05 janvier 2009

Petit rappel aux profs en milieux défavorisés

Ça ne vous sert absolument à rien d’afficher en classe des photos de votre progéniture faisant de la planche à neige ou offrant une cacahouette à un perroquet sur une plage de Cuba.

Tant qu’à y être, la tournée de «qui a eu quoi?» pour Noël, on peut aussi s’en passer.

Moi, casseux de party? Pfff... Pour le casser, il faut qu’il y en ait un, party.

Y a rien de plus triste qu’un enfant qui s’invente des vacances et des cadeaux...








...

21 commentaires:

Missmath a dit…

En fait, je pense que ce message ne s'adresse pas seulement aux profs en milieux défavorisés, mais aux profs de tous les milieux.

Le bronzage des étudiants (ou pire, des autres profs) en janvier devrait également être interdit à l'école...

Un peu de compassion, non mais !

Bonne année, PMT !

Hortensia a dit…

Remarque très juste, PMT...
Et pas seulement pour les enfants des familles défavorisées, mais aussi pour les enfants des familles qui ont fait d'autres choix que celui de la consommation à outrance.

Gooba a dit…

J'oriente toujours la discussion qui suit le retour des vacances pour ne pas tomber dans le "j'ai consommé". C'est difficile, mais les enfants y arrivent toujours... Je travaille en milieu défavorisé et je trouve ça important de faire attention. Mais ce ne sont pas tous mes collègues qui tiennent compte de la chose...

Anonyme a dit…

Y a-t-il vraiment des profs qui font ça??

Prof malgré tout a dit…

Anonyme : Oui... Les photos des enfants en ski nautique au chalet, en planche à neige et dans le sud.

Ouch... Je ne donne des noms qu'en privé.

garamond335 a dit…

Bravo !
Vous avez 100 fois raison !
Même à moi, ça me tape toute cette broue de riche et faux-riche...

Sassenach a dit…

PMT, je crois que ça devrait même être interdit dans les milieux de travail. Que répondre à un collègue qui te parle de ses 2 semaines paradisiaque à Bora Bora quand toi, c'est du Montréal PQ que tu as fait. Qu'une amie proche me raconte ça, pas de trouble mais toi t'es juste un collègue de travail et je n'ai surtout pas besoin de savoir que tu fais 4 fois mon salaire même si c'est moi qui te "torche".

Anonyme a dit…

Bon, on a le côté judéo-chrétien coupable à matin? On a l'âme sensible?
Dans les îles du sud, ils sont bien plus défavorisés qu'icitte, criss. Même nos BES vont là!
C'est quoi la différence?
Ils ont le soleil, la plage, la mer gratissssse. C'est pas juste pour eux! Pis on l'eux donne notre fric en plus. Y sont ben contents quand qu'y nous vouayent arriver.
Ils sourient, eux-autres, au moins! En fait, j'ai plutôt voulu dire que c'est pas juste pour eux d'être tout le temps là-bas! Faut partager la misère in ti-peu! Kin toé!

L'artiste a dit…

Je crois que ce message s'adresse vraiment à tous! On oublie souvent que ce n'est pas tout le monde qui peuvent fêté Noël.

Anonyme a dit…

Matière à réflexion. Doit-on cesser d'offrir des cadeaux ou encore, ne plus voyager? Recevoir et donner procurent un plaisir.

Nous tentons d'inculquer dans la société de demain des valeurs de justice,de partage, d'entraide, d'équité.

La tâche est lourde dans un système reposant sur le capitalisme et l'individualisme.
Il s'agit de trouver un équilibre.

Je connais un médecin (bien nanti) qui demandait à ses enfants de choisir un cadeau ( parmi les siens...) sous l'arbre. Sans l'ouvrir, le cadeau était donné par la suite charitablement à une oeuvre de bienfaisance. Mutisme des parents sur le contenu. Secret absolu. Il ne faut pas vivre dans le regret!

Ce n'est pas d'argent dont il est question dans ce cas mais plutôt d'éducation, en passant de la parole aux actes.

À votre tour à présent de poser un geste concret, toutes couches sociales confondues.

unautreprof a dit…

"À votre tour à présent de poser un geste concret, toutes couches sociales confondues."
M. Anonyme, j'aime bien votre exemple du médecin, c'est sympa. Je suis aussi d'accord avec notre devoir d'éduquer. Toutefois, PMT en travaillant dans ce milieu et en faisant vivre aux élèves de si belles expériences en musique avec ses divers projets, avec sa présence en classe, avec son implication auprès d'eux hors-classe, ne pose pas seulement un gestede façon ponctuelle (comme à Noel) mais bien à tous les jours, à son travail. Si ça ce n'est pas concret...

Anonyme a dit…

Faites-en plus de cadeaux si vous êtes rendus si égoïstes, c'est votre problème dans l'fond.

Moi, chus quétaine, j'en fais encore et puis j'aime voir la face des gens qui les reçoivent (la plupart du temps).

Disons que j'les choisis soigneusement les cadeaux que je donne.

J'vous souhaite à tous une bonne année 2009

profdemusicmoétou

Anonyme a dit…

Personnellement, je n'adhère pas à cette tendance qu'il faille se ¨donner ¨ corps et âme à ses élèves. D'ailleurs, j'évite autant que possible de le faire. Passion-pression. Cette attitude est vicieuse et nuisible pour mes congénères. Compétitive, elle établit la norme minimale perpétuellement insuffisante. Mouvement en spirale.

Il faut tout un village pour élever un enfant.

Pas seulement des profs.

Je préfère revendiquer des conditions acceptables qui auront bien plus de répercussions sur mon enseignement.

Méfiez-vous des éloges et des tapes d'encouragement dans le dos. Avis aux aspirants aspirés se sentant inspirés par la spirale.

Prof malgré tout a dit…

J'suis pas si zélé que ça... J'enseigne en essayant de m'amuser et de trouver une certaine stimulation intellectuelle dans ce métier qui peut être parfois si abrutissant. Quand ça marche, tant mieux. Pour le reste, y a Mozart ou pelleter l'entrée en écoutant Metallica.

unautreprof a dit…

Anonyme : ??? Pourquoi ne plus offrir de cadeaux? Était-ce que qui était remis en cause ici?
Et faire sa job avec coeur ne veut pas dire se perdre dans sa job.
Il y a en effet des gens en enseignement qui imaginent qu'ils vont sauver leurs élèves et c'est dangereux.
Mais je ne perçois rien de tel ici.
Vraiment, j'en ai manqué un bout il faut croire...

Anonyme a dit…

Contre l'étalage de richesse, d'accord.

Reconnaître les inégalités, d'accord.

S'impliquer, d'accord.

Censurer, pas d'accord!

Un jour, ils découvriront
le POT AUX ROSES!!!!!!!

LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER!

GNAC, GNAC, GNAC!!!

papa mono a dit…

J'ai de gros problème avec ma fille, je suis défavorisé, et ton conseil est tout a fait juste, ma fille a eue son cadeau juste le 3 janvier, et elle aurait été triste qu'on aie ce genre de discussion en classe. La perte de mon emploi au salaire minimum me laissais pas beaucoup de latitude cette année. Mais il faut se reprendre l'an prochain pour ses 15. Ne nous décourageons pas. 
Un papa mono. Bonne année a tous malgré tout

papa mono a dit…

Le pot auix rose peut être une perte d'emploi anonyme, tu est même trop lache pour écrire un pseudo.

pouv a dit…

Montreal au Quebec ou Montreal dans le Gers en France (à coté de chez moi)? J'espère pour toi que c'est au Quebec...

Anonyme a dit…

Cher papa mono,

Je te souhaite de trouver rapidement un emploi et que celui-ci soit mieux rémunéré cette fois.

C'est le présent débat qui se tient sous le couvert de l' anonymat. Les choses changeraient davantage si PMT en parlait directement aux personnes concernées de son école.

Anonyme a dit…

salut,je m'appélle mathieu et j'aimerai etre l'un des bénéficiaire pour avoir accès a réalisé mon projet d'activité commercial et je tiens a demandé aux personnes qui ont la bonne volonté aidé certains dont ceux n'ont eu la chance d'avoir aussi de l'argent pour s'en construire des entreprise,moi je suis un jeune qui a un désir et ce désir pour moi est de lancer mon activité commercial mais comme je n'est pas de moyen je demande aux personnes riches et financieux de m'écrire dans ma boite mail:ofodomathieu@rocketmail.com