13 mai 2009

Moi, antisémite? Pfff...

Ce matin, à la fin du cours avec les sixièmes, je jase avec l’Ensaignant et ses élèves.

L’Ensaignant : Et c’était comment avec les hassidiques?

PMT : Ils étaient le fun à tirer.

Ouch... Silence dans la classe.

L’Ensaignant : Tu te rends compte de ce que tu viens de dire?

PMT : Ben là... Ils ne venaient pas nous parler.


Quatre minutes plus tôt :

L’Ensaignant : J’suis pas comme mon père. Lui, il n’aurait jamais refusé des heures supplémentaires, mais moi, j’ai refusé un side-line qui aurait été payant.

PMT : Vie de famille... On est d’une autre génération. C’était quoi la job?

L’Ensaignant : Des cours de francisation pour les juifs hassidiques.

PMT : Ouch... Pas évident.

Petit silence où nous pensons la même chose. L’Ensaignant se touche la tête.

PMT : Je t’imagine bien avec les boudins.

L’Ensaignant : Le dessus du crâne est déjà bien parti... N’empêche que j’aurais aimé ça.

PMT : Pas certain qu’ils sont très amicaux avec les «autres».

L’Ensaignant : Luc m’a dit qu’il a eu ben du fun avec eux.

PMT : J’y pense... Dans une autre vie, j’ai été un gros joueur de tag laser. Tu sais, le machin... Laser Quest.

L’Ensaignant : Huh huh.

PMT : J’étais vraiment acro. J’allais dans les soirées pour membres seulement et le niveau était vraiment fort. Y’avait une gang de juifs hassidiques qui jouaient des fois...

L’Ensaignant : Et c’était cool?

PMT : Trop!

L’Ensaignant : Et c’était comment avec les hassidiques?

PMT : Ils étaient le fun à tirer.

Ouch... Silence dans la classe.

L’Ensaignant : Tu te rends compte de ce que tu viens de dire?

PMT : Ben là... Ils ne venaient pas nous parler.

Pfff... Les élèves n’avaient même pas compris le malaise. Comme nous aimons marcher sur la ligne (celle entre deux voix sur la 132), on leur a expliqué et là, ils m’ont regardé comme si j’étais dangereux. Ma réputation est sauve.


Dire qu’y a du monde qui invente des histoires pour leur blogue....


En passant, Anaïs Barbeau-Lavalette (que j’admire tellement) est en Jordanie et a un blogue.

Allez lire ça.






...

5 commentaires:

L'ensaignant a dit…

Un billet sans commentaire, c'est tristounet. Voilà... ;)

Prof Malgré Tout a dit…

Qui oserait commenter? Faut faire très attention quand on parle des Juifs...

Anonyme a dit…

LYNCHAGE + PLAGIAT :
Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat vulgaire et ridicule qui passe à la télé, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

Dépendante effective a dit…

J'ai dernièrement eu un débat avec un de ces juifs hassidiques, parce qu'il est venu me parler, moi (haha!). Croyez moi, j'ai eu beaucoup de plaisir à «tirer» ses arguments.

Prof Malgré Tout a dit…

Il a parlé à une femme!?!

Hérésie!!!