28 mai 2011

Le CD du projet.

Hier soir, j’suis sorti de la job vers 16h45. C’est tranquille une école une heure trente après sa fermeture un vendredi soir. Disons que t’as pas le choix d’être productif, sinon c’est d’un ennui...

Donc, je sors de là avec en main le CD du projet. Ça faisait plusieurs soirs qu’avec quelques élèves, on restait pour enregistrer les choeurs, mais hier, j’étais seul. Fallait faire avec la musique ce que le gars des vues fait avec les films.

Et me voilà dans la voiture, me disant que le CD du projet est presque terminé.

C’est là que j’allume. Faire un CD, c’est un projet en soi et là, j’suis là à écouter le CD... du projet.

Ouch... y’est rendu gros notre projet.

Pour ça, on travaille avec toutes sortes de monde : des profs, des artistes, des administrateurs et on doit ce plier à toutes sortes de contraintes : le fric, la politique, la pédagogie, la morale...

Pourtant, chaque année, on recommence. Et je dis «on», parce que ce n’est pas «mon» projet. Ce n’est pas non plus «un» projet. C’est «le» projet!

J’m’en fais accroire? Oui, et puis? N’est-ce pas un prérequis pour accomplir de grande chose? La foi, bordel.

Donc, pour les p’tits nouveaux, ce qu’on fait, ça se résume à la réécriture d’un opéra pour qu’il soit joué, construit, chanté, dansé par des enfants du primaire.

Ça donne quoi? Vous n’avez qu’à me bummer des billets et vous le saurez.

Cette année, on bosse sur La Bohème de Puccini, une oeuvre qui selon moi est d’un ennui mortel, mais c’est qu’en bon facho, j’suis plus wagnérien que pucciniste. C’est sans doute un chef-d’oeuvre qui n’est pas à ma portée.

Donc, y a Musetta, l’agace-pissette qui chante Quando m'en vo’. C’est l’air le plus connu quoiqu’il soit régulièrement massacré par des chanteuses qui veulent plus montrer leur voix que leur corps, ce qui démontre une incompréhension totale du personnage.

J’vous ai dit qu’j’étais facho?

Bon, ça donne ça :




Je l'aime...

Et par les enfants, ça donne ça :






Je les aime


Et cette année, pour bien faire le lien entre les deux, on aura droir à une surprise...




...

7 commentaires:

Dulcinée a dit…

C'est charmant! C'est pour ça qu'on est prof malgré tout, hein?

Mahi a dit…

Ah! C'est ben cute ça! J'adore :D

Pimpette a dit…

1000 fois plus craquantes "tes" filles que l'apprêtée nippone, là.

Très joli la version, un charme de bonbon acidulé presque comme du yéyé bonne époque.

Prof Malgré Tout a dit…

J'aime bien le gars aussi. Il m'a fait une version sexy (sans le savoir?), mais je ne l'ai pas gardé. J'suis un type bien.

Nadmo a dit…

POurquoi je n'entends pas les enfants? Dans le billet plus récent, j'entends bien le chanteur, mais L,enregistrement des enfants, niet. Est-ce Firefox? Dans Safari, je n'entends rien non plus... Snif!

Prof Malgré Tout a dit…

Étrange. Avez-vous essayé de "rafraichir" la page?

Nadmo a dit…

Explorer a fait la job! Bravo!