26 août 2011

Moi, bénévole? Pfff...

C’est tellement le bordel dans mon local... Quand j’suis rentré mercredi, tout était empilé, pèle-mêle. Vraiment... Le *insérer un blasphème de votre choix* de bordel. D’ailleurs, au moment où j’écris ce billet, c’est encore le bordel.

Donc, mercredi matin, resto sur invitation de la patronne. C’est une tradition que je ne comprends pas, mais comme il y a plein de concepts qui restent totalement abstraits pour ma petite tête, je passe à un autre appel.

Ensuite, j’ai environ 90 minutes pour placer mon local et faire du ménage et surtout, constater que je me suis fait voler un ampli et «le» livre des Beatles : The Complete Scores. Bordel... C’est quelque chose comme cent balles chez Archambault, ce livre. Tout y est : si Ringo lâche un «fuck» parce qu’il a échappé une baguette, on saura sur quel temps et sur quelle note! Faut avoir les yeux bridés pour avoir fait ce boulot de repiquage.

Vous vous demandez sûrement ce que ça foutait à l’école durant l’été. En fin d’année, on nous a mis à la porte avant l’heure prévue et nous devions quitter sans nous retourner au risque d’être transformer en statue de sel. J’avais trop de choses à ramener sur trois étages en un seul voyage, alors... vous connaissez la suite.

Quelle merde.

Ensuite, toujours mercredi, en PM, réunion et ensuite une autre petite heure à placer le local. J’suis rester environ une heure de plus que prévu. Je considère que j’ai fait mon bout.

Le lendemain? Et aujourd’hui? Comme le projet n’est pas encore décollé, je ne travaille pas le jeudi et le vendredi. Lundi, c’est la rentrée des élèves.

Pfff.

Étant donné la nature de mon local, je crois que j’étais le seul à ne pas avoir terminé le set up de base en une journée (moins le déjeuner d’accueil et la réunion). Bien entendu, on m’a dit que je pouvais venir le lendemain... bénévolement. Ou alors, on pourrait me remettre mon temps lors d’une journée pédagogique. Et ce que j’aurai à faire lors de cette journée pédagogique? Je le ferai bénévolement de la maison?

 Certes, j’ai plein de défauts, mais je ne suis pas envieux. Mais je l’avoue, je trouvais ça frustrant de voir tout le monde se balader dans l’école, de prendre le temps de jaser, de partir tôt. J’suis pas le genre de prof qui compte ses heures, mais quand la solution c’est de venir travailler bénévolement pendant que tous les autres sont payés, de courir comme un con pour être prêt alors qu’un tas de gens font du social...

Je sais... Tout le monde a rushé comme des cons. C’est un problème de perception. Je me victimise. Mais j’aurais tout de même aimé rusher comme un con avec eux hier et aujourd'hui et surtout, être payé pour le faire.

Sérieusement, je n’ai même pas mon horaire.

Bon, je vous quitte, j’ai une réunion pour le projet. Sur les six personnes présentes, il n’y en aura qu’une qui ne sera pas rémunérée. Devinez qui.

Ça prend vraiment des élèves pour donner un sens à cet job de fou.

Vivement lundi.





...

12 commentaires:

Nadmo a dit…

Je suis scandalisée. Ce projet repose en grande partie sur toi depuis plusieurs année. Un prof comme toi devrait être choyé, il faut prendre soin des gens qui font vivre des projets exceptionnels à nos enfants. Sinon, on les épuise. Félicitations pour ta persévérance, malgré tout! ;)

Prof Malgré Tout a dit…

Merci, c'est gentil. Mais bon, c'est juste une petite montée de lait. Ça va passer quand j'aurai les élèves dans la face.

Le professeur masqué a dit…

PMT: mais où est la vocation? Pffff.... je te comprends tellement. Vivement les gamins en classe.

unautreprof a dit…

Vivement lundi en effet.
«Ça prend vraiment des élèves pour donner un sens à cet job de fou.»
Je ne saurai mieux dire.

Loulou a dit…

'been there, 'done that. T'as tous les droits de te plaindre. S'il fallait qu'on charge comme les notaires, par exemple, la province serait dans la schnoutte.

Mme Harmonie a dit…

Je suis EXACTEMENT dans le même bateau. Je suis venue ranger mon local et préparer mes affaires sans être payé pendant 3 jours... Moi aussi, c'était sans dessus dessous, le bordel comme on dit!! Je l'ai fait pour moi, me disant que je passerais un meilleur début d'année comme ça... Disons que c'était du bénévolat pour ma propre cause...
Si je n'étais pas venue ces 3 jours-là, je n'aurais eu que quelques heures mercredi en pm pour me préparer avant la rentrée d'aujourd'hui...

C'est tellement gratifiant notre métier! Mais bon, puisque je suis danseuse contemporaine le reste du temps, je suis habituée à vivre dans la misère et à faire du bénévolat... ah ah!

Harmonie
Spécialiste en danse

Anonyme a dit…

Tu t'es fait voler ton "Complete" !?! Arg!!! J'ai le mien depuis un an et j'ose à peine imaginer si je le perdais... :-/ C'est une bible, rien de moins.

Lorsque tu retourneras t'en chercher un autre, passe voir sur amazon, il est autour de 50$.

Anonyme a dit…

J'ai pas eu le temps de faire mon ménage... je croyais être en retard et le faire faire par mes élèves... Dimanche soir il y a eu un méga dégât d'eau dans l'école... Résultat, je n'enseigne pas dans ma classe pour les prochains jours... Heureusement que je n'avais pas passé des heures le soir pour faire du ménage!!!! Il y a un bon Dieu pour n'importe qui!!!

Martin

Prof Malgré Tout a dit…

Et ton patio, il a tenu le coup?

Prof Malgré Tout a dit…

Finalement, c'était journée zéro aujourd'hui. Disons que je n'étais pas volontaire pour faire des appels aux élèves absents.

Mme Harmonie a dit…

Moi non plus! Mais je devais surveiller des récrés d'1/2 heure, parce que je n'avais rien d'autre à faire, évidemment.

Anonyme a dit…

Moi, je me suis déjà fait dire par une directrice que "le bénévolat, ça fait partie de la job"... euh... non.

La Digresse