit quand on est alcoolique. Il parait moins, mais est aussi important.

知道 a dit…

還是喜歡這裡-支持你........................................

Anonyme a dit…

Je suis une fumeuse récidiviste (j'arrête 1 an, je recommence 4 mois, j'arrête 3 ans, je recommence 2 mois...) mais lorsque j'ai fait le choix de recommencer à fumer, j'ai aussi choisi de ne pas fumer dans la maison, même en hiver (même pas en dessous de la hotte). Je considère que mon chum et mon fils n'ont pas à endurer ma fumée. Cependant, dans la catégorie odeurs insupportables (et sans vouloir minimiser votre situation), il y a aussi les collègues de travail qui se parfument à outrance. Même si à l'origine, le parfum sent bon, trop, ça reste trop... J'ai personnellement une intolérance aux parfums(carrément physique - allergies). Rares sont ceux que je peux utiliser, tant dans les shampoings, crèmes, nommez-les tous...) Mais comment dire à des gens pourtant fort sympathiques : crisse, non seulement tu pues mais ça me rend malade...

Prof Malgré Tout a dit…

Je partage l'intolérence aux parfums pour cause d'asthme et d'allergies. Un casse-tête pour ma blonde...

PM : Moi non plus, j'n'ai pas pitié des fumeurs, mais ce ne sont pas leurs enfants qui font le choix. J'ai fumé (gros fumeur en plus) pendant environ 25 ans et j'ai arrêté quand ma blonde est tombé enceinte de mon premier. C'est tellement difficile d'arrêter. Je ne peux pas pointer du doigt ceux qui ne réussissent pas.

Au Québec, il n'y a qu'un parti pour l'égalité sociale : Québec Solidaire. Qu'on aime ou qu'on aime pas, c'est le seul parti à gauche. Tous les autres ont des copains qui ont besoin des abris fiscaux.

Anonyme a dit…

Pour avoir été fille de fumeurs(1-2 paquets par jour) et d'avoir été fumeuse a mon tour je te comprend quand tu parle du megot....le vieux butch de cigarette dans le fond du cendriller plein a craquer mais parents trop vache pour le vider....

quand tu dit que je donnais des vêtement a une amie pour quelle me les apporte a l'école et j'arrivais plus tot pour me laver et me changer parce que moi même je me levais le coeur....

RPL a dit…

Superbe texte, PMT, un texte d'écrivain, sobre et touchant, qui dit mieux les inégalités sociales que bien des textes théoriques... J'avais un prof, dans le temps, qui disait que les romanciers, parfois, font un meilleur travail d'historien que les historiens eux-mêmes. Tu as écrit ici quelques lignes de la meilleure sociologie. Tu es un vrai prof, et de toute évidence, un absolu chic type.

unautreprof a dit…

L'odeur de l'ammoniac imprégnée dans les vêtements est celle qui me trouble le plus.

Il faut prendre sur soi en maudit!

Aussi, j'ai eu une élève colleuse (aucune attention à la maison) et très très sale.


Il faut vraiment prendre sur soi et laisser notre "coeur" prendre le dessus.

Prof Malgré Tout a dit…

Ammoniac? What the...?

Anonyme a dit…

Today, I went to the beachfront with my children. I found a sea shell and gave it to my 4 year old daughter and said "You can hear the ocean if you put this to your ear." She put the shell to her
ear and screamed. There was a hermit crab inside and it
pinched her ear. She never wants to go back! LoL I know this is totally off topic
but I had to tell someone!

My homepage; charter jet cost