12 décembre 2007

Le pouvoir des mots

Il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir des mots.

Même si ce blogue est une oeuvre de fiction et que je n'existe pas (je suis en réalité l'ami imaginaire d'un poseur de gypse qui se nomme Roger), cette anecdote est vraie.



Je me tapais une tour en Mega Bloks avec fiston et la destruction de notre dernière création avait foutu un beau bordel. Il y avait des blocs partout, sauf à portée de main.

PMT : Hum... J'aurais besoin des blocs qui sont là-bas...

Fiston : ...

PMT : Fiston, regarde les blocs là-bas.

Il daigne jeter un coup d'oeil.

PMT : Donne-les à Papa.

Il retourne à son complexe architectural.

PMT : Fiston...

Il entend une voix, mais présume que c'est dans sa tête et considère qu'il est un peu jeune pour qu'on lui diagnostique une maladie mentale. Vaux mieux tenir ça mort, qu'il se dit.

PMT : Fiston... Regarde-moi!

Bzzzzzz...

PMT : Amène les blocs à Papa.

Fiston : Très solide la tour... Gros tour!

PMT : Fiston... Tching Kawong!

Il me regarde.

Je pointe les blocs.

Il va les chercher, me les donne.




Il s'agissait seulement de trouver le mot juste.













Mise à jour : Désolé pour le tas de fautes... J'ai corrigé.

...

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Ben voilà, c'est inné le chinois. Pas besoin de l'apprendre pour le comprendre.
Tchin Toc

Dobby a dit…

Va vraiment falloir approfondir l'étude de la puissance mystique résidant en ces deux mots. Il y a quelque chose qui se cache sous ces lettres, une incantation ou quelque chose.

Sara a dit…

L'efficacité incroyable de ces trois syllables me mystifie complètement. Je pense de plus en plus les utiliser avec la Chipounette-qui-a-maintenant-deux-ans-et-qui-le-fait-savoir afin de tester 1- leur universalité et 2- si ya pas quelque chose qui pourrait améliorer le taux de réussite des directives dans cette maisonnée.

unautreprof a dit…

C'est décidé, j'essaierai lors de ma prochaine suppléance avec les pires cas de l'école.

J'en redonnerai des nouvelles.

En saignant a dit…

C'est décidé, demain soir, j'essaie... "Chérie, tu as envie de faire l'amour??? Non??? Bien Tching Kawong!" Je t'en redonne des nouvelles!

Lise a dit…

Je l'ai essayé avec mes 3 fils. Ils ont ri un bon coup, m'ont regardé avec un regard incrédule en m'ont demandé "Que c'est ça ?".

Il a dû me manquer un truc !!!

Prof malgré tout a dit…

En saigant : La tradition veut que les profs qui se partent un blogue doivent me payer la bière au Yulblog suivant. Je n'y suis pour rien... c'est une tradition.

Lise : Quoi? Ça n'a pas marché? Aurais-tu oublié de dire : "Coudonc! Faut-tu que j'te l'dise en chinois?"
C'est essentiel les préliminaires.

Tous : Attention, la dépendance croît avec l'usage.

En saignant a dit…

si mon groupe de lecteurs atteint un nombre à deux chiffres, je te paie un pichet...