25 octobre 2010

N'importe quoi

Je voulais écrire :

"L'enfant qui a un père sévère, persévère."

Mais je ne peux pas résister.

"Même s'il a un père sévère et qu'il perd ses vers, le poète persévère."

 Tiré par les cheveux maintenant.

"Si les grecs de l'antiquité avaient été plus écolos, on aurait peut-être eu un Persée vert."

"Comme je suis daltonien, quand j'étais petit, j'ai dessiné le Rocher-Percé vert."


N'importe quoi.

C'est rendu plate les blogues, hein?







...

10 commentaires:

Le professeur masqué a dit…

Bise ma carotte...

L'Empotée a dit…

Pers, c'est vert!

Pimpette a dit…

"C'est rendu plate les blogues, hein?" venez nous visiter sur twitter, alors (où on fait des jeux de mots en 140 caractères)

Anonyme a dit…

Grand Corps Malade sort de ce corps...

Munda Coach a dit…

Grand corps malade oh oui! je le sens proche loll...
Mais merci, belle inspiration pour mes prochaines conférences sur...la persévérance...

Anonyme a dit…

Dommage que tu n'viennes pas à Québec. J't'en aurais fait des jeux d'maux!!!

profdemusicmoétou

Prof Malgré Tout a dit…

J'aurais aimé aller au congrès, mais c'est deux jours sur le projet que je ne peux pas me permettre.

Un autre fois, peut-être.

Anonyme a dit…

Un jour, il va falloir que tu apprennes à te détacher un peu et de déléguer. C'n'est pas un reproche mais, une constatation.

Pour moi, ce sera le dernier en tant que prof. Si j'y retourne dans les prochaines années, ce sera pour faire une animation ou bedon comme retraité...

Prof Malgré Tout a dit…

Je sais...

Anonyme a dit…

Tu es mort?

AVa qui s'inquiète.