02 juillet 2008

Méandres téléphoniques

Ce matin, j’ai entrepris d’appeler à la CSDM pour m’assurer que je recevrai bien mon relevé d’emploi avant les échéances du RAPQ (régime d’assurance parentale québécois).

Facile...

514-596-6000

Ça, c’est le numéro de la CSDM.

«Bienvenue à la CSDM. Si vous connaissez le numéro à quatre chiffres du poste de la personne que vous essayez de joindre, composez-le maintenant. Pour de l’aide, faites le zéro.» (ou un truc du genre)

Dring, dring.

«Tous nos agents sont occupés. Veuillez raccrocher et essayer plus tard.»»

Un peu plus tard :

«Bienvenue à la CSDM. Si vous connaissez le numéro à quatre chiffres du poste de la personne que vous essayez de rejoindre, composez-le maintenant. Pour de l’aide, faites le zéro.»

Dring, dring.

«Tous nos agents sont occupés. Veuillez raccrocher et essayer plus tard.»

Bon... c’est un cas d’internet ; www.canada411.ca

Faut que je trouve le bureau de la paye ou quelque chose comme ça. Ressources humaines machin...

Oups... 514-596-6000. C’est tout ce qu’ils donnent.

Bof... www.csdm.qc.ca. Grrr... Pas de bottin sur le site. Seulement des adresses courriel. J’n’ai comme pas l’intention de leur écrire pour qu’ils m’envoient un numéro de poste trois jours plus tard. Ridicule.

Mais bon, tentons encore une fois la méthode traditionnelle qui consiste à appeler à l’endroit où se trouve ce qu’on cherche.

514-596-6000

«Bienvenue à la CSDM. Si vous connaissez le numéro à quatre chiffres du poste de la personne que vous essayez de rejoindre, composez-le maintenant. Pour de l’aide, faites le zéro.»

Dring, dring.

«Tous nos agents sont occupés. Veuillez raccrocher et essayer plus tard.»

Bordel!

OK. Comme je suis un génie. je fais le 514-596... et n’importe quoi!

Dring, dring.

Madame Chose : Madame Chose au téléphone. Que puis-je faire pour vous aider?

PMT : Hein? Bonjour Madame Chose... En passant, j’ai une bonne amie qui s’appelle aussi Madame Chose, mais ce n’est pas vous.

Madame Chose : Non?

PMT : Non, elle est pianiste. Elle accompagne les étudiants à l'université.

Madame Chose : C’est certain que ce n’est pas moi, j’n’ai pas de talent.

PMT : Faut pas dire ça... On a tous des talents cachés.

(Comme toi par exemple, tu ne le sais pas encore, mais tu es bonne pour trouver des numéros de téléphone...)

PMT (innocemment): Je suis vraiment désolé de vous avoir dérangé. Je pensais que c’était le bureau de la paye. Vous n’auriez pas le numéro par hasard?

Madame Chose : Je peux vous le trouver!

(Gnark gnark gnark...)

Après un moment

Madame Chose : Voilà... c’est le 596-#@%& et ensuite l’extension $@!%.

PMT : Merci Madame Chose! Vous êtes l’héroïne du jour!

Madame Chose : Hihihi. Au revoir.

596-#@%& ... dring... dring... piiiiiiiiii tuuuuuuuuu fuuuuuuu iiiiiiiii

Bordel! Elle m’a refilé le numéro de fax.

Je tente à nouveau la même technique:

514-596- n’importe quoi...

Dring... dring... dring...

Chose Bine : Bonjour, Chose Bine à l’appareil. Que puis-je pour vous aider?

PMT : Hein? Bonjour Chose Bine... En passant, j’ai une bonne amie qui s’appelle Chose Bine, mais ce n’est pas vous.

(Faut bien rigoler un peu...)

Chose Bine : Non?

PMT : Vous n’avez jamais entendu parler d’elle? C’est une pianiste de renommée internationale!

Chose Bine : Jamais entendu parlé...

PMT : Dommage...

Chose Bine : Qu’est-ce que je peux faire pour vous?

PMT (innocemment) : Je suis bien au bureau de la paye?

Chose Bine : Pas du tout. Vous êtes au bureau des &?&$@#!

PMT : Oups... Vous n'auriez pas le numéro du bureau de la paye.

Chose Bine : C’est pour un relevé d’emploi?

PMT : C’est la saison, hein?

Chose Bine : Oui! La chasse est ouverte! C’est le 596-&%?$ extension **?&.

PMT : Génial! Chose Bine, vous êtes l’héroïne du jour!

Chose Bine : Héhéhé... Bonne journée.

PMT : Bonne journée.

C’était le bon numéro. Elle est efficace Chose Bine. Par contre, la personne qui s’occupait des relevés d’emploi était pathétique et ne parlait pas dans le combiné, ce qui n’aidait pas son énorme accent. Bon, j’arrête là avant de me faire traiter de raciste.


Ironie du sort. Après l’écriture de ce billet, voulant rendre la chose plus authentique, j’appelle à la CSDM (596-6000) pour réentendre le message enregistré.

Une téléphoniste m’a répondu.

Pfff.





...

19 commentaires:

Missmath a dit…

J'adore !

Daniel Rondeau a dit…

Très bonne technique, mon cher Watson!

Je saurai l'utiliser à bon escient.

D'ici à ce que j'en aie besoin (bientôt), dès que j'ai à faire des choix numériques à faire, je fais toujours le zéro, ou l'attardé qui n'a pas de téléphone à clavier (il en existe encore?) et je me sauve de nombreux dédales (et des tendinites digitales) qui aboutissent tous à la même personne anyway.

Prof malgré tout a dit…

«Tous nos agents sont occupés. Veuillez raccrocher et essayer plus tard.»

C'est un truc du genre que j'obtenais après le zéro...

Yulblog ce soir?

Zulumika a dit…

J'ai déjà essayé cette technique là une fois. Comme la Madamme était sur son heure d'inDigné, ça prit 20 essais avant que je réalise que les extentions où j'essayait d'appeler (grosse firme de consultant) avient 5 chiffres et non 4.
CHeers!

Catherine a dit…

Étonnant que vous n'ayez pas de bottin sur le site de la csdm.. Moi qui trouvait assez poche ma commission scolaire, je commence à être fière d'y être!

J'aime bien l'idée des chiffres au hasard.. Je tenterai de m'en souvenir en cas de besoin (ce qui risque fortement d'arriver un de ces jours!).

Zed Blog a dit…

Moi aussi, j'adore!!!

Penses-tu que ça fonctionnerait pour avoir ton numéro de téléphone? C'est quoi, donc, les trois premiers chiffres après le 514???

:DDD

Dobby a dit…

Catherine: on en a un bottin... suffit de savoir dans quel dédale il est, car pour y accéder il faut aller sur le portail (PMT sait de quoi je parle), aller dans notre espace, puis dans les liens à droite il y a ce qu'on appelle Adagio. Et ensuite, faut essayer de trouver le foutu bottin (qui finalement est une icone en haut de la fenêtre.

Plate qu'on ne puisse pas aller directement à Adagio comme on le fait à l'école (intranet et donc circuit fermé évidemment). Impossible de le rejoindre sans passer par le portail, et si tu ne te rappelle plus comment accéder au portail... bien... "Toutes nos lignes sont occupées. Veuillez rappeler plus tard"... gnnnnnnnnnnnniiiiiiinnnn!

PMT... tu as oublié la douce musique d'attente......... poumpoumpoum tsitss tsiss siiiiissss doudoudoudou poum tsssiss tsssiiss....

Prof malgré tout a dit…

Dobby : C'n'est pas de la fiction ce billet. Y a pas de musique d'attente à la csdm, car il n'y a pas d'attente. Tu raccroches et tu rappelles plus tard. Ouch.

Je sais comment aller sur le portail... t'inquiètes, mais peut-on accéder à Adagio de la maison? J'ai essayer, mais ils me demandent un mot de passe.

Dobby a dit…

Le mot de passe est dans l'infobulle qui apparaît au bout de la flèche de la souris quand tu passes au-dessus du lien, ou dans la barre en bas (me rappelle jamais lequel des deux).
Et la musique d'attente, c'est quand tu as finalement obtenu audience, mais qu'on doit te faire patienter quelque instant :).

Dobby a dit…

AAAAAAHH Ben je viens d'aller vérifier mes dires, et, PMT, ma foi va falloir que je te prête mes lunettes de super myope!!! Ils ont amélioré les choses et c'est super visible!!! En cliquant sur "intranet Adagio" en haut dans le menu du portail, tu arrives sur une nouvelle page. Si tu regardes en haut à gauche dans le cadre principal sous le menu, tu as un fenêtrage où il est inscrit les renseignements pour accéder de l'extérieur de la CS :).

Prof malgré tout a dit…

Effectivement, ça fonctionne. Mais sérieusement, ils le font exprès pour que ça soit si difficile à trouver?

Anyway, J'n'aime pas le portail. L'interface est super kétaine. Ça m'énerve quand des adultes essaient de faire cool pour séduire les jeunes. J'y ai déjà créé une communauté pour les jeunes du projet et ça n'a pas fonctionné du tout. Une semaine plus tard, j'ouvrais un site Web normal avec un blogue (bien avant celui-ci... il n'y avait même pas de commentaires...) et beaucoup de jeunes l'ont utilisé à mainte reprise. Le principe de s'identifier, ça les fait décrocher.

J'ai une histoire personnelle avec le portail. Il me les casse.

Pour prendre les courriels de la csdm de la maison, y a rien comme cette adresse :

https://courriel2.csdm.qc.ca/exchweb/bin/auth/owalogon.asp?url=https://courriel2.csdm.qc.ca/exchange&reason=0

Tu mets ça dans tes signets et tu n'iras plus jamais les prendre sur le portail.

Mais pour le bottin, merci du tuyau. C'est quand même ridicule qu'on ne puisse pas trouver ça sur leur site Web.

Dobby a dit…

...... je persiste et je signe: s'il fallait trouver un slogan pour la CS, ça serait "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer" avec en sous-titre "faut ben créer le plus de problèmes possible pour qu'on puisse faire travailler notre monde administratif". Ça m'amène à penser... combien il y a d'employés administratifs en comparaison au nombre de profs?

crocomickey a dit…

Moi je vire fou dès le deuxième essai. T'es pas mal bon et patient, voire angélique !

betisedado a dit…

Quelle technique de pro! Je vais essayer avec Bell, voir...

Sophie a dit…

Je pense que c'est comme ça dans toutes les commissions scolaires... C'est la maison des fous, comme dans Astérix! :S

Anonyme a dit…

Ahahha première fois que je tombe sur ce blogue, je vais revenir! Je suis dans ma classe, (à la CSDM) et je cherche adagio! lol pas foutu de le trouver. Pas moyen de m'inscrire sur le portail (fait 2 ans que j'essaye) et je suis loin d'être technophobe!

Rachel

Anonyme a dit…

I didn't understand the concluding part of your article, could you please explain it more?

Anonyme a dit…

Very shorts, simple and easy to understand, bet some more comments from your side would be great

Mahi a dit…

Hahaha, je devais appeler la CSDM pour un changement d'adresse... Pas capable de trouver le numéro des *"&? de ressources humaines non plus, je suis plutôt tombée sur ton vieux billet... Au moins j'ai ri! (Heureusement, on a pu me répondre et me transférer au bon endroit assez vite, fiou.)
Au plaisir de se recroiser bientôt...