09 mars 2009

Tranche de vie plate et désillusion

PMT : Fièvre, maux de tête, toux, courbatures, frissons. Depuis deux jours. Les sécrétions ne sont pas infectées.

Après l’examen...

Doc : C’est un rhume.

PMT : Un rhume? Mais la fièvre?

Doc : Vous n’en faites pas.

PMT : J’suis sur ibuprofène... pour faire tomber la fièvre.

Doc : Vous seriez courbaturé si c’était la grippe.

PMT : Mais je le suis...

Doc : ...

Il me refile un billet avec dessus (c’est presque lisible) : «prend deux jours congé rhume 09-03 10-03-09».

Il a souligné rhume...

Baveux, vous dites?

J’suis le genre de gars qui enseigne avec une pneumonie, mais ce matin, quand la secrétaire a appelé à la maison à 8h15 pour me dire que je devais amener un billet du médecin, ça m’a rendu malade.



Selon l’association pulmonaire:

Traitement de la grippe

* Le repos: Restez à la maison et au lit, pour permettre à votre corps de récupérer, et pour éviter de transmettre à d'autres personnes votre virus de la grippe. Dormez beaucoup.
* Boire beaucoup d'eau
* Le traitement de symptômes au moyen de médicaments en vente libre: Vous pouvez prendre des comprimés d'acétaminophène (par exemple, Tylenol) ou d'ibuprofène (par exemple, Advil), ou un médicament contre la fièvre et la douleur, pour soulager le mal de tête, la fièvre et les douleurs musculaires. Demandez à votre médecin ou pharmacien quel médicament conviendrait le mieux à votre cas.
* Médicaments antiviraux: Dans certains cas, le médecin peut prescrire un médicament antiviral, contre la grippe. Ceci a des avantages et des inconvénients; votre médecin saura si des antiviraux sont la bonne approche pour votre cas.

Ça ne dit pas d’aller chercher un billet du médecin. Mais bon. Tout le monde peut trouver des avantages à être "by the book"... même moi. Et j'n'aurai même pas besoin de tomber dans le syndicalisme.


...

12 commentaires:

unautreprof a dit…

La syndicaliste en moi se demande pourquoi tu dois apporter un billet.
Je sais que ton directeur a le droit de le demander, mais quand même, je trouve ça toujours dommage de voir qu'on doive se justifier.
Tu fais quoi en cas de congé «santé mentale»?
Bref : liquide, repos, p'tit grog miel-gin;)

Prof malgré tout a dit…

Dans ma job et ma condition actuelle, j'suis pas syndicaliste pour cinq cennes. J'préfère encore mon boss qui me dit quoi faire que mon syndicat qui me dit quoi penser. Par contre, j'vais aller le voir et lui demander s'il essaie de me passer un message à travers ça. j'ai un horaire un peu bizarre... ça fait peut-être jaser. On verra bien. Y a rien comme aller voir la personne et lui demander en pleine face. C'est quand même frustrant de perdre quelques heures d'un avant-midi de repos pour trouver un clinique qui n'est pas "sold out"

Bulle a dit…

Je croyais que c'était après trois jours consécutifs d'absence qu'il fallait unn billet médical?

C'est vrai que je suis dans une CS qui, comprenant qu'elle manque de prof, ne les fait pas chier!

Bon repos!

Zed Blog a dit…

Et pourquoi pas engorger (ou enrhumer) le système médical, avec tous ces soignants qui se tournent les pouces... Et payer pour au bout de la ligne.

Je trouve ça réellement troublant d'exiger un billet médical pour un rhume, si tel est le cas.

Un manque de confiance de plus envers le personnel enseignant et tous les professionnels/les qui se font demander ça. Chez nous c'est trop précaire. Tu rentres pas, t'es pas payé. Tu appelles. Si tu n'appelles pas, byeeeee...

Atchou à toi, PMT, qu'un jour on opéra peut-être.

Zed

Anonyme a dit…

À votre demande, je vous rappelle que vous avez une laveuse et une sécheuse...

Prof malgré tout a dit…

L'autre fois, y a quelqu'un qui m'a prêté un livre. Même si c'est moi qui lui avait demandé, après quelques chapitres, je lui ai redonné en le remerciant. C'n'était pas mon truc et en plus c'était un trilogie.

J'ai acheté un disque que je trouve plate. Je ne l'écoute plus et je n'en parle pas.

Besoin d'un autre exemple?

Anonyme a dit…

Pour les problèmes de santé mentale, le congé est accordé lorsqu'il est trop tard. En fait, vous êtes placés en arrêt de travail. Le lien de cause à effet est ainsi ignoré, ce qui évite toute responsabilité de la part de l'employeur. On s'en lave les mains de vous. La maladie mentale est le tabou le plus persistant depuis la révolution sexuelle.

Rappelez-vous qu'en cas de décès, vous êtes tenu de produire l'avis trois jours avant l'événement,en trois copies, sans quoi vous ne serez pas compensé. Veuillez noter que toute réclamation de votre part effectuée après ce délai vous sera automatiquement refusée.

Pour une grippe, la procédure est différente. Il est désormais permis de contracter microbes et virus tous les jours de la semaine. Cependant, il est fortement recommandé d'être malade la fin de semaine afin de ne pas réduire la cadence au boulot. L'employeur apprécie votre compréhension ainsi que vos efforts de conciliation travail-famille et vous en remercie et redoublera d'astuces pour décourager toute pratique privilégiant l'absentéisme. Le présentéisme est la nouvelle vertu et sera transmis à titre de compétence transversale à partir du premier cycle du primaire. Si vous optez pour le repos, vous devrez aggraver votre état en vous traînant jusqu'à la clinique afin de vous procurer un billet médical. Pour les frais de la marchette, vous devrez les réclamer à votre assurance collective à laquelle nous ne contribuons pas. La maladie sous toutes ses formes nuit à la productivité et au rendement. Éradicons-la de nos écoles! Les plus faibles d'entre-vous seront systématiquement éliminés et remplacés par des employés à statut précaire, plus maléables et économiques.
Le milieu dans lequel vous évoluez est un foyer propice à la propagation des bobos et bibittes. Il faudrait songer à imposer le port du masque à l'école de novembre à avril, sauf pour les récréations à l'extérieur. La burka serait plus efficace mais cette méthode serait jugée trop radicale. Nous tenons à ménager les susceptibilités des communautés culturelles et, par le fair même, soulignons la journée de la femme à notre façon.De plus, il a été décrété qu'il est désormais interdit à tout syndiqué de manifester sous le couvert d'un masque. Toutefois, pour des motifs religieux, vous pourrez vous présenter devant le juge en portant le voile.

J'essaie de comprendre votre situation: votre horaire un peu spécial soulève l'ire de vos collègues qui exercent une pression sur votre direction qui , en retour, exige de votre part un billet médical. En somme, sont-ce vos collègues ou votre boss qui vous disent quoi faire ou penser?

Prof malgré tout a dit…

Héhé... Ça ferait un chouette billet ce commentaire. Un blogue, ça ne vous tente pas?

Anonyme a dit…

...

Anonyme a dit…

En gros ce que je vois là c'est que c'était lundi, retour de la relâche et la CS manque de suppléants, les étudiants en bac 2-3 et 4 sont en stage. Alors, le prof qui voulait se reposer au retour de son voyage la veille sera sans doute tenté de rentrer à la 2e période plutôt que d'aller chercher un billet médical ou de se taper un congé sans solde...

Prof malgré tout a dit…

Dernier anonyme : Ça ressemble beaucoup à ça. J'suis allé voir le boss tout à l'heure et c'est vrai qu'il n'y a rien comme les face à face. Ce n'était vraiment pas un message qu'il voulait me passer et effectivement, il manquait pas mal de monde lundi matin.

J'trouve ça encore facho, mais au moins, ce n'est pas un message déguisé. C'est un règle concernant le retour de la relâche qui fut fixée il y 8 ou 9 ans.Je m'en souviens... On avait eu quelque chose comme seulement 46% du staff ce lundi là. Méchant bordel.

Dur à battre la transparence.

Pimpette a dit…

Si le livre qui faisait partie d'une trilogie est le même auquel je pense, c'était pas mon truc non plus et le livre m'est juste tombé des mains (mais il appartenait à la bibliothèque, il est tombé dans mon lit et ne fut donc pas abîmé)