31 août 2009

Classe combinée 101

Premièrement, il faut mettre un truc au clair : les classes combinées du premier cycle du primaire (première et deuxième années), c’est une question de fric.

Yep... C’est comme ça.

Je ne connais pas et ne peut pas imaginer une école qui choisirait de faire une combinée 1/2 pour des raisons pédagogiques. On a ce genre de classe quand il n’y a pas assez d’élèves pour faire deux classes de chaque niveau. Par exemple, si on a 28 élèves en première et 26 en deuxième. On se retrouve donc avec une classe de première (18 élèves), une de deuxième (19 élèves) et une combinée (17 élèves). Eh oui, il y a dépassement de ratio. Ne jouez pas les vierges offusquées, c’est la game.

Une décision administrative et non pas pédagogique. Un classique.

Vous doutez encore? La conseillère pédagogique de votre école vous a convaincu? Alors, si c’est si merveilleux les classes cycles, pourquoi on n’en ferait pas trois?

Donc, y a des combinées et c’est comme ça. Vous n’avez pas le choix d’accepter cette triste réalité.

Mais, y en a toujours pour qui, ce n’est pas juste. Eille chose! La vie, c’est pas juste! T’as jamais remarqué?

Bordel...

Y a plein de parents qui montent aux barricades lorsqu’ils apprennent que leur pauvre petit est dans la dite classe : la combinée!

Bon, on se calme!

Vous savez comment on fait les groupes, mais qu’on n’ose pas le dire tout haut? Bande de p’tits veinards, je vais vous le dire.

Premièrement, on forme la combinée. Le reste ira dans les classes niveau. Le reste...

Prenez les élèves les plus autonomes et les plus forts en académique et balancez-moi ça dans la combinée. Ensuite, prenez deux ou trois élèves moyens, mais très dociles. Ajoutez-y un élève à risque au niveau du comportement, mais il doit être super brillant. Voilà votre classe!

Oups... Ça a l’air louche. Tous les forts y sont. OK. On prend deux forts de chaque niveau et on les retourne dans les classes «normales». Hum... Voyons voir. Et si on prenait le cas de comportement le plus lourd et qu’on le mettait dans la combinée? Il risque de finir l’année en classe spéciale de toute façon... Si ses parents signent... Trop risqué. On ne touche pas à ça. Voilà nos trois groupes. La combinée... et le reste.

J’imagine le boss : Mais voyons! C’n’est pas comme ça qu’on forme les groupes!

Désolé patron, mais c’n’est pas vous qui les faites, les classes.

Vous voyez le portrait?

Jusque-là, y a rien de trop surprenant. C’est quand le téléphone se met à sonner au secrétariat que la situation devient absurde.

Il existe une sorte de parent assez problématique dans une école : le parent exigeant inculte.

Habituellement, le parent exigeant inculte est un de ces nouveaux riches qui se sont installés dans un quartier défavorisé. La maison est patrimoine historique, mais tellement moins chère que sur le Plateau ou à Outremont... La prostituée qui fait le trottoir au coin est sûrement aussi plus économique qu’à Westmount, mais comme le parent exigeant inculte agit habituellement en mal baisé, il n’en a rien à cirer de toute façon.

J’m’égare...

Parfois, le parent exigeant inculte n’est pas riche, car il a étudié en histoire de l’art ou qu’il est tout simplement détenteur d’un demi-bac en psycho de l’université de Trois-Rivières. Ça ne l’empêche pas d’être un parent exigeant inculte.

Quand t’as un demi-bac en psycho, peu importe l’université, ferme ta gueule. On ne veut pas le savoir.

La progéniture de l’exigeant inculte est souvent plus stimulée à la maison que le p’tit gars du quartier qui a le ventre vide pendant que sa mère fait le trottoir. Elle se retrouve donc habituellement dans la classe combinée (pas la pute, la progéniture). Le parent exigeant inculte nous demande donc de changer son enfant de classe parce que la combinée, il n’y croit pas. Malheureusement, on ne fait pas ça.

Le parent exigeant inculte insiste presque autant que lorsqu’il voulait qu’on fasse deux classes de maternelle : une pour les pauvres et une pour la marmaille des parents exigeants incultes. Oui, vous avez bien compris : le parents exigeant inculte est adéquiste.

Nous sommes inflexibles. Votre enfant est dans la combinée et il va y rester. Et vous savez quoi? La combinée, c’est la meilleure des deux classes. La plus mieux. L’autre classe, c’est l’Apocalypse au cube, mais on n’a pas le droit de vous le dire.

Pas convaincu? Le fils d’la pute au coin de la rue est dans la classe à côté: la pas-combinée.



Vos gueules!



J’vous rappelle que ce blogue est une oeuvre de fiction. Pfff... Entre deux crises de l’amiante, ça défoule.



...

15 commentaires:

La belle Lurette a dit…

Bon Dieu! Ça me déprime...

Martyne l'intellex a dit…

En tous les cas, Benjamin - fiston qui porte bien son prénom - a été deux années de suite en classe combinée. Ses meilleures années, qu'il vous dirait. Il y a appris le plaisir de l'entraide avec les copains qui ne saisissent pas tout d'un coup. Le fun d'être "particulier" aussi. Et l'ambiance Heureuse qu'il y régnait quand il devait faire des multi-projets multi-classes. Bref, moi, j'approuve. Et j'ai un demi-bac en littérature, ça compte, ça? héhé. Ça doit être mon complet-bac qui m'a aidé à accepter!!!

Damia a dit…

On a été approché l'an dernier par la prof de ma fille, car elle voulait savoir si on acceptait que notre fille soit en 1ere-2e année l'année suivante, car elle nous a mentionné que c elle qui reprenait ce groupe et qu'elle était entrain de choisir qui serait ds ce groupe. Jamais on nous a caché qu'ils ont spécialement choisi les enfants de ce groupe. Et vous savez quoi? On était fière de se faire dire que notre fille est brillante et est très autonome!
J'ai déjà été ds un groupe combiné moi-même lors de ma 6e année et mes meilleurs souvenirs étaient dans ce groupe! :)

Lady a dit…

J'ai vécu la 2e-3e combinée (j'étais en 2e) et j'ai vraiment adoré. En plus nous avions un para-vent pour séparer les 2 niveaux donc lorsque la prof expliquait à un niveau, l'autre pouvait travailler.

Je ne comprends pas la phobie des classes combinée quand il n'y a pas si longtemps (du temps de nos parents) il pouvait y avoir plusieurs niveaux dans la même classes. Mon père a vécu ça car il habitait un p'tit village et il n'est pas mort. Au contraire, je trouve que l'enseignement est mieux adapter. Si tu es en 3e et qu'il y a quelques notions de 2e que tu n'as pas compris, tu peux les apprendre sans avoir à doubler. C'est génial.

Lionne a dit…

Je crois que la sélection pour ces classes est un secret de polichelle. Les seuls qui ne le "savent" pas, sont ceux qui ne veulent pas savoir...

Cathwoman21 a dit…

J'ai fait une 3-4 (j'étais en 4) combinée. Ce fut aussi ma meilleure année... arrêtons de monter aux barricades pour tout et pour rien...

Drew a dit…

Mon ex m'a introduit le principe de classe combinée à mon vocabulaire justement hier. Mais dans leur cas, c'est le peu nombre d'étudiants inscrits école de rang oblige... 1 classe de maternelle, première, deuxième, troisième, quatrième et une classe de 5-6... Me demandait où étaient passés les élèves de quatrième (assez nombreux pour former une classe...)

Tu viens de répondre à ma question merci :-)

Anonyme a dit…

C'est agréable de constater que c'est la même histoire à la CSMV...c'est toujours sécurisant de savoir que nous ne sommes pas les seuls!!!

La_Minicia a dit…

Ah les parents, j'ai hâte d'être mère et de pouvoir me venger un peu!:P
C'est comme ça dans toutes les commissions scolaire. Ça peut être génial pour certains enfants et l'horreur pour d'autre! Mais l'horreur se passe dans toutes les classes après tout. Le pire c'est les classes multi-niveaux qui ne sont pas dans le même cycle. Tu dois alors enseigner le programme du deuxième cycle et du troisième cycle par exemple. J'en fait moi-même l'expérience cette année et je dois avouer que la planification est un peu terrifiante! Mais j'imagine que c'est le lot de tous enseignants dans une petite école!

crocomickey a dit…

Vraiment un pur délice de vous lire ce matin. Vraiment !

Catherine a dit…

L'année dernière et cette année sont de grandes années pour moi en terme de classe multiâge. Ayant un temps partagé (la cinquième journée de plusieurs enseignantes), j'enseigne cette année (entre autre) à une classe de 1ere-2e et deux classes de 3e-4e. De ces classes, deux ne choisissent pas leurs élèves car il y a cinq classes de 1ere-2e et quatre classes de 3e-4e.

Prof Malgré Tout a dit…

Catherine : Cinq classe de 1/2 ?!? C'est de l'adaptation, de l'accueil ou du régulier?

Si c'est du régulier, je suis vraiment étonné que les profs ai choisi ça.

À moins que ce soit imposé par la direction?

Stagiaire a dit…

PMT, c'est la réalité dans plusieurs écoles alternatives et c'est effectivement un CHOIX pédagogique.

Il y a 4 groupes de 1ère/2e, 3 groupes de 3e/4e et 3 groupes de 5e/6e à l'école de mes enfants. De plus, à compter de l'année prochaine, il y aura en plus une classe intercycle qui va monter avec les années.

C'est le même principe à l'autre école où j'enseigne. On y fait même 2 groupes de 4e/5e/6e en plus d'une 3e/4e.

Prof Malgré Tout a dit…

C'est un choix pédagogique du directeur ou des profs?

Et j'imagine qu'il n'y a pas trop d'élèves en difficultés dans les écoles alternatives. Y a-t-il des tests d'admission?

Anonyme a dit…

Je viens d'apprendre ce matin que mon fils est dans une classe combiné 1/2. Il est 1 des 6 deuxièmes années parmi 12 première.

Ce qui m'a un peu choqué c'est que nous n'ayon pas été prévenu, aucune demande de permission ou information a ce sujet.

Apres avoir apris la nouvelle j'ai parlé avec la directrice de l'école et elle m'a dit... 'votre fils a eu les meilleur résultats de toute l'école en première et il a un comportement exemplaire mais semble s'ennuyer dans un groupe régulier car il va plus vite que les autres, cette classe va lui permettre de faire des projet lorsque ses travaux régulier seront fait et ainsi il évitera de se tourner les pouces'

C'est bien beau tout ça mais mon fils est un premier de classe, la présence des plus petit ne va t'elle pas le faire régressé. La directrice n'a pas pu me fournir de preuve que son évolution académique ne serra pas affecté négativement... Je me demande, va t'il conserver ses résultats exceptionnel ?


Il faut dire que mon fils est dans une école privé et a commencé la maternelle 1 ans en avance (a 4 ans) sous dérogation suite a la demande du service de garde qui jugeait qu'il était très développé pour son age.

Donc, mon fils qui est 1 ans plus jeune et premier de classe se retrouve dans un groupe combiné avec des étudiants d'un niveau inférieur... Devrais-je m’inquiéter ? est-ce normal que j'aie peur qu'il régresse au contact des première années qui en fait ont la même age que lui ?

Et maintenant qu'elle lui a dit qu'il était dans cette classe car il fait partit de l'élite (et c'est vraiment les mots de la prof), si j’allais voir le conseil d'établissement pour le faire changer de groupe mon fils serrait déçu d'aller dans une autre classe puisqu'il est la parce qu'il fait partie de l'élite !

Quoi faire ? comment m'assurer que tout se passe bien ? comment m'assurer qu'il ne régresse pas sans pour autant le pousser a performer (ce que nous n'avons jamais fait, il est naturellement brillant sans effort) ?

Considérant qu'il ferra plus de projet, que son environnement académique sera plus particulier, devrait-on lui arrêter ses entrainement de soccer ? il en fait 4 soirs par semaine et tout les samedi (a sa demande) et est le meilleur de son équipe ?

Oufff. Plein de question pour lesquelles je n'ai pas eu de réponse, on m'a juste dit que c'était pour son bien !