13 janvier 2009

Mon fils est un Borg...

"Strength is irrelevant. Resistance is futile. We wish to improve ourselves. We will add your biological and technological distinctiveness to our own. Your culture will adapt to service ours." -- The Borg

"We are Borg. You will be assimilated. Resistance is futile." -- The Borg

"Nooooooooon!" -- The Fiston






On dit que les jeunes enfants redemandent toujours la même histoire, car ils veulent se l’approprier avec tout ce que ça implique. Ils veulent l’assimiler. Personnellement, je trouve que ça tient la route comme théorie.

On raconte aussi que c’est la même chose pour la musique et que c’est la raison pour laquelle ils redemandent aussi toujours la même chanson.

Bordel... Tous les matins, Fiston et moi, on se tape les suites pour violoncelle seul ou les sonates et partitas pour violon seul de Bach en bouffant nos céréales. C’est la routine et c’est lui qui le demande: il doit préférer ça à une conversation avec son père...

Ce matin, j’avais l’âme plutôt reggae. J’ai donc tenté ma chance avec un peu de Jason Mraz. Je sers les céréales, comme si de rien n’était.

Fiston : Papa?

Moi : Mm mm?

Fiston : Mais Papa...

Moi : Oui?

Fiston : C’est pas du violon.

Moi : Elles sont bonnes tes céréales?

Fiston : Mais Papa!

Moi : Tu veux du jus?

Fiston : PA-PA!

Moi : Regarde, Pantagruel* vient te voir... Il veut être ton ami.

Fiston (comme s’adressant à un débile profond): Mais Papa, ça s’peut pas. C’est pas du violoncelle.

Moi : Oui, mais c’est de la musique joyeuse...

Fiston : NON! Moi veut violon!

Et là, il se met à niaiser avec sa cuillère et son verre de jus.

Fiston : Nooooon!

Danger. Comment disent-ils? Choose your fights? Resistance is futile? Pas de problème mon homme.

Et là, on se retape une fois de plus, la deuxième partita.

Austère.

Donc, si j’ai bien compris le principe, il va falloir qu’il assimile la chaconne pour qu’on puisse déjeuner en écoutant Bob Marley?

Voici la gigue de la même partita par Christian Tetzlaff.







En passant, mon collègue, le blogueur En Saignant me regarde comme un freak lorsque je refuse de faire entendre un extrait de la chaconne à sa classe dans des conditions indignes de l’oeuvre. Non, mais j’ai l’air d’un profanateur ou quoi? Dites-lui, quelqu’un. Moi, il refuse de m’entendre.



*Pantagruel, c’est un chat qui dévorait tout sur son passage quand je l’ai recueilli. J'hésitais entre "Deep throat" et "Pantagruel"... Dans ses temps libres, il sert de victime à Scapin, l’autre bête.






***

7 commentaires:

garamond335 a dit…

Chanceux ! un enfant qui préfère Bach à la musique populaire casse-oreilles !
Félicitez-le de ma part !

Missmath a dit…

Pfffffffff... je n'ai même pas pitié.

Prof malgré tout a dit…

Garamond : C'est presque inquiétant... Par contre, il adore Patrick Zabbé dans Agadou.

Missmath : Lui non plus, d'ailleurs. On travaille ça.

Zed Blog a dit…

La suite pour violoncelle seul au déjeuner? Mouaahhhhh... Trop débile... Il te demandera bientôt Les Trois petites Liturgies pour la Présence divine de Messiaen pour souper et Satie pour son dodo.

Il y a des enfants trop chanceux.

Bonne année, Prof Malgré Tout!

J'ai aussi beaucoup aimé tes billets précédents et ton pactage, que je croyais fini depuis le déménagement. Et tes enfants pauvres, eux, comprendraient le sens d'un Noël sans cadeaux achetés, je crois. À condition d'avoir à manger et pas trop froid, cependant.

Plein de folies pour 2009. (Je sais que tu ne répondras pas comme Fiston)

¦)

Prof malgré tout a dit…

Bonne année à toi, Zed!

En passant, je pense qu'il est trop "straight" pour Messiaen. Mais qui sait? La petite semble plus funky.

iikabliss a dit…

Touchant mOment.

Je comprends toujours pas pourquoi les mecs (adultes on s'entend parce que les petits sont fidèles) aiment écouter Bob Marley le matin....

Bulle a dit…

Il reste Apocalyptica: Metallica joué par 4 violoncelles! La Babachat aime bien ça ici...