08 décembre 2006

Rencontre de parents

Un moment où beaucoup de profs se font littérairement chier dessus par des parents...

Moi, en tant que prof de musique à statut précaire, je ne prends pas de rendez-vous. Vous voulez me voir? Suivez les flèches (surtout que je n'évalue pas les élèves pour la première étape...).

Sur la porte de ma classe : de retour vers 18h.

18h10

Moi : Elle n’est pas mal du tout ta soupe tonki mon amour!

Ma blonde : Pas trop pire pour une première, mais il manque un parfum.

Moi : Plus de gingembre?

Ma blonde : Non... du basilic.

Moi : Ah! Mais bon, avec la lime, c'est quand même très bon.

Ma blonde : C'est quand ta rencontre de parent?

Moi : Ouais... faudrait peut-être que j'y aille...

18h30

Deux mères d'élèves et une gamine m'attendent à la porte de mon local.

Mère #1 : Ouais... il est 6h30...

Moi : Je sais.

Mère #2 : C'est écrit 18h sur la porte.

Moi : Désolé?

Mère #2 : Sur la porte... Vous avez écrit que vous seriez là à 18h.

***On me cherche?***

La gamine (deuxième année, élève surprotégée et faible en académique et par le fait même en musique) me regarde. Elle veut savoir c'est qui le plus baveux entre moi et sa mère. Je lui lance mon regard "du pain et des jeux avec ça?".

Moi (bullshitant): Ah... C'est un vieux message que j'ai oublié d'enlever. Vous aviez un rendez-vous avec moi?

Mère #1 (elle sait que je la bullshite) : J'avais rendez-vous avec l'enseignante de ma fille à 17h45. J'attendais de vous rencontrer avant de partir.

Moi : J'enseigne à trois cents élèves ici. Je ne connais pas les horaires de tous les parents. Donc, vous m'attendiez et n'aviez pas de rendez-vous... Vous êtes bien téméraire Madame.

Mère #2 : Mais vous devriez être disponible pour nous rencontrer...

Moi : D'où ma présence ici madame. Le département des plaintes, c'est en bas dans le bureau du directeur. Il se fera un plaisir de couper le temps sur ma paye pour ma petite absence de ce soir... Mais attendez! Non... ça ne marchera pas... je ne suis pas payé pour être ici ce soir.

Ok. Là, il y en a qui se disent : No way! C'est dans ta tâche. Ben je les emmerde parce que ma tâche en enseignement, elle est tellement bustée que je n'ai que 4 minutes par jour pour la récupération, les communications aux parents et tout autre truc qui n'est pas de nature personnelle. Les profs "normaux" entrent quelque chose comme une heure par jour dans cette case.

Moi : Mais entrez donc! Venez voir le local.

Mère #2 entre avec sa fille. L'autre préfère attendre à l'extérieur (je me demande pourquoi...). Elle s'éclipsera assez vite sans me dire au revoir.

Moi : C'est ici que votre fille reçoit 60 minutes de musique par semaine, s'il n'y a pas de journée pédagogique ou de congé la journée de son cours, bien entendu. Lorsque que l'élève entre en classe, il choisit lui-même une place, mais je me réserve le droit de les déplacer à n'importe quel moment sans donner de raison ou de préavis. Un seul but : le développement global de l'enfant via l'apprentissage de la musique. Ici, c'est le Nautilus Plus du cerveau.

Mère #2 : Est-ce qu'ils jouent de la flûte?

Moi : Non et je crois que si votre fille jouait de la flûte, vous l'auriez sans doute remarqué. Les flûtes sont strictement interdites dans ce local. Je considère que la colonne d'air n'est pas prête à leur âge et que ce n'est pas un instrument qui doit être joué 20 personnes à la fois... surtout s'ils ont sept ou huit ans.

Mère #2 : Alors, ils jouent du xylophone comme ça?

Elle pointe un glockenspiel.

Moi (à sa fille) : Explique-lui.

Gamine : Xylo veut dire bois et phone veut dire son. Ça c'est en métal, c'est un carillon.

Moi : Le vrai nom serait glockenspiel, mais le milieu de l'enseignement préfère carillon... Je suis plutôt conformiste, alors je dis comme eux. Si on a déjà visité l'Oratoire St-Joseph, on voit bien que ce ne sont pas de vrais carillons...

Mère #2 : ...

Moi : D'autres questions?

Mère #2 : Est-ce que les enfants se comportent bien? J'ai entendu dire que certains élèves de sa classe étaient pas mal turbulents.

Moi : Ils n'ont pas le droit d'être turbulents dans mon local.

Mère #2 : Mais s'ils le sont quand même?

Moi : Ils ne le sont pas. C'est interdit. À sa fille. Y en a qui niaise ici?

Gamine : Non, y a seulement toi qui a le droit.

Moi : Excellent, tu auras une bonne note dans ton prochain bulletin.

Mère #2 : ...

Moi (soudainement chaleureux): Écoutez madame. Je suis vraiment désolé. Comme vous voyez, je suis un peu sur la défensive. Vous connaissez le quartier... Toutes sortes de gens... S'il y a quoi que ce soit, n'hésitez pas à me laisser un message et ça me fera plaisir de vous contacter.

Mère #2 (perplexe) : ...

Moi : C'est vraiment gentil d'être venu. J'adore rencontrer les parents de mes élèves. À sa fille. Salut ma puce.

La petite vient dans mes bras me faire un calin. Elle se tourne vers un coin de la classe.

Gamine : Salut Roger!

La madame ne comprend plus rien... Elle se pousse. NEXT!

Ça peut sembler un peu rude de ma part, mais croyez-moi, après quelques années dans le même milieu, quand un parent vient pour essayer d'avoir la tête d'un prof parce qu'il n'y avait rien de bon à la télé ce soir-là, ça se sent.

L'an prochain, je lui demande ce qu'elle fait comme métier et je suis certain qu'on va bien rigoler.

Pas vous!

Moi et elle... ensemble.

C'que vous pouvez être tordus...

Blague à part. Il n'y a pas beaucoup de parents qui viennent me voir. Ce sont toujours les mêmes. Un type qui tripe sur la paléontologie et les ordinateurs Apple. Pendant qu'on se bidonne, sa fille tape sur les djembés et sa femme désespère.

J'ai rencontré une maman algérienne qui est archéologue. Pas de travail pour elle ici... Elle est devenue éducatrice en petite enfance. Belle discussion. Elle a fait son deuil de l'archéo. D'une certaine manière, j'ai fait mon deuil de la musique en venant enseigner. Mais bon, regarder un bébé humain, c'est faire l'archéologie de notre espèce. Héhéhé... c'était n'importe quoi à la fin de la conversation.

En passant, les Berbères aiment vraiment quand on sait ce qu'est un Berbère. Faut croire qu'ils ne sont pas habitués...

Les ancien élèves qui se pointent...

En résumé, c'est quand même rigolo les rencontres de parent quand on est "juste" prof de musique.

5 commentaires:

Dobby a dit…

J'aimerais être cachée dans la poche de Roger des fois pour voir tout ça se dérouler devant mes yeux. Mais bon, tes descriptions sont tellement savoureuses que ce n'est pas un regret!

Longue vie à Roger et à tes 4 minutes du peuple!

P'tit Rien a dit…

Hilarant! :-P

Merci de me faire me bidonner ainsi chaque fois que je te lis! Je t'ai découver il y a peu longtemps, mais je t'ajoute déjà dans mes liens en te faisant un beau post de plogue! :-)

claude a dit…

prof malgré tout allé jeter un coup d'oeil sur ce site ...

http://protectkid.blogspot.com/


cela en vaut le détour

etudiante0 a dit…

Fantastique ton blog, continue, et comment va Roger? ^^

Bon enfin je t'ajoute également dans mes liens favoris...

Claude G. a dit…

Un site vraiment super :

http://protectkid.blogspot.com/

J'ai adoré

Claude G.