16 juin 2011

La conscience tranquille

Dès le primaire, certains élèves doivent commencer à être orientés. Ils devront choisir une école secondaire, se préparer pour des tests d’admission, avoir un plan B, considérer un DEP ou même la reprise de la sixième année. Peu importe, le choix est habituellement fait pour le bien du jeune concerné.

Ça, c’est le prof de sixième qui se le tape et ce n’est pas rien. C’est hyper important et les parents ne sont pas toujours d’accord avec ce qu’ils voient quand on leur ouvre grand les yeux. Il y a des déceptions, des annonces déchirantes et des espoirs qui meurent.

Le tout sur un fond d’anxiété...

Mais moi, j’suis spécialiste.

Yeah!

J’n’ai pas à penser à ça, hein?

1 + 1 = ?

Y a un type en sixième, il est beau comme tout. Les filles, surtout celle des autres écoles, craquent littéralement pour lui. Il est plutôt cool avec ça. Il ne crée jamais de faux espoir, mais demeure gentil. Ce type, c’est mon méritas en musique cette année. Il a 12 ans et il est auteur-compositeur-interprète.

Sans blague, c’est vrai. Tu lui donnes le choix entre jouer sur une console de jeux vidéo, glander avec trois ou quatre des plus belles pré-ados du quartier ou repiquer des trucs au piano, gratter le ukulélé ou chanter la guitare au cou, il choisit la musique.

Je le sais, car il était musicien dans le projet... Un excellent percussioniste, mais qui ne peux pas pratiquer quand les autres jouent. Alors, dès qu’il ne jouait pas, il était sur son satané iPod touch. Il l’a lâché seulement au moment où j’lui ai amené mon ukulélé. Depuis, je ne l’ai plus jamais revu avec un iPod touch...

Lui, c’est 1.

Puis, y a le timing, le destin. Le truc qui fait que Lennon et McCartney se sont rencontrés ados.

On va appeler ça +.

Ensuite vient ce grand black au regard doux. Ne vous en faites pas, il a son lot de filles à ses trousses, mais c’est un timide. Ça doit faire trois ou quatre ans qu’il parle français. Il a donc passé par les classes d’accueil quand il est arrivé de New York. J’suis pas certain s’il est né en Afrique, mais il est noir comme la nuit. Tout ça pour dire qu’il est un peu plus vieux que les autres. Sa voix est complètement muée et quand il a chaud, il sent l’homme.

Lui, ce n’est pas mon méritas en musique. Pas pantoute. D’ailleurs, si j’étais aussi facho que je le prétends, j’l’aurais coulé.

Oh... C’est un artiste. C’était lui Rodolphe dans notre adaptation de La Bohème. D'ailleurs, même si ce n’est pas son rôle, vous avez entendu sa voix dans un billet précédent. Je le voulais sur le disque. Très jolie voix...

Lui, c’est 1, mais l’autre 1.

1 : J’ai déjà entendu le premier me jouer et me chanter des trucs.

+ : Les deux gars sont dans la même classe et sont copains.

1 : Le deuxième chante bien. Je l’ai même enregistré.

= : Avant la semaine de spectacle, j’apprends qu’ils font des trucs ensemble. C’est à la fin du cours de musique et j'en ai plein mon casque parce que ce groupe, en gang, ils sont vraiment, mais vraiment mongols et déplaisants. Ça me fait donc très plaisir d’aller m’asseoir dans le fond de la classe et de les laisser à l’avant avec pour mission de nous divertir.


Bordel...

Sérieusement, bordel.

(1+1) > 2

Ouaip... On (ça, c’est moi et l’EnSaignant) décide donc de les faire jouer à la soirée gala des méritas. Les p’tits gars ont été géniaux!

Le lendemain, je devais animer une course de boite à savon. Eh oui, y a ça à mon école. Jaloux?

En passant, j’suis redoutable avec un micro.

Normalement, ma classe de sixième année joue des djembés et autres cossins pour divertir la foule entre les courses, mais cette année, disons qu’on a pris une pause de djembé. J’vous ai dit qu’ils sont mongols?

Mais non madame, pas votre fille. Ni votre fils monsieur... Non, je parle des autres. Écoutez, ça ne serait pas professionnel de donner des noms. Merci, vous êtes compréhensifs.

Alors, on se dirige vers le lieu des dites courses et je vois (1+1)>2 devant moi.

«Eille les gars, si je vous branche la guitare dans la console et qu’on amène des micros, êtes-vous game de faire une couple de tounes?»

Ils en ont fait au moins huit. La fille de la maison des jeunes était là un peu par hasard. Elle fait un projet d’enregistrement et de vidéo-clips avec des plus vieux qui ne sont pas vraiment à leur affaire.

Elle les entend.

Elle les voit.

Elle les veut.

En moins de quatre, elle était sur leur cas. Vous devinez la suite.

En fin d’avant midi, le grand black vient me voir :

LUI : «Salut PMT. Tu avais dit que tu allais nous enregistrer et graver ça sur un CD. Est-ce qu’on va le faire?»

PMT : «Tu as parlé avec la fille de la maison des jeunes?»

LUI : «Oui»

Il me montre les feuilles d’inscription.

PMT : «Tu sais ce qu’elle veut faire avec vous?»

LUI (le sourire fendu jusqu’aux oreilles): «Ouais.»

PMT : «Ben c’est ça. Tu n’as plus besoin de moi et de mon p’tit micro cheap. T’es en studio d’enregistrement cet été, mon homme. Ciao, bye.»

Et il part, l’air ahuri.

Pourquoi je vous raconte tout ça?

Ce n’est pas moi qui vais dire à un jeune que réparer des ascenseurs, c’est payant et que pour aller en architecture, il devra quand même réussir bio humaine 2 au cégep (ça prenait ça dans le temps). Quand ils sont bons en musique, je le sais, ils le savent, les parents le savent.

Mais un truc comme (1+1)>2, ça peut nous passer devant la face et quand on s’en rend compte, on comprend tout ce qu’on aurait pu faire pour eux... trop tard.

Elle était loin la foutue guitare, j’étais dans le jus, crevé par la semaine de spectacle, le gala de la veille et la bière qui a suivi. Je pense que je le faisais parce que c’est devenu une seconde nature de se faire suer pour des élèves trop souvent ingrats. J’ai aussi amené un amplificateur, au cas ou... Eux, ils se trainaient les pieds derrière, transportant une baguette de drum, un cable 1/4, un pied de micro.

Mais voilà. J’ai la conscience tranquille.




...

7 commentaires:

Nadmo a dit…

Des boîtes à savon? Comme celles-là? http://www.onf.ca/film/Les_tacots/

J'aime ça vous lire. Merci pour eux, ils ne le disent peut-être pas souvent. Ils sont chanceux de vous avoir.

Bonnes vacances!

Prof Malgré Tout a dit…

Yep! C'est un projet dans une classe TC.

L'ensaignant a dit…

Tu peux dormir sur tes deux oreilles durant les vacances, tu as fait ta job...

Prof Malgré Tout a dit…

Je remplace en art dramatique demain. J'te raconterai mes tribulations salariales. J'suis sur le bord de faire mon premier appel au syndicat à vie.

pgiroux a dit…

J'aimerais bien entendre (1+1)>2... C'est votre faute, c'est à cause du billet!

Je suis nul en musique, mais je m'intéresse à l'éducation et j'aime bien vous lire. Mais là, vraiment, il manque un extrait de ces deux jeunes garçons...

Pimpette a dit…

Oui, on veut les entendre. On les aime déjà, d'amour, grâce à vous.

unautreprof a dit…

Oh PMT, viens donc chez nous. Les profs de musique ne veulent pas venir chez nous, pas tant à cause de la discipline ou le milieu plus difficile, car soyons francs, c'est similiaire à plusieurs autres places, mais parce que, je ne sais pas pourquoi, à notre école, parait-il que nos jeunes sont plus fermés qu'ailleurs. Réfractaires.
Possible.
Dommage.




Hier, un de mes élèves m'a demandé s'il pouvait me jouer au vieux piano désaccordé sa compo récente. Je n'y connais pas grand chose mais c'était bon. Tu vois, lui, il a un piano chez lui et des parents qui ont du fric. Il habite dans un beau coin de ta ville.

Je ne sais pas pourquoi je te raconte ça.

Enfin, fichu beau billet. Tu fais ton facho mais...