22 décembre 2006

Promotion d'un site

reussirlareforme.qc.ca

Vraiment pathétique. Voici un site pour promouvoir la réforme... allez voir qui sont les signataires. La proportion d'enseignants parle d'elle-même.

Le site

Les signataires : des conseillers pédagogiques, des professeurs (université), des directeurs, etc... Des gens qui n'enseignent pas vraiment, mais qui aiment bien dire aux autres comment le faire...







.

10 commentaires:

Patrick a dit…

Je trouve ça intéressant de voir des signataires qui sont pour, alors que ceux qui sont contre n'ont pas le droit de s'afficher, car ça va à l'encontre de leurs professions.

Deux poids, deux mesures.

Prof malgré tout a dit…

Salut Patrick,

Il y a un site pour ceux qui veulent signer contre. La plupart des signataires sont des enseignants qui travaillent encore sur le terrain, le vrai. Pas dans une classe pilote ciblée pour tester la réforme avec 5 personnes ressources, pas de tc,des ordinateurs et un bon ratio...

Karine a dit…

Voilà le lien, au cas où...
www.stopponslareforme.qc.ca

Je conseille l'entrevue avec Normand Baillargeon, dans la section bibliographie. Excellent enseignant, (j'ai suivi son cours la session dernière...)il explique le tout très clairement.

AangeZen a dit…

Je vais y aller à l'encontre de tous !! Je suis enseignante au primaire et je mets en application la réforme avec joie ! Il est vrai qu'elle a quelques lacunes, qu'elle ne correspond pas à la réalité du secondaire (ni même à celle des spécialistes), mais pour bon nombre d'enseignants du primaire, elle leur permet de survivre dans une réalité parfois inimaginable pour ceux qui ne sont pas dans le milieu. Je ne dit pas ici qu'elle est un modèle parfait et que recrée le monde de l'enseignement, mais plutôt que ces points positifs ont pour moi une grande importance dans ma vie de tous les jours avec les enfants.

Prof malgré tout a dit…

Salut ange,

Je trouve ça sympa que tu exprimes ton opinion. C'est effectivement vrai que la réforme n'est pas 100% mauvaise.

J'aimerais tout de même savoir :

Es-tu en milieu défavorisé?

TC intégrés en classe?

En dépassement de ratio?

Milieu multi-ethnique où la plupart des enfants ne parlent jamais français en dehors de l'école?

Au troisième cycle (où le manque de savoir est plus flagrant)?

Si tu as répondu non à au moins deux de ces questions, la réforme est effectivement très bien.

Cheers

Luc Papineau a dit…

M. Malgré tout,

Vos questions à Aangezen sont fort pertinentes. Le renouveau n'est pas vécu de la même façon selon le niveau scolaire ou l'on enseigne, selon le milieu socio-économique de notre école, etc.

Certaines lectures peuvent aussi s'avérer éclairantes quant au renouveau. Je pense à la revue Argument (vol 9 no 1) qui porte sur l'éducation. Ou encore au bouquin auquel j'ai collaboré, Le grand mensonge de l'éducation, qui montre bien que la réforme, si elle a certains aspects intéressants, nuira au système d'éducation québécois qui est déjà bien fragile...

Enfin, aucun directeur d'école, conseiller pédagogique, administrateur scolaire ou député ne peut condamner ouvertement le renouveau. Il y a, là aussi, la «fameuse ligne du parti» qu'il faut respecter...

AangeZen a dit…

Re-Bonjour !!

Tu as effectivement ciblé quelques-unes des lacunes de la réforme, mais oui j'ai des élèves TC intégrés et une panoplie de EHDAA, je suis dans un milieu semi-défavorisé qui est en déficit de réussite depuis 6 ans, je ne suis pas en dépassement de ration cette année, mais l'ai été l'an dernier, je ne suis pas en milieu multi-ethnique (désolée) et j'enseigne au 2e cycle (mais je pourrais aussi parler au nom de mes collègues de 3e cycle car ils et elles apprécient autant que moi).

C'est pour moi, avant tout, une question d'adaptation. La réforme dans sa totalité, telle que décrite par les bureaucrates provinciaux, ne s'applique dans aucun milieu d'enseignement (et nuira probablement à long terme, vous avez raison m. Papineau, si elle est prise au pied de la ettre). Par contre, lorsque tu es capable de faire la part des choses, de l'expérimenter et de sélectionner ce qui fonctionne pour tes élèves et ton milieu, je pense que tu peux considérer que tu appliques la réforme... et t'en réjouir !!

Joyeux Noël.... mais surtout, bonnes vacances !

Prof malgré tout a dit…

Re-salut Ange,

Prendre seulement ce qu'on aime dans la réforme et laisser tomber le reste, ce n'est pas l'appliquer. C'est très québécois par contre. On est un peu comme ça avec la religion et dans nos allégeances politiques.

Je comprends tout de même ton point de vue. Il y a des choses du renouveau pédagogique que je fais aussi, car c'était ma façon de faire bien avant la réforme.

Ce qui me dérange dans la réforme, ce sont ses fondements. On dit que l'enfant n'est pas un vase vide qu'il faut remplir. Faux! Il est tellement vide, avide même. Un puits sans fond!


Neurologiquement, durant l'enfance, on peut acquérir de nouvelles connaissances sans faire de liens avec celles que l'on possède déjà. C'est génial. En vieillissant, ça devient impossible. Faudrait peut-être en profiter et cesser de croire que les enfants sont incapables d'abstractions.

Bah.. je m'emporte et j'adore ça...

Joyeux Noël

AangeZen a dit…

Plus je te lis et plus je t'aime !! ;)

Prof malgré tout a dit…

Ange, si je n'étais pas daltonien, j'affirmerais que tu me fais rougir...